Cartographie




Programmes




Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : DESS
Nombre d'années d'étude : 1 an
Établissement : HEC Montréal (École des Hautes Études Commerciales)

Description du programme :

Une formation de 2e cycle universitaire courte et souple qui  permet à l'étudiant de développer une compréhension globale du fonctionnement des organisations et de l’économie. 


Objectifs du programme :

L'étudiant apprendra à utiliser les différents outils de marketing, de financement et de gestion des opérations, à diriger du personnel, à préparer et à gérer un budget de fonctionnement tout en améliorant ses habiletés en négociation.    Ainsi, l'étudiant aura en main les outils pour être prêt à  proposer des solutions novatrices dans un monde où le rythme de travail est de plus en plus rapide et où la concurrence à l'échelle locale, nationale et internationale est de plus en plus présente. 

Type de clientèle :

Ce programme s'adresse aux candidats souhaitant acquérir des habiletés de gestionnaire et possédant déjà un diplôme universitaire de 1er cycle.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er avril

Personne contact :

Monsieur Carol Bélanger
Département de management



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : DESS
Nombre d'années d'étude : 1 an
Établissement : HEC Montréal (École des Hautes Études Commerciales)

Description du programme :

Cette option en entrepreneuriat s’inscrit dans le cadre du diplôme d’études supérieures spécialisées en gestion et consiste en une formation de deuxième cycle qui répond aux besoins spécifiques d’entrepreneurs en émergence et d’intervenants désirant encadrer et soutenir les processus de création de nouveaux produits et le lancement de nouvelles entreprises.   


Objectifs du programme :

À la fin de ce programme, le participant aura :  

• Acquis des connaissances approfondies en matière de gestion qui s’avèrent pertinentes en situation d’entrepreneuriat.  

• Acquis la maîtrise de la démarche  permettant de lancer une entreprise viable et ambitieuse.  

• Appris à communiquer efficacement un projet entrepreneurial.   


Condition d'admission :

Avoir obtenu un diplôme à la suite d'au moins 4 ans d'études universitaires après le baccalauréat d'enseignement secondaire avec une moyenne d'au moins 12 sur 20 pour l'ensemble des années universitaires. 

Type de clientèle :

Ce programme répond aux besoins spécifiques d’entrepreneurs en émergence et d’intervenants désirant encadrer et soutenir les processus de création de nouveaux produits et le lancement de nouvelles entreprises. 

Inclut des cours tels :  

- entreprenariat social,  

- implantation à l'étranger

- gestion des PME : une perspective entrepreneuriale


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

15 avril

Personne contact :

Jean-François Ouellet
professeur agrégé Département d'entreprenariat et innovation



Domaine d'étude : Lettres et Sciences humaines
Niveau de formation : DESS
Nombre d'années d'étude : 1 an
Établissement : Université du Québec à Montréal

Description du programme :

Ce programme offre une formation spécialisée dans le domaine des situations d'urgence qui surviennent au Québec ou ailleurs dans le monde. Il prépare les étudiants à jouer un rôle significatif dans la gestion de crise tout en assurant la protection des personnes, des infrastructures et des biens. Unique au Québec, la formation couvre les quatre phases de la gestion des risques et des sinistres majeurs, soit la prévention, la préparation aux situations d'urgence, l'intervention et le rétablissement de la situation.  À la fin du DESS, les diplômés sont en mesure de prendre des décisions basées sur des fondements juridiques et administratifs ainsi que sur la connaissance des risques naturels. Ils savent évaluer les perceptions des risques de différents groupes de personnes, prévoir les comportements des individus et communiquer avec eux. Les choix de carrières sont multiples dans les domaines de la sécurité civile, de la santé, de l'agriculture, du génie, de l'environnement ou des transports. 


Objectifs du programme :

Le DESS en gestion des risques majeurs offre une formation spécialisée permettant d'approfondir les savoirs et les compétences des personnes devant jouer un rôle significatif dans la gestion des risques majeurs afin d'assurer la protection des personnes, des infrastructures et des biens. La formation a pour but d'exposer les fondements théoriques des différentes disciplines contributives à la gestion des risques et des sinistres majeurs. Elle forme à évaluer la perception des risques de différents groupes de personnes, à prévoir les comportements des individus en temps de crise et à décider de la manière la plus efficace de communiquer avec eux. Elle assure une formation à la prise de décision efficiente sur la base des fondements juridiques et administratifs. Elle prépare l'étudiant à formuler des hypothèses basées sur la connaissance des risques naturels et des techniques de détection géomatiques et à développer des programmes de protection appropriés.   Cette formation favorise l'ouverture, la polyvalence, l'esprit critique et de synthèse de façon à former des professionnels capables d'intervenir au sein d'équipes multidisciplinaires dans des situations complexes de prévention des risques et d'intervention lors de sinistres majeurs.  De façon plus spécifique, elle vise à développer chez les étudiants une approche globale de la sécurité civile, de la gestion de la continuité des affaires et de la gestion des risques majeurs en mettant l'accent sur la prévention, la préparation, l'intervention et le rétablissement dans une perspective de développement durable. Elle s'articule autour des connaissances développées à partir de l'analyse de risques, des situations complexes qu'ils engendrent et ce, dans des contextes multisectoriels qui exigent la prise en compte de considérations sociologiques, psychologiques, communicationnelles, juridiques, scientifiques et administratives.  Objectifs spécifiques Au terme de leur formation, les étudiants du DESS en gestion des risques majeurs seront en mesure de :

•    Identifier le cadre réglementaire, les aspects juridiques ainsi que les mandats, les rôles et les responsabilités des différents intervenants en sécurité civile et gestion des risques majeurs;

•    Anticiper les comportements attendus des collectivités en cas de catastrophe et prévoir des stratégies de communication;

•    Déterminer les paramètres associés à des contingences exceptionnelles;

•    Implanter et appliquer un système de gestion des risques et des sinistres, notamment en matière de continuité des services et des affaires;

•    Documenter les causes et les impacts des sinistres afin de contribuer à une meilleure gestion des risques majeurs et au partage du savoir. 


Condition d'admission :

Le candidat devra être titulaire d'un baccalauréat ou l'équivalent en sciences de la gestion, en sciences sociales, en sciences, en génie, en communication, en sciences de la santé, en science politique, en droit, en aménagement ou en urbanisme, ou en toute autre discipline pertinente et équivalente, obtenu avec une moyenne égale ou supérieure à 3,2 sur 4,3 ou l'équivalent; exceptionnellement, le candidat qui a obtenu un baccalauréat ou l'équivalent avec une moyenne cumulative inférieure à 3,2 sur 4,3, mais égale ou supérieure à 2,8 sur 4,3 ou l'équivalent, peut être admis après étude de son dossier par le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme;  ou  Posséder les connaissances requises, une formation appropriée et une expérience professionnelle jugée pertinente d'au moins six ans. 

Type de clientèle :

Personnes travaillant dans le milieu de la sécurité civile, de la santé, de l'agriculture, du génie, de l'environnement ou des transports et qui voudraient approfondir leur connaissance de la gestion des risques majeurs. 

Ce programme offre une formation spécialisée dans le domaine des situations d'urgence qui surviennent au Québec ou ailleurs dans le monde.


Site internet :

Contingentement :

Oui

Date limite d'admission :

1er mai



Domaine d'étude : Foresterie, géographie et géomatique
Niveau de formation : Maîtrise de type cours
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

Description du programme :

Offerte conjointement par l’UQAM, l’UQAT et l'UQO depuis l'automne 2013, cette nouvelle maîtrise multidisciplinaire s’adresse aux candidats qui souhaitent devenir des professionnels spécialisés dans la gestion durable des écosystèmes forestiers. Au moyen d’un ensemble unique de méthodes pédagogiques actives qui favorisent l'intégration des dimensions écologiques, économiques et sociologiques des problématiques reliées à la forêt, les étudiants acquerront des habiletés à définir, à gérer et à résoudre des problèmes complexes de développement forestier.


Objectifs du programme :

L'objectif général de ce programme à caractère professionnel est de former des professionnels très qualifiés en gestion durable des écosystèmes forestiers. Le programme leur permettra de développer des compétences de nature interdisciplinaire permettant de participer, par la mise en commun d'expertises disciplinaires, thématiques ou sectorielles, à la définition, la gestion et la résolution de problèmes dans le but de contribuer à la mise en ouvre d'un développement forestier durable. En ce sens, les finissants seront en mesure de proposer des projets de développement forestier durables pour l'ensemble des ressources des écosystèmes forestiers, de développer des stratégies cohérentes avec l'aménagement écosystémique, de participer à la gestion d'un territoire forestier en introduisant des approches d'aménagement intégré des ressources et de gestion participative, de mener des consultations publiques et de collaborer à la mise en place d'un processus de certification forestière.


Condition d'admission :

 -Détenir un baccalauréat ou l'équivalent obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 dans un domaine relié aux sciences naturelles pures ou appliquées, aux sciences sociales ou à des sciences humaines pertinentes.

-Exceptionnellement, les dossiers des candidats titulaires d'un baccalauréat ou l'équivalent obtenu avec une moyenne cumulative inférieure à 3,2 sur 4,3 mais égale ou supérieure à 2,8 sur 4,3 et possédant les connaissances requises et une expérience jugée pertinente seront étudiés et pourraient, dans certains cas, faire l'objet d'une recommandation d'admission. Toutefois, ces candidats pourraient se voir imposer des cours d'appoint ou une propédeutique. Les cours d'appoint devront être complétés avant la première inscription aux activités régulières du programme.  

-Posséder les connaissances de niveau intermédiaire en statistiques. Avoir suivi un ou des cours de baccalauréat (ou l'équivalent) dans plus d'un des domaines d'entrée au programme. Les candidats ne rencontrant pas ces conditions se verront imposer un ou des cours d'appoint à être complété(s) avant la première inscription aux activités régulières du programme.

 -Maîtriser suffisamment la langue française afin de participer de façon active aux discussions et être capable de lire et de comprendre un texte en anglais.  

Type de clientèle :

Ce programme, qui s’adresse à des bacheliers provenant des sciences biologiques, des sciences de l’environnement, de l’aménagement du territoire, de la géographie, de la foresterie, des sciences humaines et sociales, a comme objectif de former des professionnels qui, en relation avec les autres professionnels de la forêt, seront en mesure de proposer et piloter des projets de développement forestier durable pour l'ensemble des ressources des écosystèmes forestiers, développer des stratégies cohérentes avec l'aménagement écosystémique, participer à la gestion d'un territoire forestier en introduisant des approches d'aménagement intégré des ressources et de gestion participative, quantifier des services qu'offrent les écosystèmes forestiers, mener des consultations publiques et collaborer à la mise en place d'un processus de certification forestière.

Notre programme accueille déjà des étudiants internationaux. Il apparaît déjà sur le site de la FCBF mais uniquement pour l'UQO, alors que ce programme est conjoint UQO-UQAM-UQAT. 


Site internet :

Contingentement :

Oui

Date limite d'admission :

1er avril

Personne contact :

Osvaldo Valeria

Autres informations :

Adresse: Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue 445, boul. de l'Université Rouyn-Noranda (Québec) J9X 5E4

 Fax: 819-797-4727 




Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : DESS
Nombre d'années d'étude : 1 an
Établissement : HEC Montréal (École des Hautes Études Commerciales)

Description du programme :

À la jonction du savoir et du savoir-faire, HEC Montréal propose une formation de 2e cycle aux candidats préoccupés par les enjeux environnementaux et les impacts que peuvent avoir les entreprises sur leurs environnements naturels et sociaux : le D.E.S.S. en gestion – option développement durable.  


Objectifs du programme :

Cette formation a pour objectif de permettre a l'étudiant d’acquérir les connaissances nécessaires à la compréhension de la problématique du développement durable en gestion.     


Condition d'admission :

http://www.hec.ca/programmes_formations/des/dess/dess_gestion_developpement_durable/admission/index.html 

Type de clientèle :

Ce programme s'adresse autant aux récents diplômés d'un programme de 1er cycle qu'aux gestionnaires en exercice. 


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

15 avril

Personne contact :

Monsieur Luciano Barin Cruz
Département de management



Domaine d'étude : Sciences et génie
Niveau de formation : Maîtrise de type recherche
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : Université du Québec à Rimouski

Description du programme :

La maîtrise en ingénierie vise à approfondir les connaissances scientifiques et techniques en ingénierie, à initier à la recherche et à l’innovation technologique et à former des spécialistes autonomes et compétents aptes à exercer une pratique professionnelle de haut niveau dans différents domaines de l’ingénierie et des sciences appliquées.

 


Objectifs du programme :

Contribuer à l’approfondissement des connaissances scientifiques et techniques en ingénierie, initier à la recherche et à l’innovation technologique et former des spécialistes autonomes et compétents aptes à exercer une pratique professionnelle de haut niveau dans différents domaines de l’ingénierie et des sciences appliquées.  Plus spécifiquement, l’étudiant devrait, au terme de son programme d’étude :  

- avoir acquis des connaissances plus approfondies dans une partie des sciences et des techniques liées à l’ingénierie;  

- être en mesure d'appliquer les connaissances acquises à des problématiques, des situations ou des projets variés reliés à sa spécialisation ;

- faire preuve d’un esprit critique capable de proposer et d'évaluer des solutions à des problèmes spécifiques d’ingénierie;  

- être en mesure de mener un projet d’ingénierie dans son secteur de spécialisation;  

- avoir démontré qu'il est capable de communiquer oralement et par écrit, de façon claire et cohérente, les résultats d'un travail de recherche scientifique.

 Le profil avec mémoire favorise le développement de la composante recherche de la formation du candidat par l'approfondissement des connaissances dans un champ de spécialisation;


Condition d'admission :

Base études universitaires:

Être titulaire d'un baccalauréat ou l'équivalent en sciences fondamentales ou en sciences appliquées, dans un domaine approprié, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3.2 sur 4.3 ou l'équivalent.  

Conditions particulières:  

- Le candidat qui a obtenu son grade de premier cycle avec une moyenne cumulative inférieure à 3,2 mais égale ou supérieure à 2,8 ou l'équivalent peut exceptionnellement être admis après étude de son dossier.

- Le candidat qui a obtenu son grade de premier cycle avec une moyenne cumulative inférieure à 2,8, mais égale ou supérieure à 2,5 sur 4,3, pourra se faire imposer une propédeutique, selon les règles du programme, avant que son dossier puisse être considéré pour fins d’admission. Un résultat minimal sera exigé pour la propédeutique.

- Le candidat dont une composante de la formation au 1er cycle est jugée insuffisante peut se voir imposer des cours d'appoint ou une propédeutique.

- Le candidat doit démontrer une connaissance suffisante de la langue française conformément aux règles en vigueurs à l’université.

- Étant donné le nombre important de manuels et de publications offerts en langue anglaise, l'étudiant qui ne peut lire facilement cette langue s’expose à des difficultés dans ses études.  

Base expérience: Posséder les connaissances requises, une formation appropriée et une expérience jugée pertinente.

Type de clientèle :

Ce programme s'adresse à des candidats possédant une formation dans le domaine du génie qui désirent approfondir leurs connaissances scientifiques et techniques en ingénierie.  Les candidats détenteurs d'une formation en sciences fondamentales ou en sciences appliquées sont également admissibles. Toutefois, ceux-ci pourront se voir imposer une scolarité probatoire de premier cycle en ingénierie.

Le programme de maîtrise en ingénierie est parfaitement adapté à la clientèle internationale de par les axes de recherche privilégiés qui sont en parfaite adéquation avec des préoccupations internationales, tout particulièrement pour tout ce qui concerne le développement et l'exploitation des énergies renouvelables et des bioressources.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars

Personne contact :

M. Adrian Ilinca



Domaine d'étude : Sciences et génie
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4 ans
Établissement : Université de Moncton

Description du programme :

Le programme a pour objectif de renforcer la capacité : à diriger des étudiantes et étudiants aux grades supérieurs; à développer des axes de recherches originaux; à publier ses résultats de recherche sous forme d’articles dans des revues arbitrées par des pairs; à présenter oralement ses résultats avec efficacité dans le cadre de conférences arbitrées; à jouer le rôle d’évaluateur pour le compte de revues arbitrées; à enseigner au niveau universitaire; à échafauder, obtenir du financement et entreprendre des programmes de recherche et développement; à réaliser des applications industrielles novatrices; et à gérer des équipes de chercheures et chercheurs, techniciennes et techniciens et étudiantes et étudiants des trois cycles en vue de réaliser des programmes de recherche d’envergure. 


Objectifs du programme :

Ce programme vise à former des chercheures et des chercheurs autonomes capables de concevoir, de poursuivre et de mener à bien des projets de recherche appliquée dans les domaines technologiques prioritaires. Elle ou il aura acquis les aptitudes nécessaires pour contribuer à l'avancement des connaissances dans sa spécialisation. Elle ou il sera capable de développer et de mettre en pratique avec rigueur des approches d'analyse et de résolution de problèmes de natures technologiques.


Condition d'admission :

 - Être titulaire d'un diplôme de Maîtrise ès sciences appliquées nord-américaine en ingénierie (avec thèse) spécialisée dans le domaine d'études choisi ou dans une formation universitaire jugée équivalente (comme une Maîtrise en sciences avec thèse dans un domaine appliqué) par le Comité des études supérieures de 3e cycle et la Faculté des études supérieures et de la recherche.

- Avoir réussi les cours ou les séminaires du programme de maîtrise avec une moyenne minimale de B (3,00 sur une échelle dont le maximum est 4,30) ou son équivalent.

- Faire preuve d'une maîtrise suffisante de la langue française (si jugé nécessaire, évaluation par entrevue pour les étudiantes et les étudiants non francophones) et avoir une connaissance fonctionnelle de l'anglais (résultat moyen de 6.5 au test IELTS Academic et un minimum de 7.0 pour la lecture).

- Être parrainé par une professeure ou un professeur habilité à diriger des étudiantes ou étudiants au Doctorat ès sciences appliquées.

Type de clientèle :

Aux titulaires d'un diplôme de Maîtrise ès sciences appliquées nord-américaine en ingénierie (avec thèse) spécialisée dans le domaine d'études choisi ou dans une formation universitaire jugée équivalente (comme une Maîtrise en sciences avec thèse dans un domaine appliqué).

La formation vise tous les domaines des sciences appliquées, en particulier l'ingénierie.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er février

Personne contact :

Gabriel Cormier
Ph.D., ing.



Domaine d'étude : Foresterie, géographie et géomatique
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : Université de Moncton

Description du programme :

La maîtrise des sciences forestières de l’Université de Moncton permet d’acquérir une connaissance approfondie dans l’un des domaines de pointe de la recherche forestière. Il s’agit d’un programme de 42 crédits axé sur la réalisation d’un projet de recherche et sur la préparation et la présentation d’un mémoire (thèse de 30 crédits) sous la supervision d’un professeur. Elle comprend quatre cours dont deux sont obligatoires et deux choisis dans une liste afin de correspondre aux besoins du projet de recherche de l’étudiant ou l’étudiante. Elle est d’une durée moyenne de 2 ans ou 4 sessions, les cours étant suivis durant la première année. Plusieurs projets de recherche sont de nature appliquée et traitent de problématiques dans les thèmes suivants : écologie et dynamique des écosystèmes forestiers, opérations forestières, sylviculture, habitat, géomatique environnementale, foresterie sociale et économique, aménagement des bassins versants, et agroforesterie.


Objectifs du programme :

Elle vise à former des chercheurs et chercheuses professionnels préparés à contribuer efficacement à l’aménagement durable des ressources forestières au moyen des technologies les plus récentes. Elle permet de poursuivre une carrière en recherche dans les milieux industriels, gouvernementaux et communautaires. Les champs de spécialisation gravitent autour de l’aménagement des ressources forestières, ce qui inclut entre autres les domaines de la sylviculture, des opérations et de l’économie, de la géomatique et de l’écologie.


Condition d'admission :

•    Détenir le baccalauréat en foresterie ou dans un domaine jugé équivalent par le Comité des études supérieures (e.g. agronomie, agroforesterie, biologie végétale, environnement, génie de l’environnement, etc.)

•    Sous réserve de la flexibilité nécessaire dans le traitement des dossiers, la moyenne d’entrée est de 3,0 sur 4,3. Un pouvoir d’appréciation est conféré au doyen ou à la doyenne de la Faculté des études supérieures et de la recherche si le candidat ne satisfait pas aux exigences de la moyenne d’entrée, mais possède, par ailleurs, une expérience ou a fait des études subséquentes à l’obtention du diplôme de 1er cycle permettant de conclure qu’il ou elle possède des aptitudes marquées pour la poursuite d’études supérieures à la suite de la recommandation du Comité des études supérieures.

Type de clientèle :

Les candidats intéressés à jouer un rôle actif en recherche et développement et dans l’évolution de la foresterie sont visés par ce programme. La maîtrise ès sciences forestières est destinée aux personnes détenant un baccalauréat en foresterie ou ayant une formation scientifique dans un domaine connexe tel que l’agronomie, l’agroforesterie, la biologie végétale.

Le programme est adapté à la clientèle internationale par plusieurs aspects :

1) les sujets de thèse et le contenu des cours peuvent être orientés vers des problématiques propres aux pays d’origine des étudiants;

2) le campus d’Edmundston et l’École de foresterie offrent un environnement accueillant et adapté aux conditions particulières de sa clientèle internationale relativement nombreuse;

3) dispose d’un Centre de ressources pour nouveaux arrivants fournissant une variété de services aux étudiants internationaux. De plus, le corps professoral est constitué de plusieurs membres bien au fait des enjeux  internationaux en matière de foresterie et de gestion des ressources naturelles.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars (pour débuter au trimestre d'automne); 1er juin (pour débuter au trimestre d'hiver)

Personne contact :

Daniel Gautreau
Agent de liaison UMCE



Domaine d'étude : Lettres et Sciences humaines
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4 ans
Établissement : Université Laurentienne

Description du programme :

Le doctorat ès sciences humaines repose sur les diverses disciplines des humanités et des sciences sociales de l’Université Laurentienne. Il a une nette orientation en interdisciplinarité. Il a pour champ « interdisciplinarité, culture et société ». Les doctorants y côtoieront des professeurs qui évoluent en cognition et communication, en études franco-ontariennes et francophones, en interprétation, valeurs et éthique, en études régionales et en études des rapports homme-femme et de la sexualité.


Objectifs du programme :

Le programme a pour buts d’offrir aux doctorants un enseignement et une formation solides en ce qui a trait au développement de l’être humain en société ainsi qu’aux théories, méthodes et pratiques reliées aux tendances en interdisciplinarité.

D’aider les doctorants à se doter d’une base solide de connaissances à la fois théoriques et appliquées afin qu’ils puissent poursuivre des carrières soit dans les universités soit dans les organismes communautaires, produire de nouvelles connaissances dans les différents domaines d’étude qui composent ce programme, créer des liens stratégiques avec diverses agences et ministères gouvernementaux, avec des entreprises et des organisations de bénévoles, des liens qui sauront bénéficier à la fois aux professeurs, aux étudiants et à la communauté elle-même.


Condition d'admission :

Le candidat doit détenir un diplôme de 2e cycle d’une institution postsecondaire reconnue.  Il est recommandé de communiquer avec la direction du programme pour discuter de votre projet avant de déposer une demande d’admission.

La demande d’admission doit inclure une copie du formulaire d'admission en ligne, des relevés de notes officiels de tous les établissements postsecondaires où la personne a été inscrite (les photocopies ou télécopies ne sont pas acceptables), un curriculum vitae, trois (3) lettres de répondants, une « Lettre d'engagement à des fins de direction de thèse » d'un professeur de notre programme à diriger votre thèse, un certificat de compétence linguistique pour les candidats et candidates de nationalité autre que canadienne et dont la langue maternelle n’est ni le français, ni l’anglais. 

Type de clientèle :

Le programme s'adresse à une variété de diplômés de programmes de 2e cycle dans les arts ou sciences.

Le programme peut accommoder une clientèle internationale. Selon la demande, les cours peuvent être offerts en anglais ou en français. De plus, de nombreux services d'appui à la réussite sont disponibles.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

31 mars

Personne contact :

Simon Laflamme



Domaine d'étude : Sciences et génie
Niveau de formation : DESS
Nombre d'années d'étude : 1 an
Établissement : Université du Québec à Rimouski

Description du programme :

Le diplôme d'études supérieures spécialisées en ingénierie permet d’accroître ses compétences dans différents domaines de l’ingénierie et de la gestion de projet.  

L’étudiant a l’occasion d’approfondir ses connaissances dans l’une des six concentrations du programme :  

•conception et fabrication assistées par ordinateur;

•génie électrique; •génie mécanique;

•génie éolien;

génie électromécanique;

•traitement de signaux et télécommunication.  

Il permet d'intégrer et d'appliquer les connaissances acquises dans les cours dans le cadre d’un projet d’innovation, de développement, de transfert technologique ou d’intervention en entreprise. 


Objectifs du programme :

Permettre à des candidats possédant un diplôme de premier cycle de nature scientifique de compléter leur formation et d’accroître leurs compétences dans différents domaines de l’ingénierie et de la gestion de projet à l'aide de cours de cycles supérieurs.    

Permettre un perfectionnement professionnel de courte durée à des candidats possédant un diplôme de premier cycle de compléter leur formation et d’accroître leurs compétences dans différents domaines de l’ingénierie à l'aide de cours de cycles supérieurs.  

Plus spécifiquement, l’étudiant devrait, au terme de son programme d’études:  

- avoir acquis des connaissances approfondies dans une ou plusieurs spécialités liées à l’ingénierie;  

- être en mesure d'appliquer les connaissances acquises à des problématiques et à des situations ou des projets variés reliés à sa spécialisation.

- avoir développé les habiletés et aptitudes nécessaires à la participation à des projets d’innovation en milieu industriel. 


Condition d'admission :

Base études universitaires: Être titulaire d'un baccalauréat ou l'équivalent en sciences fondamentales ou en sciences appliquées, dans un domaine approprié, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3.2 sur 4.3 ou l'équivalent.  

Conditions particulières:  

- Le candidat qui a obtenu son grade de premier cycle avec une moyenne cumulative inférieure à 3,2 mais égale ou supérieure à 2,8 ou l'équivalent peut exceptionnellement être admis après étude de son dossier.

- Le candidat qui a obtenu son grade de premier cycle avec une moyenne cumulative inférieure à 2,8, mais égale ou supérieure à 2,5 sur 4,3, pourra se faire imposer une propédeutique, selon les règles du programme, avant que son dossier puisse être considéré pour fins d’admission. Un résultat minimal sera exigé pour la propédeutique.

- Le candidat dont une composante de la formation au 1er cycle est jugée insuffisante peut se voir imposer des cours d'appoint ou une propédeutique.

- Le candidat doit démontrer une connaissance suffisante de la langue française conformément aux règles en vigueur à l’université.

- Étant donné le nombre important de manuels et de publications offerts en langue anglaise, l'étudiant qui ne peut lire facilement cette langue s’expose à des difficultés dans ses études.  

Base expérience: Posséder les connaissances requises, une formation appropriée et une expérience jugée pertinente.  

- Le candidat dont une composante de la formation au 1er cycle est jugée insuffisante peut se voir imposer des cours d'appoint ou une propédeutique.  

- Le candidat doit démontrer une connaissance suffisante de la langue française conformément aux règles en vigueur à l’université.  

- Étant donné le nombre important de manuels et de publications offerts en langue anglaise, l'étudiant qui ne peut lire facilement cette langue s’expose à des difficultés dans ses études. 

Type de clientèle :

Ce programme s'adresse à des candidats possédant une formation dans le domaine du génie qui désirent approfondir leurs connaissances scientifiques et techniques en ingénierie.  Les candidats détenteurs d'une formation en sciences fondamentales ou en sciences appliquées sont également admissibles. Toutefois, ceux-ci pourront se voir imposer une scolarité probatoire de premier cycle en ingénierie. 

Le programme de DESS en ingénierie de l’UQAR est parfaitement adapté à la clientèle internationale. L’enseignement personnalisé rendu possible par le nombre limité de groupes-cours, la disponibilité et l’encadrement remarquable des professeurs sont particulièrement propices à une intégration réussie des étudiants internationaux. Le programme permet également d'intégrer et d'appliquer les connaissances acquises dans les cours dans le cadre d’un projet d’innovation, de développement, de transfert technologique ou d’intervention en entreprise.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars

Personne contact :

Adrian Ilinca



Domaine d'étude : Sciences de la santé
Niveau de formation : Maîtrise de type recherche
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : Université Laurentienne

Description du programme :

L’École des sciences de l’activité physique offre un programme d’études supérieures menant à la maîtrise en kinésie humaine (M.K.H.), qui est conçue pour préparer les membres du corps étudiant aux carrières en recherche, enseignement ou dans l’industrie. Le mémoire de recherche constitue l’un des principaux éléments de ce programme et un stage facultatif donne l’occasion d’acquérir de l’expérience en recherche dans un milieu pratique. 


Objectifs du programme :

Prépares les membres du corps étudiant aux carrières en recherche, enseignement ou dans l'industrie. 


Condition d'admission :

"Moyenne de 75 % sur les trois dernières années d’un programme de quatre ans;   Un baccalauréat spécialisé ou l’équivalent dans un domaine d’études pertinent au premier cycle;  Les personnes admises au programme de M.K.H. seront normalement titulaires d’un diplôme de 4 ans dans un domaine des sciences de l’activité physique (p. ex. santé et éducation physique, kinésiologie, psychologie du sport) ou l’équivalent. Les titulaires d'un diplôme de 3 ans dans un domaine connexe peuvent être admis à l’année propédeutique. On peut aussi accorder l’admission aux titulaires d’un baccalauréat spécialisé dans un domaine connexe (p. ex. sciences de la vie, administration des sports, sciences infirmières, thérapie en réadaptation, sociologie, psychologie, physiologie, génie mécanique, biologie, biochimie, etc.). Cependant, si le comité des admissions le juge nécessaire, ces personnes pourraient devoir suivre des cours de premier cycle à l’École des sciences de l’activité physique afin de compléter leur préparation à la maîtrise (elles seront informées, le cas échéant, avant d’être admises au programme)." 

Type de clientèle :

Le programme s'adresse surtout à des diplômés de programmes de baccalauréat en sciences de l'activité physique. 

Le programme peut accommoder une clientèle internationale. Selon la demande, les cours peuvent être offerts en anglais ou en français. 


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

31 mars

Personne contact :

Alain Gauthier
agauthier@laurentienne.ca



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2
Établissement : Université de Sherbrooke

Description du programme :

Maîtrise en administration


Objectifs du programme :

Permettre à l'étudiante ou à l'étudiant :

  • de poursuivre l'acquisition de connaissances liées à sa formation antérieure ou d'acquérir une formation spécialisée dans l'une des concentrations du programme ou l'un de ses domaines de recherche; - soit, dans le cheminement de type cours, d'acquérir des connaissances plus spécifiques, d'apprendre à analyser des situations précises et de développer les habiletés nécessaires à une intervention appropriée; - soit, dans le cheminement de type recherche, d'apprendre à effectuer une recherche sur un sujet donné, de maîtriser une méthode de recherche et d'être en mesure de communiquer les résultats de ses travaux; 
  • de devenir apte à contribuer à la résolution de problèmes de gestion au sein d'équipes multidisciplinaires.

Condition d'admission :

  • Détenir un grade de 1er cycle en administration ou l'équivalent.
  • Avoir obtenu une moyenne cumulative d'au moins 2,7 dans un système où la note maximale est de 4,3 ou avoir obtenu des résultats scolaires jugés équivalents. Une candidate ou un candidat détenant un grade de 1er cycle dans un autre champ d'études peut également être admis; une propédeutique pourra être exigée pour les activités pédagogiques jugées pertinentes à la concentration dans laquelle elle ou il veut s'inscrire.

Une moyenne minimale sera exigée pour les activités concernées. Les candidates et candidats qui ne répondent pas à ces conditions peuvent être admis sur la base d'une formation ou d'une expérience jugées équivalentes.

Conditions particulières

La candidate ou le candidat devra avoir obtenu une moyenne cumulative d'au moins 3,0 dans un système où la note maximale est de 4,3 pour les activités pédagogiques jugées pertinentes pour la concentration dans laquelle elle ou il veut s'inscrire.

Concentration en communication marketing : les études de 1er cycle doivent inclure une spécialisation en communication marketing ou l'équivalent.

Concentration en finance : les études de 1er cycle doivent inclure une concentration en finance ou l'équivalent.

Concentration en gestion du commerce électronique : les études de 1er cycle doivent inclure une concentration en gestion de l'information et des systèmes ou en marketing ou l'équivalent.

Concentration en gestion internationale : la candidate ou le candidat doit avoir une connaissance adéquate de la langue anglaise écrite et parlée.

Concentration en gouvernance, audit et sécurité des technologies de l'information : la candidate ou le candidat doit avoir obtenu le diplôme de 2e cycle en gouvernance, audit et sécurité des technologies de l'information de l'Université de Sherbrooke avec une moyenne cumulative d'au moins 3,0 dans un système où la note maximale est de 4,3.

Concentration en intervention et changement organisationnel : la candidate ou le candidat dont les études de 1er cycle incluent une concentration en management, en gestion des ressources humaines ou en relations industrielles sera privilégié.

Concentration en lutte contre la criminalité financière : détenir un grade de 1er cycle en droit, en finance, en sciences comptables, en économie ou l'équivalent.

Concentration en management public : la candidate ou le candidat détenant un grade de 1er cycle dans un autre champ d'études peut être admis. Cependant, la candidate ou le candidat détenant un grade de 1er cycle en économie, en droit, en sciences politiques ou en sociologie des organisations sera privilégié.

Concentration en marketing : les études de 1er cycle doivent inclure une concentration en marketing ou l'équivalent.

Concentration en sciences comptables : la candidate ou le candidat doit avoir obtenu le diplôme de 2e cycle en comptabilité financière de l'Université de Sherbrooke.

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4
Établissement : Université de Sherbrooke

Description du programme :

Doctorat en administration


Objectifs du programme :

Permettre à l'étudiante ou à l'étudiant :

  • de devenir une intervenante ou un intervenant de haut niveau qui agira comme gestionnaire, experte-conseil ou expert-conseil spécialisé dans l'identification et l'implantation de solutions innovatrices et réalistes aux problèmes complexes associés à l'administration des affaires;
  • de devenir professeure-chercheuse ou professeur-chercheur capable de développer une vision réaliste et pragmatique de la gestion d'entreprise, de développer et d'utiliser des approches rigoureuses dans l'analyse et la résolution des problèmes associés à l'administration des affaires.

Condition d'admission :

Condition générale

Détenir un grade de 2e cycle en administration ou en gestion (M. Sc.) ou en administration des affaires (M.B.A.) ou l'équivalent.

Conditions particulières

Avoir obtenu une moyenne cumulative d'au moins 3,3 dans un système où la note maximale est de 4,3 ou avoir obtenu des résultats scolaires jugés équivalents; avoir au moins trois années d'expérience pertinente dans le milieu des affaires ou dans le milieu institutionnel; avoir une excellente capacité de compréhension et d'expression écrite et orale en français telle que vérifiée lors d'une entrevue; avoir une connaissance appropriée de l'anglais écrit et parlé telle que vérifiée par un test.

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4
Établissement : Université du Québec à Trois-Rivières

Description du programme :

UNIQUE au Canada! Et dans les pays de la francophonie.

Par une alliance stratégique, deux universités québécoises reconnues, l'Université de Sherbrooke et l'Université du Québec à Trois-Rivières, ont réussi un tour de force : la mise en place d'un doctorat conjoint en administration (DBA) dont la principale force repose sur un équilibre parfait entre le monde académique et le monde professionnel.

À la jonction de ces deux mondes : VOUS!

Objectifs du programme :

L'orientation du programme consiste à assurer une formation fondamentale et appliquée en sciences de l'administration au niveau du troisième cycle avec un souci constant d'innovation dans les modes d'apprentissage, assurant aux étudiants une adaptation constante au monde des affaires. Cette préoccupation se traduit dans l'orientation multidisciplinaire de la formation, l'utilisation des nouvelles technologies de communication dans les activités de formation et la période de séjour en entreprises afin de favoriser un véritable transfert des connaissances. 


Objectifs du programme :

L'orientation du programme consiste à assurer une formation fondamentale et appliquée en sciences de l'administration au niveau du troisième cycle avec un souci constant d'innovation dans les modes d'apprentissage, assurant aux étudiants une adaptation constante au monde des affaires. Cette préoccupation se traduit dans l'orientation multidisciplinaire de la formation, l'utilisation des nouvelles technologies de communication dans les activités de formation et la période de séjour en entreprises afin de favoriser un véritable transfert des connaissances.


Condition d'admission :

Sera admissible au programme conjoint de doctorat en administration un candidat détenteur soit d'une maîtrise en administration ou en gestion (M.Sc.), soit d'une maîtrise en administration des affaires (M.B.A.), soit d'un diplôme jugé équivalent à l'un de ceux-ci; le candidat devra de plus posséder une expérience jugée pertinente d'au moins trois ans en milieu d'affaires ou en milieu institutionnel.

Le candidat devra de plus :

  • posséder une expérience jugée pertinente d'au moins trois ans en milieu d'affaires ou en milieu institutionnel ou l'équivalent;
  • posséder une excellente capacité de compréhension et d'expression écrite et orale en français ainsi qu'une connaissance appropriée de l'anglais écrit et parlé; ses capacités et connaissances seront vérifiées lors d'une entrevue et par un test pour ce qui concerne la langue anglaise;
  • déposer un document d'environ 5 pages dans lequel il décrit ses principales réalisations professionnelles et académiques, ses motivations à entreprendre le programme, sa planification de carrière et, finalement, ses intérêts de recherche et les problématiques organisationnelles s'y rattachant.

 

Un candidat bénéficiant d'une formation jugée pertinente, mais dont la préparation n'est pas jugée adéquate devra suivre des cours d'appoint, jusqu'à un maximum de neuf crédits. Ces activités hors programme devront être complétées avec succès dans les douze mois suivant la première inscription de l'étudiant. Selon son université d'attache, ces activités seront choisies dans la liste des cours de deuxième cycle de la Faculté d'administration de l'Université de Sherbrooke ou du Département des sciences de la gestion de l'Université du Québec à Trois-Rivières. 

Type de clientèle :

Le candidat devra être détenteur d'une maîtrise en gestion de type professionnel (MBA) ou de type recherche (M.Sc.) ou d'un diplôme jugé équivalent. Le candidat devra avoir conservé pour ses études de maîtrise (et le cas échéant pour ses cours de doctorat déjà réalisés ailleurs) une moyenne cumulative d'au moins 3,3 sur 4.3 ou l'équivalent.

Exceptionnellement, un candidat dont la moyenne se situe entre 3,0 et 3,3 pourra être admis si l'expérience professionnelle compense.

Le candidat devra posséder une expérience professionnelle pertinente d'au moins trois ans; ou à titre de gestionnaire, de conseiller en gestion ou toute activité professionnelle reliée à la gestion.

Exceptionnellement, l'expérience à titre d'assistant de recherche pourrait être considérée dans la mesure où le candidat a réalisé des travaux sur le terrain ou en entreprise lui permettant d'acquérir une expérience en gestion organisationnelle.

Outre les conditions et exigences d'admission, le comité de sélection tient compte de : la qualité du dossier; la teneur des lettres de recommandation; la capacité de s'exprimer avec la cohérence et la clarté; la motivation à entreprendre le programme, la pertinence de la problématique de recherche; et la prestation de la candidate ou du candidat lors de l'entrevue.

Un candidat bénéficiant d'une formation jugée pertinente, mais dont la préparation n'est pas jugée adéquate devra suivre des cours d'appoint jusqu'à un maximum de 9 crédits. Exceptionnellement, un candidat détenant un diplôme de maîtrise dans une autre discipline que celle de la gestion, ayant une expérience professionnelle jugée exceptionnelle, pourrait être admis au doctorat à certaines conditions, fixées par le comité de sélection.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

Session automne : 1er février Session hiver : 1er novembre

Personne contact :

BREDILLET, Christophe
directeur, Comité de programme de cycles supérieurs - Doctorat en administration



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4 ans
Établissement : HEC Montréal (École des Hautes Études Commerciales)

Description du programme :

La mission du programme de doctorat en administration (Ph. D.) de HEC Montréal est de former des chercheurs et des universitaires compétents et de stimuler la recherche fondamentale et appliquée portant sur les problèmes de gestion. 


Objectifs du programme :

À la fin de leur programme d’études, les diplômés auront acquis des connaissances de pointe dans leur champ de spécialisation et des habiletés avancées dans la recherche scientifique appliquée au contexte des organisations et de la gestion. En réalisant une thèse de doctorat, ils auront démontré leur capacité de contribuer de façon autonome et originale à l’avancement des connaissances en gestion. Ils auront reçu également une formation les préparant aux responsabilités de l’enseignement universitaire.

Finalement, à travers le caractère conjoint et bilingue du programme, ils auront été exposés à une variété de traditions et de perspectives de recherche. Les objectifs d’apprentissage du programme de doctorat s’insèrent à l’intérieur de quatre catégories principales :  Acquisition des connaissances  Production des connaissances  Transmission des connaissances  Développement de la carrière 


Condition d'admission :

http://www.hec.ca/programmes_formations/phd/admission/index.html

Type de clientèle :

Le programme s’adresse en premier lieu à des diplômés de deuxième cycle en gestion, ou dans un domaine connexe, qui ont un intérêt et des aptitudes marquées pour la recherche et l’enseignement et qui veulent s’intégrer à la communauté universitaire en tant que professeurs ou chercheurs. D’autres s’intéresseront plutôt à une carrière axée sur la recherche et la gestion de haut niveau dans des firmes-conseil en gestion, des entreprises privées ou des organisations publiques. 


Site internet :

Contingentement :

Oui

Date limite d'admission :

15 janvier/1er septembre

Personne contact :

Marianne de Moura
Directrice administrative des programmes de M.Sc. et Ph.D.



Domaine d'étude : Gestion
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4 ans
Établissement : Université du Québec à Montréal

Description du programme :

Le doctorat en administration forme des chercheurs et des enseignants universitaires qui maîtrisent les enjeux de leur époque. D'une durée de 4 ans, le programme stimule la recherche en regard de l'administration des milieux québécois et canadiens, tout en y intégrant des problématiques présentes sur la scène internationale.

Fruit d'une collaboration entre l'ESG UQAM, HEC Montréal, l'Université Concordia et l'Université McGill, le doctorat évalue dès la première année l'aptitude des candidats pour la recherche afin qu'ils planifient leur cheminement en fonction de leurs intérêts. Cette approche tient compte de la diversité des disciplines comprises dans le domaine de l'administration, entre autres le management, le marketing ainsi que la responsabilité sociale et environnementale.


Objectifs du programme :

Le programme a pour objectif fondamental de former des chercheurs et des enseignants universitaires compétents et de stimuler la recherche sur des problèmes d'administration dans les milieux québécois et canadien. Le programme est conçu de façon à évaluer très tôt l'aptitude des candidats à faire de la recherche et à leur permettre de planifier leur programme individuel en fonction de leurs intérêts.

Cette approche tient compte de la diversité des disciplines comprises dans le domaine de l'administration.


Condition d'admission :

Le candidat doit être titulaire d'une maîtrise ou l'équivalent en administration ou dans une discipline connexe, avec un profil recherche, obtenue avec une moyenne académique égale ou supérieure à 3,5 sur 4,3 (ou l'équivalent). Exceptionnellement, un candidat titulaire d'une maîtrise avec un profil professionnel pourra être admissible s'il démontre un intérêt et des aptitudes à la recherche.

Exceptionnellement, un candidat titulaire d'une maîtrise ou l'équivalent en administration ou dans une discipline connexe obtenue avec une moyenne comprise entre 2,8 et 3,5 sur 4,3 pourra être admis, après étude de l'ensemble de son dossier par le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme.

Exceptionnellement, un étudiant inscrit à un programme de maîtrise spécialisée en recherche dans le domaine de l'administration peut être admis directement au Ph.D. dans la même institution sans avoir complété toutes les exigences du programme (la rédaction du mémoire). La décision d'admission, prise par le comité conjoint, s'appuie sur l'excellence du dossier académique. Dans ce cas, l'étudiant pourra faire reconnaître, dans la phase II du programme, un maximum de deux cours suivis durant la scolarité de maîtrise, selon les plans de cours et les résultats obtenus (une note minimale de A est exigée dans les deux cours).

Exceptionnellement, un candidat titulaire d'un grade de bachelier et possédant les connaissances requises, une formation complémentaire appropriée et une expérience pertinente à un haut niveau de direction pourrait être admis après étude de l'ensemble de son dossier par le SCAE. Un cumul de différents titres professionnels requérant le baccalauréat comme préalable, par exemple (FICA, FCA, CFA, etc.), peut être considéré comme un atout dans l'évaluation de la formation complémentaire. Ce candidat pourra néanmoins se voir imposer des cours de propédeutique.

Compte tenu du caractère conjoint du programme et de la sélection qu'impose le contingentement établi, tous les candidats sont assujettis aux exigences suivantes :
- posséder une connaissance suffisante de la langue française. Le directeur du programme peut imposer un test de connaissances du français aux candidats dont la langue maternelle n'est pas le français ou dont les études antérieures n'ont pas été faites en français. Si les résultats sont trop faibles, le candidat peut se voir refuser son admission ou être admis à la condition de réussir un cours d'appoint en français.
- posséder une connaissance suffisante de la langue anglaise. Les étudiants inscrits au programme doivent être en mesure de participer à des cours donnés en français et en anglais ainsi que lire couramment ces deux langues.
- passer obligatoirement avant le dépôt de la demande le Test d'aptitudes au études de gestion (TAGE-MAGE) avec un résultat répondant aux normes de l'École des sciences de la gestion.

Afin d'obtenir les informations utiles à la préparation du test et au choix d'une session selon le pays d'origine, un étudiant résidant hors Québec peut accéder au site TAGE MAGE .

Un candidat pourrait être admis conditionnellement à la passation du test d'admission, s'il lui a été impossible de passer le test avant le dépôt de sa demande d'admission.

Pour effectuer une demande d'admission, le candidat doit :
- remplir le dossier d'information préliminaire complémentaire (formulaire disponible à la direction du programme ou sur le site www.phdadm.esg.uqam.ca ) permettant de décrire le dossier académique, l'expérience de travail, les publications s'il y a lieu, le projet de carrière, le domaine de spécialisation, les principaux intérêts de recherche, le financement des études, les professeurs rencontrés et l'esquisse du projet ;
- fournir un curriculum vitae récent.


Site internet :

Contingentement :

Environ 90 étudiants par année

Date limite d'admission :

1er fév. / 1er sep.

Autres informations :




Domaine d'étude : Éducation
Niveau de formation : DESS
Nombre d'années d'étude : 1
Établissement : Université de Montréal

Description du programme :

Le Département d'administration et fondements de l'éducation a pour mission première la formation de professionnels et de chercheurs en éducation, tant par ses enseignements que par la recherche autour de thématiques larges touchant l'administration de l'éducation, les fondements de l'éducation, l'éducation comparée et l'évaluation. En regard de ces thèmes, il offre aussi des services à la collectivité. C'est parmi les thématiques décrites ci-dessous que les étudiants peuvent orienter leur formation professionnelle ou de recherche. Celles-ci sont issues à la fois des intérêts de recherche et de formation des professeurs du Département et de l'analyse des besoins de formation. Les thématiques transversales couvrent plusieurs secteurs de l'éducation et combinent plusieurs traditions de recherche et de formation.


Objectifs du programme :

Développer chez l'étudiant l'aptitude à gérer efficacement, soit à titre de dirigeant, soit à un autre titre, des organismes d'éducation; familiariser l'étudiant à la culture de l'administration publique et notamment à celle des organismes d'éducation ;

  • Aider l'étudiant à prendre conscience des différents facteurs qui influencent son comportement comme administrateur ;
  • Aider l'étudiant à se former une conception dynamique de l'administration en éducation et à acquérir les habiletés nécessaires à l'administration des organismes d'éducation.

Le département d'administration et fondements d'éducation a trois fonctions principales, l'enseignement, la recherche et les services dans ses trois domaines de spécialisation :

  • l'administration de l'éducation aux différents ordres d'enseignement et au niveau local, national et international
  • l'éducation comparée et les fondements de l'éducation
  • la mesure et l'évaluation

Condition d'admission :

Pour être admissible à titre d'étudiant régulier au D.É.S.S. (administration de l'éducation), le candidat doit :

  • satisfaire aux conditions générales d'admissibilité (section XI) du Règlement pédagogique de la Faculté des études supérieures et postdoctorales
  • être titulaire d'un diplôme de 1er cycle préparant adéquatement aux études qu'il veut entreprendre, ou bien attester d'une formation jugée équivalente
  • avoir obtenu, au 1er cycle, une moyenne d'au moins 3,0 sur 4,3 ou l'équivalent à moins que l'expérience professionnelle acquise par le candidat ne démontre ses aptitudes particulières à l'administration de l'éducation ou que des études subséquentes à l'obtention d'un grade ou d'un diplôme de 1er cycle permettent de conclure que le candidat possède des aptitudes marquées pour la poursuite d'études de 2e cycle
  • faire preuve d'une bonne connaissance des langues française et anglaise.

Type de clientèle :

Le département se préoccupe de la formation professionnelle des chercheurs et de la formation professionnelle des gestionnaires des écoles et des systèmes d'éducation. Il est spécialisé dans l'étude des aspects administratifs de l'éducation ainsi que de ses fondements philosophiques et sociopolitiques : son insertion institutionnelle et sociale, ses principes et règles de gestion pédagogique et administrative, ses instruments d'intervention et son évaluation, de même que l'étude des politiques en éducation.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er février

Personne contact :

Lucie Lefrançois
Faculté des sciences de l'éducation



Domaine d'étude : Éducation
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2
Établissement : Université de Montréal

Description du programme :

Le département d'administration et fondements d'éducation a trois fonctions principales, l'enseignement, la recherche et les services dans ses trois domaines de spécialisation :

  • l'administration de l'éducation aux différents ordres d'enseignement et au niveau local, national et international
  • l'éducation comparée et les fondements de l'éducation
  • la mesure et l'évaluation Le département se préoccupe de la formation professionnelle des chercheurs et de la formation professionnelle des gestionnaires des écoles et des systèmes d'éducation.

Il est spécialisé dans l'étude des aspects administratifs de l'éducation ainsi que de ses fondements philosophiques et sociopolitiques : son insertion institutionnelle et sociale, ses principes et règles de gestion pédagogique et administrative, ses instruments d'intervention et son évaluation, de même que l'étude des politiques en éducation. Le département compte actuellement 22 professeurs et professeurs invités; il bénéficie de la collaboration d'une vingtaine de chargés de cours.

Il cherche à développer une pédagogie universitaire orientée vers l'acquisition, par les étudiants, d'une base de compétence dans une perspective programme.


Objectifs du programme :

La M.A. Option Administration de l'éducation est un programme de formation à la recherche et par la recherche. D'un côté, elle vise à initier le candidat à la recherche en administration de l'éducation. À cet égard, le programme constitue une voie privilégiée d'accès au doctorat. Le programme vise aussi à développer chez le candidat la compétence à gérer un organisme d'éducation ou à agir comme conseiller dans ce type d'organisme. Selon cet objectif, il se présente comme un parcours de formation par la recherche.


Condition d'admission :

Pour être admissible à titre d'étudiant régulier à la M. A. (sciences de l'éducation), option Administration de l'éducation, le candidat doit :

  • satisfaire aux conditions générales d'admissibilité (section XI) du Règlement pédagogique de la Faculté des études supérieures et postdoctorales
  • être titulaire d'un diplôme de 1er cycle de l'Université de Montréal, ou d'un autre diplôme de 1ercycle préparant adéquatement aux études qu'il veut entreprendre, ou bien attester d'une formation jugée équivalente
  • avoir obtenu, au 1er cycle, une moyenne d'au moins 3,0 sur 4,3 ou l'équivalent à moins que l'expérience professionnelle acquise par le candidat ou des études subséquentes à l'obtention d'un grade ou d'un diplôme de 1er cycle permettent de conclure que le candidat possède des aptitudes marquées pour la poursuite d'études de 2e cycle
  • faire preuve d'une bonne connaissance des langues française et anglaise.

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er février

Personne contact :

Lucie Lefrançois
Faculté des sciences de l'éducation



Domaine d'étude : Éducation
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4
Établissement : Université de Montréal

Description du programme :

Le département d'administration et fondements d'éducation a trois fonctions principales, l'enseignement, la recherche et les services dans ses trois domaines de spécialisation :

  • l'administration de l'éducation aux différents ordres d'enseignement et au niveau local, national et international
  • l'éducation comparée et les fondements de l'éducation
  • la mesure et l'évaluation

Le département se préoccupe de la formation professionnelle des chercheurs et de la formation professionnelle des gestionnaires des écoles et des systèmes d'éducation. Il est spécialisé dans l'étude des aspects administratifs de l'éducation ainsi que de ses fondements philosophiques et sociopolitiques : son insertion institutionnelle et sociale, ses principes et règles de gestion pédagogique et administrative, ses instruments d'intervention et son évaluation, de même que l'étude des politiques en éducation. Le département compte actuellement 22 professeurs et professeurs invités; il bénéficie de la collaboration d'une vingtaine de chargés de cours. Il cherche à développer une pédagogie universitaire orientée vers l'acquisition, par les étudiants, d'une base de compétence dans une perspective programme.


Objectifs du programme :

L'option vise trois objectifs : une connaissance approfondie du champ d'études qu'est l'administration de l'éducation; une spécialisation dans l'un des domaines de l'administration de l'éducation; une compétence reconnue en recherche scientifique dans le domaine de l'administration de l'éducation.


Condition d'admission :

Pour être admissible au programme de Ph. D. (sciences de l'éducation), le candidat doit :

  • satisfaire aux conditions générales d'admissibilité (section XI) du Règlement pédagogique de la Faculté des études supérieures et postdoctorales
  • être titulaire d'un grade équivalent à la maîtrise de l'Université de Montréal ou attester une formation jugée équivalente par le doyen, sur recommandation du directeur de département
  • dans des cas exceptionnels, être titulaire d'un baccalauréat et, sur recommandation du directeur du département, être autorisé à s'inscrire à un programme spécial de doctorat
  • avoir obtenu au 2e cycle une moyenne d'au moins 3,3 sur 4,3 ou l'équivalent, 3,5 sur 4,3 ou l'équivalent pour les options Administration de l'éducation, Éducation comparée et fondements de l'éducation ainsi que Mesure et évaluation
  • faire preuve d'une connaissance suffisante des langues française et anglaise ainsi que de toute autre langue, lorsque celle-ci est indispensable au programme auquel il désire s'inscrire; le candidat peut être appelé à se soumettre à un test de connaissance de cette langue
  • présenter l'esquisse d'un projet de recherche
  • accepter qu'un professeur lui serve de directeur de recherche et le guide dans le choix de ses cours et dans son travail de recherche
  • pour l'option Andragogie, avoir une expérience professionnelle en éducation des adultes d'au moins deux ans ou l'équivalent (1 200 heures).

Cette expérience doit être attestée et décrite. Consulter le Règlement pédagogique de la Faculté des études supérieures et postdoctorales.

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er février

Personne contact :

Lucie Lefrançois
Faculté des sciences de l'éducation



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2
Établissement : Université du Québec à Trois-Rivières

Description du programme :

Le programme de maîtrise en administration des affaires est offert sur le campus de Trois-Rivières, et de Drummondville, ainsi qu'à Vaudreuil-Dorion.

  • Pour s'inscrire dans le cheminement de Trois-Rivières, l'étudiant doit indiquer le code 3457
  • Pour s'inscrire dans le cheminement de Drummondville, l'étudiant doit indiquer le code 2510
  • Pour s'inscrire dans le cheminement de Vaudreuil-Dorion, l'étudiant doit indiquer le code 1558

Objectifs du programme :

Ce profil offre une formation poussée et spécialisée en administration des affaires. Il vise à former des étudiants capables d'analyser les problématiques managériales modernes auxquelles les dirigeants d'entreprise sont confrontés et de synthétiser les connaissances dans les différents domaines qui sont concernés. L'étudiant acquiert une vision systémique de l'entreprise ou de l'organisation par l'étude de théories, de concepts, de méthodes et l'ensemble des pratiques exemplaires en sciences administratives, en ce qui a trait à la stratégie et aux fonctions courantes (marketing, finance, etc.). De plus, l'étudiant aura accès aux plus récentes contributions scientifiques liées à l'entrepreneuriat, à la PME et au comportement de l'entrepreneur.

Le programme s'adresse également aux étudiants qui souhaitent parfaire leurs connaissances dans le domaine de la gestion de projet, se doter d'une vision globale et articulée du domaine et devenir aptes à gérer efficacement des projets de nature et de taille diverses depuis leur conception jusqu'à leur achèvement. La concentration s'adresse avant tout à des professionnels possédant déjà une expérience pratique dans un environnement projet quelle que soit la nature des projets.

Ce programme offre aussi la possibilité de suivre une formation spécialisée en gestion de l'innovation dans les PME. Il vise à former des étudiants capables de stimuler, de provoquer et de concrétiser l'innovation dans ces entreprises, et ce, à partir de l'analyse de différentes situations réelles et de l'intégration de tous les concepts à partir d'un cas unique.

Finalement, ce programme offre aussi une formation qui vise principalement à fournir aux différents intervenants internes ou externes de l'organisation les outils d'analyse ainsi que les moyens d'action leur permettant d'analyser et de conseiller l'entreprise moderne dans le but de rencontrer les différents défis lancés par un environnement d'affaires imprévisible et exigeant.

L'objectif principal du profil professionnel est de permettre à l'étudiant, à partir d'études de cas et de recherche-action, de générer, d'adapter et d'appliquer des outils dans le but de résoudre des problèmes concrets rencontrés dans la gestion des PME où la référence à la gestion est ajoutée comme choix de concentration possible dans la gestion d'un projet. L'étudiant pourra aussi cheminer dans un projet de création d'entreprise, de concepteur et gestionnaire d'un projet de toute autre nature ou d'implantation d'une innovation.


Condition d'admission :

Être titulaire d'un baccalauréat en quelque domaine que ce soit et avoir obtenu une moyenne cumulative d'au moins 3,2 (sur 4,3) ou l'équivalent.

Tous les candidats (base d'admission universitaire et base d'admission expérience) doivent posséder une expérience pratique récente d'une durée minimale de deux années dans une entreprise ou une organisation publique ou parapublique.

De plus, pour la concentration en gestion de projet, le candidat devra posséder les connaissances de niveau premier cycle universitaire dans les domaines des statistiques de base, des mathématiques financières et de la comptabilité financière ainsi qu'une maîtrise adéquate de l'utilisation de la micro-informatique.

Les candidats devront maîtriser adéquatement la langue française et posséder une compréhension suffisante de l'anglais écrit.

Les candidats dont les connaissances sont jugées insuffisantes se verront imposer des cours d'appoint ou un programme de propédeutique.

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

Session automne : 1er février Session hiver : 1er novembre

Personne contact :

NOMO, Théophile Serge
directeur, Comité de programme de cycles supérieurs - MBA



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2
Établissement : Université du Québec en Outaouais

Description du programme :

Axé sur la pratique, ce MBA s’adresse aux étudiants qui souhaitent, comme vous, développer leurs capacités de réflexion et d’action dans un milieu de travail mettant à contribution des générations, des cultures et des technologies diverses. Dans une perspective intégrant savoirs, savoir-faire et savoir-être, il vous initiera aux outils de gestion les plus modernes dans le cadre de cours dynamiques, de simulations, d’études de cas, de travaux pratiques et d’interactions en temps réel avec des organisations de terrain. Cet apprentissage vous aidera à mieux anticiper, comprendre et traiter les défis du travail au sein des organisations actuelles.

 

Concentration Entreprenariat : Cette concentration s’adresse aux étudiants qui souhaitent développer les compétences requises pour gérer une petite et moyenne entreprise (PME) ou pour y intervenir en tant que consultant. Ils développeront leurs connaissances des processus entrepreneuriaux, de la création d’une PME et des modes de croissance privilégiés pour celle-ci, ainsi que de la veille stratégique spécifique à cette entreprise. Ils sauront également mieux cerner les enjeux de la PME évoluant dans le secteur industriel, des hautes technologies et de la santé, ainsi que ceux entourant les partenariats avec la fonction publique.

 

Concentration Marketing : Cette concentration est destinée aux candidats qui s’intéressent à la commercialisation de produits ou de services. Ils maîtriseront la démarche et les outils nécessaires au développement et à la gestion de produits et de services innovateurs, à la planification, à l’élaboration ainsi qu’à l’évaluation de stratégies marketing harmonisées à la psychosociologie des consommateurs du marché cible, qu’ils soient des individus, des institutions ou des entreprises dans des marchés locaux, nationaux et internationaux.

 

Concentration Services financiers : Cette concentration permettra aux étudiants de mieux comprendre les problématiques associées à la gestion des produits financiers, à la gestion du risque, à la prise de décisions dans un environnement international ainsi qu’aux rôles et stratégies des principaux intermédiaires financiers au sein des marchés. Ils approfondiront également leurs connaissances du cadre légal propres aux services financiers. Dans leur prise de décisions, ils prendront aussi conscience de l’importance du lien étroit entre la stratégie et l’environnement politique, économique, technologique et social.


Objectifs du programme :

Axé sur la praxis, ce programme de Maîtrise en administration des affaires (MBA) amènera les étudiants à maîtriser les concepts, les techniques et les technologies à la fine pointe des connaissances en gestion, et ce, dans une optique qui intègre savoirs, savoir-faire et savoir-être. Le programme vise à développer chez les étudiants leurs aptitudes de gestionnaire ainsi que leurs capacités de réflexion et d’action par un ensemble de connaissances et d'outils interdisciplinaires. Il a également pour objectif de leur permettre d’anticiper, de comprendre et de traiter les défis du travail au sein des organisations modernes. Les diplômés de ce programme pourront donc exercer la profession de gestionnaire à tous les niveaux, dans les entreprises privées et publiques de toutes tailles, et seront également en mesure de contribuer à l’intégration et à la production de connaissances dans leur domaine sur une base continue. Ils seront régulièrement amenés à mettre en pratique les concepts et les outils de gestion moderne, par les simulations, l’utilisation des méthodes de cas, les travaux sur le terrain et les interactions avec les organisations en temps réel. Enfin, ils auront l’occasion d’accroître leurs connaissances du milieu des affaires et de développer des réseaux professionnels de partenariats et d’information continue.


Le programme vise les objectifs spécifiques suivants : maîtriser les fonctions de base inhérentes à la gestion de toute organisation, maîtriser les outils multidisciplinaires liés à la gestion interne de l’organisation, appréhender les outils multidisciplinaires liés à la gestion globale et intégrée de l'organisation au sein de l’environnement externe, apprendre à gérer efficacement le changement organisationnel, apprendre à bien communiquer, ainsi qu’à se connaître et à améliorer ses qualités personnelles, afin de pouvoir travailler efficacement et agréablement en équipe et exercer un leadership de qualité.


Condition d'admission :

Type de clientèle :

  • Pour le cheminement1523 :
  • titulaire d’un baccalauréat (diplôme 1er cycle universitaire) en administration ou dans un domaine des sciences de la gestion (sciences comptables, relations industrielles, etc.) ou l’équivalent,
  •  
  • candidat possédant une expérience professionnelle probante liée à la gestion des ressources humaines, matérielles ou financières.
  • Pour le cheminement1522 :
  • titulaire d’un baccalauréat (diplôme 1er cycle universitaire) en administration ou dans un domaine des sciences de la gestion (sciences comptables, relations industrielles, etc.).
  • Pour le cheminement 1524 :
    • titulaire d’un baccalauréat (1er cycle universitaire) dans un domaine autre que les sciences de la gestion et posséder une expérience professionnelle d’au moins 3 ans en gestion des ressources humaines, matérielles ou financières,
    • candidat possédant au moins 12 ans d’expérience dans des emplois liés à la gestion des ressources humaines, matérielles ou financières.

Les étudiants internationaux pourront, avec l’approbation des professeurs, choisir des sujets de recherche en rapport à des enjeux qui touchent leur pays d’origine et/ou leur domaine professionnel.

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

Admission en ligne pour les étudiants internationaux : - trimestre d’automne : vers le mois de mars (pour les campus de Gatineau et Saint-Jérôme), - trimestre d’hiver : vers le mois de septembre (seulement pour le campus de Gatineau). Surveillez les dates

Personne contact :

Jan Saint-Macary
responsable du programme

Autres informations :

Lien internet pour accéder aux informations sur le programme :




Domaine d'étude : Gestion
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : Université de Moncton

Description du programme :

Ce programme comporte deux profils: MBA régime coopératif et MBA (sans stage).

Le MBA régime coopératif comprend 45 crédits de cours (30 crédits obligatoires et 15 crédits à option) et deux stages de 15 semaines chacun.

Le MBA (sans stage) comprend 51 crédits (36 crédits obligatoires et 15 crédits à option) dont un projet de fin d’études. Les cours sont répartis dans toutes les disciplines de la gestion.

 


Objectifs du programme :

Le programme offre une formation intégrale de la future ou du futur gestionnaire et vise le développement des relations interpersonnelles et organisationnelles ainsi que l’acquisition des techniques de la prise de décision et de la communication. Le programme de MBA est destiné à des personnes possédant un diplôme de 1er cycle et désirant s’acheminer vers une carrière de gestionnaire.


Condition d'admission :

  • Satisfaire aux modalités d’admission de l’Université de Moncton.
  • Détenir au moins un diplôme de 1er cycle (licence fondamentale) avec mention assez bien.
  • Connaître les logiciels de traitement de textes, de bases de données et de chiffrier électronique.
  • Fournir deux lettres de recommandation.
  • Maîtriser le français parlé et écrit et avoir une connaissance fonctionnelle de l’anglais.
  • Remplir le questionnaire d’intérêt universitaire et professionnel.

Contingentement :

MBA régime coopératif contingenté à 30 nouvelles inscriptions par année.

Date limite d'admission :

1er février

Personne contact :

Hermel Deschenes
Responsable pour placements et coordonnées



Domaine d'étude : Gestion
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : Université d'Ottawa

Description du programme :

Maîtrise en administration de affaires.


Objectifs du programme :

Le programme permet aux étudiants d'acquérir de solides connaissances de base dans toutes les disciplines de la gestion axée sur la performance, de développer leur leadership, leurs habiletés interpersonnelles et de gestion, et leur capacité à résoudre les problèmes en considérant l’orientation stratégique de l’organisation. L'accent est mis sur l'application de concepts, de philosophies et de modèles modernes et contemporains fondés sur une approche intégrée de résolution de problèmes et une analyse de tous les aspects de l'organisation. L'approche pédagogique privilégie le travail d'équipe et le développement des aptitudes de gestion. Elle permet aux étudiants d'être confrontés aux problèmes du monde réel auxquels font face les entreprises au moyen de projets intégrateurs.

Le programme de MBA prépare les étudiants à devenir des leaders dans une économie mondialisée et hyperconcurrentielle. Il se base sur cinq objectifs d’apprentissage majeurs :

  • Fondements de la gestion : expliquer et comparer les divers fondements de la gestion et démontrer comment leur application contribue à créer ou à améliorer une organisation performante dans un contexte national ou international.
  • Composantes de l’organisation et prise de décision axée sur la performance : distinguer les fonctions de l’organisation et prendre des actions afin de les coordonner et d’améliorer leur performance.
  • Raisonnement stratégique : démontrer un raisonnement stratégique dans la résolution des enjeux d’affaires en vue d’améliorer la performance de l’organisation.
  • Leadership et habiletés de gestion : reconnaître et développer son style de leadership et améliorer ses habiletés de gestion et interpersonnelles afin de guider les individus et les équipes vers une performance supérieure.
  • Contribution à la communauté : intégrer le savoir, le savoir-faire et le savoir-être acquis et les appliquer de façon éthique à la résolution de problèmes complexes afin de contribuer à la performance d’une organisation cliente.

 


Condition d'admission :

L'admission au programme de MBA est ouverte aux candidats suivants :

  • Titulaires d'un diplôme de baccalauréat canadien ou d'un diplôme équivalent ayant maintenu une moyenne générale d'au moins B ou 70 %. La Faculté des études supérieures et postdoctorales détermine l'équivalence des diplômes pour les candidats en provenance des établissements universitaires autres que ceux du Canada. Toutes les études postsecondaires sont considérées au moment de l'admission, les études les plus récentes étant évaluées en premier. Par ailleurs, un nombre limité de demandes d'admission, provenant de personnes qui ne détiennent pas de diplôme universitaire ou ne satisfont pas aux exigences minimales, peuvent être prises en considération, à condition que ces personnes aient acquis une expérience professionnelle ou de gestion importante (normalement 10 ans ou plus).
  • Les candidats ayant acquis un minimum de trois années d'expérience de travail à temps complet. En général, le Comité d'admission favorise les candidats ayant une plus grande expérience de travail, particulièrement lorsqu'ils ont assumé des responsabilités de gestion et progressé sur le plan professionnel. Les placements dans le cadre d'un programme coopératif et les stages en milieu de travail satisfaisant aux exigences d'un programme scolaire postsecondaire sont des atouts pour les candidats, mais ne remplacent pas l'exigence d'une expérience de travail à temps complet.
  • Programme en anglais : les candidats ayant obtenu une note supérieure au 50e centile au Graduate Management Admission Test (GMAT), avec de bons résultats à chaque composante du test. Pour le GMAT, ces résultats doivent comprendre une note d'au moins 4,5 à l'épreuve de rédaction d'un essai analytique. L'inscription au GMAT se fait auprès du Educational Testing Service, www.gmac.com.
  • Programme en français : les candidats ayant obtenu une note supérieure au 50e centile au Test d'aptitude aux études de gestion (TAGE MAGE) ou au Graduate Management Admission Test (GMAT), avec de bons résultats à chaque composante du test ou l’examen d’admission en mathématique de l’École de gestion Telfer dispensé après avoir suivi les modules de formation en mathématique. Pour le GMAT, ces résultats doivent comprendre une note d'au moins 4,5 à l'épreuve de rédaction d'un essai analytique. L'inscription au TAGE MAGE se fait auprès de la Fondation nationale pour l'enseignement de la gestion des entreprises, www.gmac.com.
  • Les étudiants dont la langue maternelle n'est ni le français ni l'anglais doivent soumettre une attestation prouvant leur compétence linguistique dans une de ces langues. Les candidats qui font une demande d'admission au programme anglais de MBA doivent soumettre un des documents suivants à la Faculté des études supérieures et postdoctorales pour confirmer leur compétence linguistique en anglais (les épreuves pour lesquelles des résultats sont fournis ne doivent pas avoir été passées plus de deux ans avant le 1er septembre de l'année de l'admission potentielle au programme de MBA) :
    • Une note d'au moins 250 au « Test of English as a Foreign Language » (TOEFL), avec une note d'au moins 5 au « Test of Written English » (TWE) et une note d'au moins 50 au « Test of Spoken English » (TSE). Le TOEFL est administré par l'Educational Testing Service, Box 899, Princeton, New Jersey, États-Unis, 08540; consultez le site web, à l'adresse www.toefl.org.
    • Une note d'au moins 7 à au moins trois des quatre épreuves du International English Language Testing System (IELTS) (lecture, écoute, rédaction, expression orale) et d'au moins 6 aux quatre épreuves. L'IELTS est administré par le British Council.
    • Une note d'au moins 14 au CANTEST, administré par l'Université d'Ottawa. Le candidat ne doit avoir obtenu aucune note inférieure à 4 aux différentes épreuves et doit avoir obtenu une note d'au moins 4,5 à la partie orale du test.
    • Attestation de complétion, au cours des cinq dernières années, d'un programme menant à un diplôme dans une université de langue anglaise.
    • Attestation d'un séjour prolongé récent et de l'exercice d'une profession dans un pays anglophone (normalement pendant une période d'au moins quatre ans au cours des six dernières années).

Les candidats qui font une demande d'admission au programme français de MBA doivent soumettre un des documents suivants à la FÉSP pour confirmer leur compétence linguistique en français :

  • Une note d'au moins 14 au TESTCAN, administré par l'Université d'Ottawa. Le candidat ne doit avoir obtenu aucune note inférieure à 4 aux différentes épreuves et doit avoir obtenu une note d'au moins 4,5 à la partie orale du test.
  • Attestation de réussite, au cours des cinq dernières années, d'un programme menant à un diplôme dans une université de langue française.
  • Attestation d'un séjour prolongé récent et de l'exercice d'une profession dans un pays francophone (normalement pendant une période d'au moins quatre ans au cours des six dernières années).

Il est possible que les professeurs demandent aux étudiants de consulter des sites Web rédigés en anglais ou de lire certains articles importants dans leurs domaines respectifs écrits en anglais. L'École de gestion Telfer recevra aussi à l'occasion certains conférenciers de marque tant anglophones que francophones. Il est donc recommandé aux étudiants qui choisissent de suivre leurs cours au sein de la cohorte francophone d'avoir une connaissance passive de l'anglais (capacité de lire et de comprendre l'anglais parlé).

Type de clientèle :

Le programme de MBA est conçu pour les candidats ayant au moins 3 années d’expérience du travail. Ce programme s’adresse aux cadres supérieurs et aux cadres à mi-carrière qui cherchent à vivre une expérience pratique, complète et pertinente leur permettant également d'obtenir un diplôme d'études supérieures.


Site internet :

Contingentement :

L'admission au programme se fait sur une base concurrentielle et le nombre de candidatures qui peuvent être acceptées est limité. Seuls seront admis les candidats démontrant « un haut niveau de succès probable » au programme de MBA.

Date limite d'admission :

www.etudesup.uottawa.ca/demande

Personne contact :

mba@telfer.uottawa.ca



Domaine d'étude : Aménagement
Niveau de formation : Maîtrise de type recherche
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : Université du Québec à Trois-Rivières

Objectifs du programme :

Le profil avec mémoire offre une formation poussée et spécialisée en recherche appliquée aux problématiques spécifiques des PME. Il vise à former des étudiants capables d'analyser les problématiques managériales modernes auxquelles les dirigeants d'entreprise sont confrontés et capables de concevoir les interventions de recherche appropriées afin d'y apporter des solutions. L'étudiant se familiarise avec les méthodes éprouvées du domaine de recherche en PME tout en ayant accès aux plus récentes contributions scientifiques liées à l'entrepreneuriat, à la PME et au comportement de l'entrepreneur.  

L'objectif principal du profil avec mémoire est de permettre à l'étudiant de contribuer à la production de nouvelles connaissances en gestion des PME par le biais de travaux théoriques et d'études empiriques ou de faire l'apprentissage de la recherche.  


Condition d'admission :

Base universitaire.

 Être titulaire d'un baccalauréat ou l'équivalent en administration, en économie, en recherche opérationnelle, en sciences comptables, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 (sur 4,3) ou l'équivalent.  

Base expérience:  

Posséder les connaissances requises, une formation appropriée et une expérience jugée pertinente.   En outre, les candidats titulaires d'un baccalauréat ou l'équivalent dans un domaine connexe à ceux mentionnés ci-dessus, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 (sur 4,3) ou l'équivalent, sont admissibles au programme mais pourraient se voir imposer des cours d'appoint ou un programme de propédeutique.  

Les candidats devront maîtriser adéquatement la langue française et posséder une compréhension suffisante de l'anglais écrit.  

Type de clientèle :

Sans expérience pertinente.

Détenir un baccalauréat avec une moyenne égale ou supérieure à 3.2 sur 4.3 ou l'équivalent dans les disciplines suivantes:  

-administration   économique  

-recherche opérationnelle  

-sciences comptables

Pour les étudiants de discipline en sciences sociales et humaines ou en sciences appliquées  

Détenir un baccalauréat avec une moyenne égale ou supérieure à 3.2 sur 4.3 ou l'équivalent et comprenant la réussite d'au moins un cours dans chacune des cinq concentrations suivantes:  

-1 cours en économique  

-1 cours en management  

-1 cours en gestion des ressources humaines (comprenant comportement organisationnel)  

-1 cours en finance ou 1 cours en comptabilité de gestion  

-1 cours en marketing Les candidats qui ne satisferaient pas en tout ou en partie à ces conditions seront astreints à une propédeutique comprenant le(s) cours exigé(s). Les candidats doivent obtenir dans ces cours d'appoint ou propédeutique une moyenne égale ou supérieure à 3.2 sur 4.3.  

Le directeur du comité d'études de cycles supérieurs pourra, avec l'accord du comité de sélection, suggérer au candidat un programme de lectures dirigées en vue d'acquérir le complément de connaissances requises, et cela si le profil de son expérience et de sa formation antérieures justifie l'acquisition des connaissances de base minimales dans le(s) cours exigé(s); dans ce dernier cas, le candidat devra présenter un ou des rapport(s) résumant et analysant les lectures prescrites.  

Considérant la nature particulière de certains dossiers, l'exigence d'une moyenne supérieure au premier cycle à 3.2 sur 4.3 ou l'équivalent peut être levée si le comité d'admission juge, à partir des explications données, que la candidature pourrait être admissible.   Pour les étudiants étrangers, détenir un diplôme du niveau BAC.+ 4 français en gestion ou en économique.   Avec une expérience pertinente   L'étudiant détenteur de l'un des diplômes mentionnés ci-dessus avec une moyenne inférieure à 3.2 mais supérieure ou égale à 2.6, sera admissible s'il possède une expérience du marché du travail jugée pertinente.  

Considérant la nature particulière de certains dossiers, l'exigence d'une moyenne égale ou supérieure au premier cycle à 2.6 sur 4.3 ou l'équivalent peut être levée si le Comité d'admission juge, à partir des explications données, que la candidature pourrait être admissible.  

ADMISSION SUR LA BASE DE L'EXPÉRIENCE PERTINENTE  

Une expérience est jugée pertinente si elle a été effectuée dans le milieu du travail au sein d'une PME, d'une organisation privée ou publique, dans la recherche ou l'enseignement. L'expérience dans la recherche pourra être reconnue si le candidat a collaboré, à titre d'auxiliaire ou d'assistant sous la direction d'un professeur, à des travaux de recherche touchant aux disciplines des sciences de l'administration ou de l'économique; pour ce qui est de l'enseignement, le candidat devra avoir assumé une charge de cours, dans ces mêmes disciplines au niveau collégial ou professionnel, ou d'assistant au niveau universitaire sous la direction d'un professeur attitré.   Avec formation appropriée complémentaire   L'étudiant devra comptabiliser au moins cinq années d'expérience pertinente et avoir réussi au cours d'une formation post-collégiale au moins 18 crédits répartis dans les disciplines suivantes:  

-1 cours en économique  

-1 cours en management  

-1 cours en gestion des ressources humaines (comprenant comportement organisationnel)  

-1 cours en finance ou 1 cours en comptabilité de gestion  

-1 cours en marketing Avec connaissances minimales complémentaires  

L'étudiant devra posséder une expérience pertinente d'au moins cinq années et démontrer qu'il a acquis les connaissances minimales dans les cinq disciplines suivantes:  

-1 cours en économique   

-1 cours en management  

-1 cours en gestion des ressources humaines (comprenant comportement organisationnel)  

-1 cours en finance ou 1 cours en comptabilité de gestion  

-1 cours en marketing 

Tous les programmes sont adaptés pour la clientèle internationale.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er février ou 1er octobre

Personne contact :

Théophile Serge Nomo
Directeur(trice), Comité de programme de cycles supérieurs - MBA.



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université Laval

Description du programme :

La profession comptable est au cœur de l'activité économique et des préoccupations de recherche en gestion. L'évolution de cette profession amène les professionnels à intervenir de plus en plus dans des domaines connexes à la comptabilité financière traditionnelle: contrôle de gestion, audit interne, gestion stratégique, évaluation d'entreprise, gouvernance, gestion des coûts et de la performance, système d'information comptable, contrôle interne, développement durable, etc. En développant vos compétences et votre capacité de réflexion et d'analyse critique, vous serez en mesure de relever les défis d'aujourd'hui et de demain dans une profession où les règles du jeu changent plus rapidement que jamais.

Le MBA Comptabilité permet aux étudiants étrangers d'intégrer une formation à la fine pointe des exigences de la formation comptable. Il permet la reconnaissance de certains acquis des candidats ayant une formation ailleurs dans le monde, mais ne donne pas accès au titre comptable CPA.

L'étudiant provenant d'un autre domaine d'études que la comptabilité ou un étudiant étranger qui vise le titre comptable CPA devra faire une mise à niveau de 1er cycle en comptabilité en s'inscrivant au certificat en comptabilité et gestion et au certificat d'accès à la profession comptable en vue de faire analyser son dossier.

  • Temps complet ou partiel: c'est vous qui décidez de votre rythme de progression dans le programme.

Condition d'admission :

Être titulaire d'un baccalauréat en administration avec concentration en comptabilité, ou d'un diplôme jugé équivalent.

Une moyenne minimale équivalente à 3,22 sur 4,33 au premier cycle est habituellement requise.

Le dossier d'un candidat ayant une moyenne entre 2,8 et 3,21 sur 4,33 fait l'objet d'une analyse approfondie et peut être considéré en fonction des antécédents scolaires et professionnels.

Documents requis

  • la demande d'admission;
  • une lettre de motivation exposant les motifs pour lesquels le candidat désire entreprendre ce programme (environ deux pages);
  • un curriculum vitæ;
  • tous les relevés de notes officiels des études antérieures :
    • candidats canadiens : tous les relevés de notes des études universitaires;
    • candidats étrangers : relevé de notes de l'examen du baccalauréat de l'enseignement secondaire; tous les relevés de notes des études supérieures (y compris les classes préparatoires ou études suivies dans tout autre établissement d'enseignement postsecondaire)

La poursuite du programme nécessite une bonne compréhension de l'anglais écrit


Personne contact :

André Gascon
Directeur du programme:



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université Laval

Description du programme :

Avec ce MBA en poche, vous deviendrez un gestionnaire expert en finance moderne. Vous acquerrez une formation poussée en finance d'entreprise, en gestion de portefeuille, en finance de marché et en gestion des risques. Ce programme, reconnu par le Chartered Financial Analyst (CFA) Institute, par la Professionnal Risk Managers' International Association (PRMIA) et par le Chartered Alternative Investment Analyst (CAIA) Association, offre les cours nécessaires pour accéder aux examens des désignations professionnelles CFA, PRM et CAIA. Ce MBA peut être réalisé en un an sous certaines conditions.


Objectifs du programme :

L'objectif général de ce programme est de former un gestionnaire en offrant à la fois une formation générale en administration et une formation plus spécialisée en finance, à la personne titulaire d'un grade universitaire de premier cycle.

Au terme de ses études de maîtrise, la personne diplômée devrait être apte à :

  • maîtriser des connaissances d'ordre général en sciences de l'administration et des connaissances propres à un ou plusieurs champs d'application ou secteurs de l'administration des affaires;
  • intégrer la ou les disciplines de son programme dans l'ensemble des activités ou des fonctions de l'entreprise;
  • maîtriser les outils propres à un ou plusieurs champs d'application ou secteurs des sciences de l'administration;
  • maîtriser l'utilisation des connaissances d'un ou de plusieurs champs d'application ou secteurs des sciences de l'administration;
  • maîtriser la communication orale et écrite en français et la compréhension de l'anglais écrit;
  • posséder les habiletés requises pour intervenir individuellement ou en équipe et gérer l'intervention de façon appropriée, en utilisant les connaissances et les méthodes propres à un ou plusieurs champs d'application ou secteurs des sciences de l'administration.

Condition d'admission :

Ce programme est offert à ceux qui ont principalement une formation de premier cycle en administration.

Le candidat qui a obtenu un grade de premier cycle dans un domaine autre que l'administration, mais connexe à la finance, doit faire la preuve de connaissances de base en mathématiques d'ordre collégial (algèbre linéaire et géométrie vectorielle - NYC ou 105 et calcul différentiel - NYA ou 103) et doit suivre un ensemble de cours de scolarité préparatoire en sciences de l'administration. Aucune scolarité préparatoire n'est exigée si le candidat possède une formation de premier cycle en administration, concentration Finance. Le choix de ces cours sera adapté à sa formation antérieure et pourra inclure des cours de base en sciences de l'administration et des cours complémentaires en finance.

Outre ces exigences, la réussite de ce programme est liée à la capacité de l'étudiant de lire des textes en anglais et de travailler avec des outils informatiques de base (traitement de texte, tableurs, etc.). La décision d'admettre un candidat en finance revient à la direction de programme, qui considère les antécédents scolaires du candidat. Pour obtenir plus d'information à ce sujet, s'adresser à la direction de programme.

Le candidat ayant une formation initiale dans un domaine autre que l'administration, mais dans un champ proche de la finance, pourra être admis sous réserve de suivre des cours de scolarité préparatoire en administration des affaires. L'étudiant pourra adapter son cheminement, en collaboration avec un conseiller pédagogique, en y ajoutant des compléments de son choix dans des disciplines connexes.

Documents requis

  • la demande d'admission;
  • une lettre de motivation exposant les motifs pour lesquels le candidat désire entreprendre un programme de deuxième cycle (environ deux pages);
  • un curriculum vitæ;
  • tous les relevés de notes :
    • candidats canadiens : tous les relevés de notes des études universitaires;
    • candidats étrangers : relevé de notes de l'examen du baccalauréat de l'enseignement secondaire; tous les relevés de notes des études supérieures (y compris les classes préparatoires ou études suivies dans tout autre établissement d'enseignement postsecondaire).

Le candidat peut être soumis à des tests d'admission et à une entrevue de sélection.


Personne contact :

André Gascon
Directeur du programme



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université Laval

Objectifs du programme :

L'objectif général de ce programme est de former un gestionnaire en offrant à la fois une formation générale en administration et une formation plus spécialisée en gestion des entreprises, à la personne titulaire d'un grade universitaire de premier cycle.

Au terme de ses études de maîtrise, la personne diplômée devrait être apte à :

  • maîtriser des connaissances d'ordre général en sciences de l'administration et des connaissances propres à un ou plusieurs champs d'application ou secteurs de l'administration des affaires;
  • intégrer la ou les disciplines de son programme dans l'ensemble des activités ou des fonctions de l'entreprise;
  • maîtriser les outils propres à un ou plusieurs champs d'application ou secteurs des sciences de l'administration;
  • maîtriser l'utilisation des connaissances d'un ou de plusieurs champs d'application ou secteurs des sciences de l'administration;
  • maîtriser la communication orale et écrite en français et la compréhension de l'anglais écrit;
  • posséder les habiletés requises pour intervenir individuellement ou en équipe et gérer l'intervention de façon appropriée, en utilisant les connaissances et les méthodes propres à un ou plusieurs champs d'application ou secteurs des sciences de l'administration.

Condition d'admission :

Ce programme s'adresse principalement à la personne qui a une formation de premier cycle dans un domaine autre que les sciences de l'administration. Pour le candidat qui n'a pas ou qui a peu de formation préalable en sciences de l'administration, des connaissances additionnelles peuvent être requises. Cette formation peut être acquise par la réussite de trois cours de scolarité préparatoire de 3 crédits chacun, donnés au D.E.S.S. en administration des affaires. Des connaissances de base en mathématiques d'ordre collégial (algèbre linéaire et géométrie vectorielle - NYC ou 105 et calcul différentiel - NYA ou 103) sont aussi exigées.

Outre ces exigences, la réussite de ce programme est liée à la capacité de l'étudiant de lire des textes en anglais et de travailler avec des outils informatiques de base (traitement de texte, tableurs, etc.). La décision d'admettre un candidat en gestion des entreprises revient à la direction de programme, qui considère les antécédents scolaires du candidat. Pour obtenir plus d'information à ce sujet, s'adresser à la direction de programme.

Le candidat ayant une formation initiale dans un domaine autre que l'administration, mais dans un champ proche de la gestion des entreprises, pourra être admis sous réserve de suivre des cours de scolarité préparatoire en administration des affaires. L'étudiant pourra adapter son cheminement, en collaboration avec un conseiller pédagogique, en y ajoutant des compléments de son choix dans des disciplines connexes.

Très exceptionnellement, un candidat dont l'expérience est vaste peut être jugé admissible, même s'il ne possède pas un grade de premier cycle. Il doit cependant satisfaire à toutes les autres exigences d'admission.

Documents requis

  • la demande d'admission;
  • une lettre de motivation exposant les motifs pour lesquels le candidat désire entreprendre un programme de deuxième cycle (environ deux pages);
  • un curriculum vitæ;
  • tous les relevés de notes :
    • candidats canadiens : tous les relevés de notes des études universitaires;
    • candidats étrangers : relevé de notes de l'examen du baccalauréat de l'enseignement secondaire; tous les relevés de notes des études supérieures (y compris les classes préparatoires ou études suivies dans tout autre établissement d'enseignement postsecondaire).

Le candidat peut être soumis à des tests d'admission et à une entrevue de sélection.


Personne contact :

André Gascon



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université Laval

Description du programme :

Axé sur la pratique et ancré dans la réalité des entreprises, ce MBA vous permettra de développer une vision globale de l'entreprise pour être en mesure de prendre rapidement des décisions de gestion. Il touche à toutes les fonctions d'une organisation: comptabilité, finance, ressources humaines, marketing, opérations et systèmes d'information. Grâce à un ensemble de cours à option, vous personnaliserez votre programme pour vous donner des compétences distinctives en administration en fonction de votre formation antérieure, de vos intérêts et de vos objectifs de carrière.


Objectifs du programme :

L'objectif général de ce programme est de former un gestionnaire en offrant à la fois une formation générale en administration et une formation plus spécialisée en gestion des entreprises, à la personne titulaire d'un grade universitaire de premier cycle.

Au terme de ses études de maîtrise, la personne diplômée devrait être apte à :

  • maîtriser des connaissances d'ordre général en sciences de l'administration et des connaissances propres à un ou plusieurs champs d'application ou secteurs de l'administration des affaires;
  • intégrer la ou les disciplines de son programme dans l'ensemble des activités ou des fonctions de l'entreprise;
  • maîtriser les outils propres à un ou plusieurs champs d'application ou secteurs des sciences de l'administration;
  • maîtriser l'utilisation des connaissances d'un ou de plusieurs champs d'application ou secteurs des sciences de l'administration;
  • maîtriser la communication orale et écrite en français et la compréhension de l'anglais écrit;
  • posséder les habiletés requises pour intervenir individuellement ou en équipe et gérer l'intervention de façon appropriée, en utilisant les connaissances et les méthodes propres à un ou plusieurs champs d'application ou secteurs des sciences de l'administration.

Condition d'admission :

Ce programme s'adresse principalement à la personne qui a une formation de premier cycle dans un domaine autre que les sciences de l'administration. Pour le candidat qui n'a pas ou qui a peu de formation préalable en sciences de l'administration, des connaissances additionnelles peuvent être requises. Cette formation peut être acquise par la réussite de trois cours de scolarité préparatoire de 3 crédits chacun, donnés au D.E.S.S. en administration des affaires. Des connaissances de base en mathématiques d'ordre collégial (algèbre linéaire et géométrie vectorielle - NYC ou 105 et calcul différentiel - NYA ou 103) sont aussi exigées.

Outre ces exigences, la réussite de ce programme est liée à la capacité de l'étudiant de lire des textes en anglais et de travailler avec des outils informatiques de base (traitement de texte, tableurs, etc.). La décision d'admettre un candidat en gestion des entreprises revient à la direction de programme, qui considère les antécédents scolaires du candidat. Pour obtenir plus d'information à ce sujet, s'adresser à la direction de programme.

Le candidat ayant une formation initiale dans un domaine autre que l'administration, mais dans un champ proche de la gestion des entreprises, pourra être admis sous réserve de suivre des cours de scolarité préparatoire en administration des affaires. L'étudiant pourra adapter son cheminement, en collaboration avec un conseiller pédagogique, en y ajoutant des compléments de son choix dans des disciplines connexes.

Très exceptionnellement, un candidat dont l'expérience est vaste peut être jugé admissible, même s'il ne possède pas un grade de premier cycle. Il doit cependant satisfaire à toutes les autres exigences d'admission.

Documents requis

  • la demande d'admission;
  • une lettre de motivation exposant les motifs pour lesquels le candidat désire entreprendre un programme de deuxième cycle (environ deux pages);
  • un curriculum vitæ;
  • tous les relevés de notes :
    • candidats canadiens : tous les relevés de notes des études universitaires;
    • candidats étrangers : relevé de notes de l'examen du baccalauréat de l'enseignement secondaire; tous les relevés de notes des études supérieures (y compris les classes préparatoires ou études suivies dans tout autre établissement d'enseignement postsecondaire).

Le candidat peut être soumis à des tests d'admission et à une entrevue de sélection.


Personne contact :

André Gascon
Directeur du programme



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université Laval

Description du programme :

Le programme de MBA en gestion des services de santé vise à développer chez le personnel cadre et chez les gestionnaires les connaissances, les habiletés et les attitudes requises pour intervenir de façon créative, éthique et efficace au sein des organisations œuvrant dans le domaine de la santé.


Objectifs du programme :

Les objectifs généraux sont les suivants :

  • acquérir et maîtriser les connaissances d'ordre général en sciences de l'administration et les connaissances propres en gestion des services de santé;
  • développer une pensée critique, éthique et socialement responsable;
  • acquérir le vocabulaire propre aux sciences de l'administration, plus précisément en gestion des services de santé, afin de communiquer efficacement;
  • développer des habiletés de gestion et de leadership.

Plus particulièrement, le programme rend l'étudiant apte à :

  • utiliser des outils de gestion efficaces et performants permettant une prise de décisions d'affaires complexes;
  • faire face aux défis complexes et multiples dans un contexte de changements rapides;
  • gouverner de façon éthique et socialement responsable et mettre en place les meilleures conditions qui favorisent une définition des projets visant la pérennité de ceux-ci au sein des organisations et de la société.

Condition d'admission :

Être titulaire d'un baccalauréat dans un domaine autre que l'administration ou d'un diplôme jugé équivalent.

Une moyenne minimale équivalente à 3,22 sur 4,33 au premier cycle est habituellement requise.

Le dossier d'un candidat ayant une moyenne entre 2,8 et 3,21 sur 4,33 fait l'objet d'une analyse approfondie et peut être considéré en fonction des antécédents scolaires et professionnels.


Personne contact :

André Gascon
Directeur du programme



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université Laval

Description du programme :

Ce programme vous offrira un apprentissage dans un contexte trilingue et vous devrez acquérir une expérience à l'étranger: séjour interculturel, linguistique et scolaire, mission commerciale ou échange dans une université partenaire. Vous devrez également suivre et réussir au moins 6 crédits de cours de gestion en anglais et dans une troisième langue. Ce MBA vous propose quatre spécialisations: stratégie internationale, marketing international, logistique et opérations internationales, et spécialisation personnalisée. Ce programme peut être réalisé en un an. 


Objectifs du programme :

L'objectif général de ce programme est de former un gestionnaire en offrant à la fois une formation générale en administration et une formation plus spécialisée en gestion internationale, à la personne titulaire d'un grade universitaire de premier cycle. Il offre un apprentissage dans un contexte trilingue et exige la réalisation d’une expérience professionnelle, scolaire et interculturelle à l’étranger.

Au terme de ses études de maîtrise, la personne diplômée devrait être apte à :

  • maîtriser des connaissances d'ordre général en sciences de l'administration et des connaissances propres à un ou plusieurs champs d'application ou secteurs de l'administration des affaires;
  • intégrer la ou les disciplines de son programme dans l'ensemble des activités ou des fonctions de l'entreprise;
  • maîtriser les outils propres à un ou plusieurs champs d'application ou secteurs des sciences de l'administration;
  • maîtriser l'utilisation des connaissances d'un ou de plusieurs champs d'application ou secteurs des sciences de l'administration;
  • maîtriser adéquatement le français, l'anglais et une troisième langue;
  • posséder les habiletés requises pour intervenir individuellement ou en équipe et gérer l'intervention de façon appropriée, en utilisant les connaissances et les méthodes propres à un ou plusieurs champs d'application ou secteurs des sciences de l'administration.

Condition d'admission :

Ce programme est offert à ceux qui ont principalement une formation de premier cycle en administration.

Le candidat qui a obtenu un grade de premier cycle dans un domaine autre que l'administration, mais connexe à la gestion internationale, doit faire la preuve de connaissances de base en mathématiques d'ordre collégial (algèbre linéaire et géométrie vectorielle - NYC ou 105 et calcul différentiel - NYA ou 103) et doit suivre un ensemble de cours de scolarité complémentaire en sciences de l'administration. Aucune scolarité préparatoire n'est exigée si le candidat possède une formation de premier cycle en administration. Le choix de ces cours sera adapté à sa formation antérieure et pourra inclure des cours de base en sciences de l'administration et des cours préparatoires en management.

Documents requis

  • la demande d'admission;
  • une lettre de motivation exposant les motifs pour lesquels le candidat désire entreprendre un programme de deuxième cycle (environ deux pages);
  • un curriculum vitæ;
  • tous les relevés de notes :
    • candidats canadiens : tous les relevés de notes des études universitaires;
    • candidats étrangers : relevé de notes de l'examen du baccalauréat de l'enseignement secondaire; tous les relevés de notes des études supérieures (y compris les classes préparatoires ou études suivies dans tout autre établissement d'enseignement postsecondaire).

Personne contact :

André Gascon
Directeur du programme



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université Laval

Description du programme :

Ce programme de MBA Gestion marketing vous permettra de développer une compréhension et une maîtrise stratégique des concepts de base et des principaux outils et activités de marketing. Ces connaissances acquises feront en sorte que vous serez en mesure d'intégrer la dimension marketing dans votre travail de gestionnaire et les prises de décision qui y sont reliées.


Objectifs du programme :

Les objectifs généraux sont les suivants :

  • acquérir et maitriser les connaissances d'ordre général en sciences de l'administration et les connaissances propres en marketing;
  • développer une pensée critique, éthique et socialement responsable;
  • acquérir le vocabulaire propre aux sciences de l'administration, plus précisément en marketing, afin de communiquer efficacement;
  • développer des habiletés de gestion et de leadership.

Plus particulièrement, le programme rend l'étudiant apte à :

  • acquérir une compréhension et une connaissance stratégique des concepts de base et des principaux outils et activités de marketing;
  • intégrer la dimension marketing dans le travail de gestionnaire et les prises des décisions qui y sont liés;
  • bien analyser un marché et y déceler des occasions d'affaires pour l'entreprise;
  • concevoir une stratégie de marketing.

Condition d'admission :

Être titulaire d'un baccalauréat dans un domaine autre que l'administration, ou d'un diplôme jugé équivalent.

Une moyenne minimale équivalente à 3,22 sur 4,33 au premier cycle est habituellement requise.

Le dossier d'un candidat ayant une moyenne entre 2,8 et 3,21 sur 4,33 fait l'objet d'une analyse approfondie et peut être considéré en fonction des antécédents scolaires et professionnels.


Personne contact :

André Gascon
Directeur du programme



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université Laval

Description du programme :

Ce programme de MBA en gestion stratégique de projets se distingue des autres programmes puisqu'il met en valeur la gestion stratégique des projets au sein des organisations en tenant compte de la complexité de plus en plus grande des environnements et de l'importance de l'aspect humain. À ces éléments s'ajoutent les aspects techniques usuels pour former un tout cohérent, gage de succès de la réalisation des projets. À travers cette approche et par l'implication d'experts travaillant sur le terrain, ce programme présente les tendances émergentes et les innovations en gestion de projet.


Objectifs du programme :

Les objectifs généraux sont les suivants :

  • acquérir et maitriser les connaissances d'ordre général en sciences de l'administration et les connaissances propres en gestion stratégique de projets;
  • développer une pensée critique, éthique et socialement responsable;
  • acquérir le vocabulaire propre aux sciences de l'administration, plus précisément en gestion stratégique de projets, afin de communiquer efficacement;
  • développer des habiletés de gestion et de leadership.

Plus particulièrement, le programme rend l'étudiant apte à :

  • planifier une démarche structurée de réalisation de projets en tenant compte non seulement des aspects techniques de la gestion de projet mais aussi des aspects humains et de la responsabilité sociale;
  • réaliser la mise en œuvre d'un projet de manière performante et orientée vers les résultats à atteindre;
  • instituer une gouvernance éthique et socialement responsable des projets; mettre en place les meilleures conditions qui favorisent une définition des projets visant leur pérennité au sein des organisations et de la société.

Condition d'admission :

Être titulaire d'un baccalauréat dans un domaine autre que l'administration ou d'un diplôme jugé équivalent.

Une moyenne minimale équivalente à 3,22 sur 4,33 au premier cycle est habituellement requise.

Le dossier d'un candidat ayant une moyenne entre 2,8 et 3,21 sur 4,33 fait l'objet d'une analyse approfondie et peut être considéré en fonction des antécédents scolaires et professionnels.


Personne contact :

André Gascon
Directeur du programme



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université Laval

Description du programme :

La responsabilité sociale et environnementale représente aujourd'hui un impératif stratégique pour assurer la légitimité sociale des organisations, réduire les coûts liés aux impacts écologiques et répondre à ces nouvelles attentes des consommateurs. Ce MBA interdisciplinaire offre les avantages d'un diplôme de deuxième cycle de calibre international en gestion tout en vous permettant de suivre des cours plus spécialisés sur les enjeux éthiques et environnementaux. Vous acquerrez ainsi des connaissances de base en gestion pour intégrer ces préoccupations dans vos pratiques. Le large éventail de cours optionnels vous permettra d'adapter votre cheminement à vos besoins.


Objectifs du programme :

L'objectif général de ce programme est de former un gestionnaire en offrant à la fois une formation générale en administration et une formation plus spécialisée en responsabilité sociale et environnementale des organisations, à la personne titulaire d'un grade universitaire de premier cycle.

Au terme de ses études de maîtrise, la personne diplômée devrait être apte à :

  • maîtriser des connaissances d'ordre général en sciences de l'administration et des connaissances propres à un ou plusieurs champs d'application ou secteurs de l'administration des affaires;
  • intégrer la ou les disciplines de son programme dans l'ensemble des activités ou des fonctions de l'entreprise;
  • maîtriser les outils propres à un ou plusieurs champs d'application ou secteurs des sciences de l'administration;
  • maîtriser l'utilisation des connaissances d'un ou de plusieurs champs d'application ou secteurs des sciences de l'administration;
  • maîtriser la communication orale et écrite en français et la compréhension de l'anglais écrit;
  • posséder les habiletés requises pour intervenir individuellement ou en équipe et gérer l'intervention de façon appropriée, en utilisant les connaissances et les méthodes propres à un ou plusieurs champs d'application ou secteurs des sciences de l'administration.

Condition d'admission :

Ce programme s'adresse principalement à la personne qui possède une formation de premier cycle dans une discipline autre que les sciences de l'administration. Pour celle-ci, les six cours de gestion seront remplacés par six cours à option. Selon sa formation antérieure, des connaissances additionnelles aux 45 crédits du programme pourront être requises. Cette formation peut être acquise par la réussite de trois cours de scolarité complémentaire de 3 crédits chacun, donnés au D.E.S.S. en administration des affaires. Des connaissances de base en mathématiques d'ordre collégial (algèbre linéaire et géométrie vectorielle - NYC ou 105 et calcul différentiel - NYA ou 103) sont aussi exigées.

Outre ces exigences, la réussite de ce programme est liée à la capacité de lire des textes en anglais et de travailler avec des outils informatiques de base (traitement de texte, tableurs, etc.). La décision d'admettre un candidat en responsabilité sociale et environnementale des organisations revient à la direction de programme, qui considère les antécédents scolaires du candidat. Pour obtenir plus d'information à ce sujet, s'adresser à la direction de programme.

Le candidat ayant une formation initiale dans un domaine autre que l'administration, mais dans un champ proche de la responsabilité sociale et environnementale des organisations, pourra être admis sous réserve de suivre des cours de scolarité préparatoire en administration des affaires. L'étudiant pourra adapter son cheminement, en collaboration avec un conseiller pédagogique, en y ajoutant des compléments de son choix dans des disciplines connexes.

Documents requis

  • la demande d'admission;
  • une lettre de motivation exposant les motifs pour lesquels le candidat désire entreprendre un programme de deuxième cycle (environ deux pages);
  • un curriculum vitæ;
  • tous les relevés de notes :
    • candidats canadiens : tous les relevés de notes des études universitaires;
    • candidats étrangers : relevé de notes de l'examen du baccalauréat de l'enseignement secondaire; tous les relevés de notes des études supérieures (y compris les classes préparatoires ou études suivies dans tout autre établissement d'enseignement postsecondaire).

Personne contact :

André Gascon
Directeur du programme



Domaine d'étude : Éducation
Niveau de formation : DESS
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université de Montréal



Domaine d'étude : Éducation
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université de Montréal



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : DESS
Nombre d'années d'étude : 1
Établissement : École nationale d'administration publique

Description du programme :

DESS en Administration publique concentration Administration internationale (1826) profil pour analystes


Objectifs du programme :

Le programme a pour objectifs d'offrir une formation complémentaire à ceux qui aspirent à devenir analystes ou conseillers dans un champ d'activité.


Condition d'admission :

La personne candidate :

  • doit détenir un grade de bachelier ou un grade équivalent, obtenu avec la moyenne cumulative minimale de 3,2 sur 4,3, ou, le cas échéant, avoir réussi une propédeutique avec la moyenne cumulative exigée;
  • qui ne détient pas un baccalauréat ou une équivalence peut être admise si elle possède les connaissances appropriées, la formation ou une expérience significative de travail d'au moins 10 (dix) ans à titre de professionnelle, ou, le cas échéant, si elle a réussi une propédeutique. Le coordonnateur des études évaluera les connaissances et l'expérience du candidat;
  • doit posséder une très bonne connaissance de la langue française, conformément aux exigences linguistiques de l'ENAP;
  • devra se soumettre, s'il y a lieu, à des tests ou des entrevues.

Type de clientèle :

Le diplôme d'études supérieures spécialisées s'adresse aux professionnels et aux personnes destinées à travailler à titre d'analystes ou de conseiller des secteurs publics et parapublics désireux de parfaire leurs connaissances de l'administration publique, d'accroître leur efficacité et d'élargir leurs possibilités de carrière.

Ce cours a été créé pour les clientèles internationales, le choix des cours a été fait en ce sens. 


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars

Personne contact :

Geneviève Cantin-Chartré
Conseillère aux services aux étudiants et au développement des relations avec les diplômés

Autres informations :

  • Accueil lors de l'arrivée
  • Résidences universitaires attenantes
  • Activités de familiarisation avec le quartier : tour de ville avec arrêts et explications, notamment; guichet automatique, repérer les épiceries, pharmacie, système de transport en commun, etc.
  • Encadrement individualisé et personnalisé
  • Possibilités de jumelage avec un étudiant de 2e année
  • Remise de vêtements d'hiver de seconde main
  • Ateliers de lecture rapide et stratégique
  • Ateliers sur la gestion du stress, du temps et des priorités
  • Activités de réseautage : repas de noël, dîner de l'amitié, 5 à 7 avec invités de marque
  • Activités culturelles : visite de musées, églises, ville de Lévis, maison Alphonse-Desjardins, cabane à sucre, etc.
  • Activités physiques : vélo, randonnées, cueillette de pommes, ski de fond, raquette, patin, glissades sur tube, soccer et autres.
  • Cérémonie de fin d'études



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 20 mois
Établissement : École nationale d'administration publique

Description du programme :

Maîtrise en administration publique concentration Administration internationale (1587) profil avec recherche


Objectifs du programme :

À la fin de la maîtrise avec recherche, l'étudiant :

  • aura acquis une formation, notamment des connaissances théoriques et conceptuelles ainsi que des approches et des méthodes de recherche, pour étudier les phénomènes de l'administration publique de manière autonome et critique;
  • se situera à la fine pointe des connaissances dans son champ d'études;
  • aura démontré qu'il peut effectuer une recherche rigoureuse et originale au savoir en administration publique.

Condition d'admission :

La personne candidate

  • doit détenir un grade de bachelier ou un grade équivalent, obtenu avec la moyenne cumulative minimale de 3,2 sur 4,3, ou, le cas échéant, avoir réussi une propédeutique avec la moyenne cumulative exigée;
  • doit posséder une très bonne connaissance de la langue française, conformément aux exigences linguistiques de l'ENAP;
  • devra se soumettre, s'il y a lieu, à des tests ou des entrevues.

Type de clientèle :

La maîtrise avec recherche s'adresse à des personnes désirant entreprendre une carrière en tant que conseiller, consultant ou analyste dans les organismes publics, parapublics, communautaires et privés; ou en tant qu'agent de recherche dans les organismes de recherche. La maîtrise avec recherche s'adresse aussi aux praticiens du secteur public qui souhaitent développer leur compétence en recherche théorique fondamentale et appliquée dans un rôle d'expert conseil.

Ce cours a été créé pour les clientèles internationales, le choix des cours a été fait en ce sens.

 


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars

Personne contact :

Geneviève Cantin-Chartré
Conseillère aux services aux étudiants et au développement des relations avec les diplômés

Autres informations :

  • Accueil lors de l'arrivée
  • Résidences universitaires attenantes
  • Activités de familiarisation avec le quartier : tour de ville avec arrêts et explications, notamment; guichet automatique, repérer les épiceries, pharmacie, système de transport en commun, etc.
  • Encadrement individualisé et personnalisé
  • Possibilités de jumelage avec un étudiant de 2e année
  • Remise de vêtements d'hiver de seconde main
  • Ateliers de lecture rapide et stratégique
  • Ateliers sur la gestion du stress, du temps et des priorités
  • Activités de réseautage : repas de noël, dîner de l'amitié, 5 à 7 avec invités de marque
  • Activités culturelles : visite de musées, églises, ville de Lévis, maison Alphonse-Desjardins, cabane à sucre, etc.
  • Activités physiques : vélo, randonnées, cueillette de pommes, ski de fond, raquette, patin, glissades sur tube, soccer et autres.
  • Cérémonie de fin d'études



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2
Établissement : Université de Moncton

Description du programme :

Le programme pluridisciplinaire de maîtrise en administration publique comprend  48 crédits, répartis sur 4 sessions (dans le cas des étudiantes et des étudiants à temps complet). La liste des cours obligatoires et optionnels couvre les grands champs de l'administration publique (gestion, politique, politiques publiques).

 


Objectifs du programme :

Le but est de former des personnes capables de s'intégrer dans des postes de responsabilités dans le secteur public. Quatre objectifs découlent de cette orientation :

- favoriser la compréhension des forces dans l'environnement politique, social, économique et culturel qui influencent l'évolution des affaires publiques;

- connaître le processus de prise de décision dans le secteur public;

- développer des compétences en matière de gestion, d’analyse et de communication tant orale qu’écrite.

- réfléchir sur les politiques et les structures du secteur public et parapublic afin de contribuer à l’innovation et à l’adaptation au milieu.


Condition d'admission :

Détenir au moins le baccalauréat d'une université reconnue et avoir obtenu une moyenne d'au moins 3 sur une échelle de 4,30.

Fournir deux lettres de recommandation, normalement de professeurs ou de professeures (de supérieurs ou de supérieures si on détient un emploi dans le secteur public).

Avoir une connaissance adéquate des deux langues officielles du Canada. Le Comité des admissions peut exiger un examen de compétences langagières.

Les fonctionnaires qui ne détiennent pas le baccalauréat peuvent être admis si, en plus des autres conditions, ils ou elles possèdent 5 années d'expérience pertinente, occupent un poste de responsabilité et détiennent au minimum un diplôme de 30 crédits en administration publique ou l'équivalent.

Avoir réussi le cours STAT2653 ou l'équivalent

Le Comité des admissions peut exiger une entrevue

Type de clientèle :

Ce programme s'adresse à toute personne détentrice d’un diplôme universitaire de 1er cycle et désirant faire carrière dans les secteurs public, parapublic et associatif.

Bien que les exemples soient généralement tirés de la réalité canadienne, le programme offre une formation universelle en administration publique.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

30 avril pour la session universitaire d’automne et 31 août pour la session universitaire d’hiver.

Personne contact :

Hermel Deschenes
Conseiller aux étudiantes et étudiants internationaux de l'Université de Moncton

Autres informations :

Services disponibles pour étudiants du PCBF : http://www.umoncton.ca/umcm-saee/files/saee/wf/GuideEtudiantsInternationaux_2013-2014.pdf




Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : DESS
Nombre d'années d'étude : 1
Établissement : École nationale d'administration publique

Description du programme :

Le programme est destiné aux gestionnaires en exercice ou nouvellement nommés et aux  professionnels en situation de gestion ou qui aspirent à devenir gestionnaires au sein d’organisations du secteur public, parapublic sur les scènes provinciale, fédérale ou municipale.


Objectifs du programme :

Le programme a pour objectifs de développer la compréhension des structures, du fonctionnement, de la gestion et de l'environnement de l'administration publique et de favoriser l'acquisition des habiletés de gestion requises en milieu organisationnel public.


Condition d'admission :

Mêmes conditions que les autres DESS

Type de clientèle :

Le programme est destiné aux gestionnaires en exercice ou nouvellement nommés et aux  professionnels en situation de gestion ou qui aspirent à devenir gestionnaires au sein d’organisations du secteur public, parapublic sur les scènes provinciale, fédérale ou municipale.

Ce programme s’adapte aux diverses clientèles à l’aide d’un choix de cours variés.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars

Personne contact :

Geneviève Cantin-Chartré
Conseillère aux services aux étudiants et au développement des relations avec les diplômés



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 20 mois
Établissement : École nationale d'administration publique

Description du programme :

Le programme est destiné aux gestionnaires en exercice ou nouvellement nommés et aux  professionnels en situation de gestion ou qui aspirent à devenir gestionnaires au sein d’organisations du secteur public, parapublic sur les scènes provinciale, fédérale ou municipale.


Objectifs du programme :

Le profil pour gestionnaire de la Maîtrise en administration publique vise à rendre l’étudiant ou l’étudiante apte à diriger et gérer avec efficacité les organisations, les programmes et les ressources dont il ou elle a la responsabilité. À partir des connaissances proposées et d’exercices pratiques relatifs à l’individu, l’organisation et l’administration publique, les candidats pourront mettre en œuvre leurs savoirs (savoir, savoir-faire et savoir-être) dans leurs pratiques de gestion.


Condition d'admission :

Mêmes conditions que les autres MAP

Type de clientèle :

Ce programme s’adresse aux cadres et fonctionnaires qui aspirent à devenir cadres.                                                                        

Les cours sont choisis en fonction du parcours professionnel et académique de l’étudiant.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars

Personne contact :

Geneviève Cantin-Chartré
Conseillère aux services aux étudiants



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4 ans
Établissement : Université d'Ottawa

Objectifs du programme :

L’objectif principal des programmes est de fournir aux étudiants des connaissances théoriques et conceptuelles de pointe pour comprendre et analyser l’administration publique, ainsi qu'un ensemble de connaissances et de compétences nécessaires pour évoluer dans un environnement de gestion et un contexte organisationnel en constante mutation. À cette fin, les programmes mettent l’accent sur le développement des habiletés de recherche.

Le programme de doctorat a pour but de préparer les candidats à une carrière dans l’enseignement supérieur et dans la recherche. L’intégration des différentes composantes du doctorat (scolarité, examens de synthèse, projet de thèse, thèse et soutenance) est pensée en fonction du développement d’une capacité et d’une autonomie de recherche du plus haut niveau en sciences sociales.


Condition d'admission :

Pour être considéré, il faut être titulaire d’une maîtrise en administration publique ou dans une discipline connexe et avoir obtenu une moyenne minimale de 75% (B+).

Type de clientèle :

Pour être considéré, il faut être titulaire d’une maîtrise en administration publique ou dans une discipline connexe et avoir obtenu une moyenne minimale de 75% (B+). Aussi, une connaissance active du français et de l’anglais est de rigueur. Tous les étudiants doivent suivre le cours obligatoire PAP8510 (Séminaire de recherche en administration publique I) qui est offert uniquement en français et être capables de lire des textes en anglais et en français

Les programmes sont offerts en français et anglais et l’usage des deux langues est encouragée.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er decembre

Personne contact :

politi@uottawa.ca



Domaine d'étude : Sciences sociales
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : Université d'Ottawa

Objectifs du programme :

L’objectif principal des programmes est de fournir aux étudiants des connaissances théoriques et conceptuelles de pointe pour comprendre et analyser l’administration publique, ainsi qu'un ensemble de connaissances et de compétences nécessaires pour évoluer dans un environnement de gestion et un contexte organisationnel en constante mutation. À cette fin, les programmes mettent l’accent sur le développement des habiletés de recherche.

Le programme de maîtrise a pour but de familiariser les étudiants avec les méthodes critiques de production des connaissances et de développer leurs aptitudes à la recherche fondamentale et appliquée, de développer leur capacité à dégager les apprentissages pertinents de la recherche pour affronter des responsabilités de gestionnaires publics et d’analystes de politiques.


Condition d'admission :

L’admission au programme d’études supérieures en administration publique est régie par les règlements généraux de la FÉSP. Pour être considéré, il faut être titulaire d’un baccalauréat spécialisé ou avec majeure en administration publique ou dans une discipline connexe, avec une moyenne minimale de 70 % (B).


 

Type de clientèle :

Cette maitrise s’adresse aux titulaires d’un baccalauréat spécialisé ou avec majeure en administration publique ou dans une discipline connexe,                                                                             

Les programmes sont offerts en français et anglais et l’usage des deux langues est encouragé. Il est possible de choisir la maîtrise avec thèse ou la maîtrise avec mémoire.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er decembre

Personne contact :

politi@uottawa.ca



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 20 mois
Établissement : École nationale d'administration publique

Description du programme :

Maîtrise en administration publique concentration Gestion publique (1854) profil pour gestionnaires


Objectifs du programme :

Le profil pour gestionnaires de la maîtrise en administration publique vise à rendre l'étudiant ou l'étudiante apte à répondre aux exigences de l'administration publique, à diriger et à gérer avec efficacité les organisations, les programmes et les ressources dont il ou elle a la responsabilité comme gestionnaire.


Condition d'admission :

La personne candidate :

  • doit détenir un grade de bachelier ou un grade équivalent, obtenu avec la moyenne cumulative minimale de 3,2 sur 4,3, ou, le cas échéant, avoir réussi une propédeutique avec la moyenne cumulative exigée; OU
  • qui ne détient pas un baccalauréat ou une équivalence peut être admise si elle possède les connaissances appropriées, la formation ou une expérience significative de travail d'au moins 10 (dix) ans à titre de professionnelle, ou, le cas échéant, si elle a réussi une propédeutique. Le coordonnateur des études évaluera les connaissances et l'expérience du candidat; ET
  • doit également posséder un minimum de deux années d'expérience de travail à titre de professionnelle et démontrer une expérience appropriée de gestion;
  • doit posséder une très bonne connaissance de la langue française, conformément aux exigences linguistiques de l'ENAP;
  • devra se soumettre, s'il y a lieu, à des tests ou des entrevues.

Type de clientèle :

Ce programme s’adapte aux diverses clientèles.                                                                    

Le programme est destiné à des personnes possédant une expérience appropriée de gestion, de préférence au sein de l'administration publique, qui désirent être mieux outillées pour leur rôle de cadre ou gestionnaire.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars

Personne contact :

Geneviève Cantin-Chartré
Conseillère aux services aux étudiants

Autres informations :

  • Accueil lors de l'arrivée
  • Résidences universitaires attenantes
  • Activités de familiarisation avec le quartier : tour de ville avec arrêts et explications, notamment; guichet automatique, repérer les épiceries, pharmacie, système de transport en commun, etc.
  • Encadrement individualisé et personnalisé
  • Possibilités de jumelage avec un étudiant de 2e année
  • Remise de vêtements d'hiver de seconde main Ateliers de lecture rapide et stratégique
  • Ateliers sur la gestion du stress, du temps et des priorités
  • Activités de réseautage : repas de noël, dîner de l'amitié, 5 à 7 avec invités de marque
  • Activités culturelles : visite de musées, églises, ville de Lévis, maison Alphonse-Desjardins, cabane à sucre, etc.
  • Activités physiques : vélo, randonnées, cueillette de pommes, ski de fond, raquette, patin, glissades sur tube, soccer et autres.
  • Cérémonie de fin d'études



Domaine d'étude : Éducation
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2
Établissement : Université du Québec à Rimouski

Description du programme :

Maîtrise en éducation, concentration en administration scolaire


Objectifs du programme :

La maîtrise en éducation permet de connaître les différentes approches de recherche en éducation, de comprendre leurs principaux fondements et d'approfondir ses connaissances dans un domaine de spécialisation lié aux trois concentrations :

  • administration scolaire*;
  • adaptation scolaire et sociale;
  • enseignement-apprentissage.

Ce programme vise la recherche de solutions à des problèmes aussi bien d'ordre théorique que pratique, aussi bien liés au vécu professionnel qu'à un domaine du savoir éducationnel.


Condition d'admission :

Diplôme sanctionnant la réussite d'au moins 13 années de scolarité

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars



Domaine d'étude : Éducation
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4
Établissement : Université Laval

Description du programme :

Doctorat en Administration et Évaluation en éducation


Objectifs du programme :

Cette formation pluridisciplinaire de pointe vous permettra de relever les défis liés à ce champ d'études. Vous acquerrez des connaissances et des compétences en intervention, en évaluation, en analyse et en recherche du côté de la planification et de la gestion en éducation ou de celui de la mesure et de l'évaluation en éducation ou, encore, de l'étude et du développement des fondements en éducation. Les programmes d'études supérieures en administration et évaluation en éducation vous permettront d'acquérir des connaissances et des compétences en intervention, évaluation, analyse et recherche dans l'un ou quelques-uns des domaines suivants : 

  • Économie de l'éducation
  • Genre et éducation
  • Histoire de l'éducation
  • Méthodologie de la recherche (approches quantitative et qualitative)
  • Politique et éducation
  • Sociologie de l'éducation Planification et gestion en éducation
  • Évaluation institutionnelle et évaluation de programmes
  • Méthodologie de la recherche (approches quantitative et qualitative)
  • Organisations et institutions
  • Planification et gestion
  • Mesure et évaluation en éducation
  • Analyse et évaluation des politiques, réformes et systèmes éducatifs
  • Évaluation de l'enseignement et des apprentissages
  • Évaluation institutionnelle et évaluation de programmes
  • Méthodes quantitatives, données et statistiques de l'éducation
  • Mesure et psychométrie
  • Méthodologie de la recherche (approches quantitative et qualitative)

Condition d'admission :

Exigences générales

Est admissible au programme de doctorat le titulaire d'une maîtrise en éducation ou dans un domaine d'études et de recherche pertinent au programme, ayant obtenu une moyenne de diplomation ou de cheminement, le cas échéant, d'au moins 3,00 sur 4,33, ou l'équivalent, et tout candidat pouvant justifier d'acquis équivalents. Il peut arriver qu'un candidat soit admis à une session (12 crédits de cours) sous condition de remplir certaines exigences fixées au moment de l'admission. À la fin de cette session, la direction de programme évalue la capacité du candidat à poursuivre ou non son programme d'études.

Exigences particulières

En plus des documents exigés avec le formulaire de demande d'admission (relevé de notes, rapports d'appréciation), le candidat doit présenter un curriculum vitæ détaillé, de même qu'un projet d'étude d'environ cinq pages. Dans son texte, le candidat s'assure d'aborder les thèmes suivants : objectifs visés en poursuivant des études de doctorat dans le programme et lien du choix de programme avec les études antérieures; thème et problématique qu'il souhaite approfondir dans le cadre de sa recherche doctorale; bref état des connaissances dans ce domaine; objectifs poursuivis et méthodologie envisagée. Le candidat ajoute ses références en annexe. Il faut préciser que l'admission du candidat dans le programme n'implique pas que le projet de recherche présenté à cette étape est accepté. Dans ce programme, l'approbation du projet de recherche doctorale est réalisée par un comité de professeurs. Pour plus d'information à ce sujet, consultez la section intitulée « Travail de recherche » (ci-dessous).

Type de clientèle :

Les programmes d'études supérieures en administration et évaluation en éducation s'adressent à toute personne détenant une formation universitaire en sciences de l'éducation (enseignement, sciences de l'orientation), en sciences sociales ou humaines (sociologie, science économique, science politique, administration) ou tout autre domaine pertinent qui veut se préparer à devenir un professionnel de l'éducation, gestionnaire, évaluateur, chercheur et être un agent de changement dans son milieu.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er février

Personne contact :

Maria Teresa Soares
Conseillère à la gestion des études

Autres informations :

L'équipe du Bureau de la vie étudiante accueille, informe et soutient les étudiants de la communauté universitaire qui proviennent de l'extérieur du Québec. Il leur propose des activités d'intégration et de découverte du Québec, un guide de séjour bilingue, un programme de jumelage et des rencontres individuelles qui les aident avec diverses formalités et les soutiennent dans leur processus d'adaptation. Ainsi, le BVE facilite l'intégration de tous les étudiants.




Domaine d'étude : Éducation
Niveau de formation : DESS
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université de Montréal



Domaine d'étude : Éducation
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université de Moncton



Domaine d'étude : Sciences sociales
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université Laval

Description du programme :

Vous développerez vos compétences en matière de finances publiques. Tout en suivant des cours d'économique, vous apprendrez à utiliser des instruments de gestion pour traiter les données quantitatives et l'information financière. Parmi les choix de domaines qui s'offrent à vous: organisation industrielle, économie internationale, économie publique, économétrie, analyse de politiques publiques, politique étrangère et relations internationales, philosophie et sociologie politique, management public.

Ce programme s'adresse aux bacheliers et aux professionnels qui désirent obtenir des postes de haute responsabilité dans les secteurs public, parapublic ou privé (ONG, organismes communautaires, etc.).


Objectifs du programme :

Ce programme a pour objectif la formation d'un gestionnaire public ou d'un analyste des politiques. Le programme propose une approche qui repose sur plusieurs disciplines, notamment la science économique, la science politique et le management. Il fait une large place aux méthodes de recherche et d'interprétation. Le programme s'adresse à la personne qui occupe ou aspire à occuper un poste supérieur de gestionnaire public ou d'analyste dans les services de planification ou d'évaluation ou dans les bureaux d'études des organisations publiques, parapubliques ou privées. Durant la première année du programme, la formation est basée sur des cours obligatoires. En deuxième année, l'étudiant poursuit sa formation en suivant des cours à option et en réalisant un stage basé sur un projet d'intervention au sein d'une organisation publique. La personne déjà en poste dans la fonction publique réalisera plutôt un essai.

 

Condition d'admission :

Le programme est offert au titulaire d'un baccalauréat dans un domaine connexe (science politique, économique, droit, etc.) et au professionnel désireux de parfaire sa formation.

Pour être admissible, il faut :

  • être titulaire d'un diplôme de premier cycle dans une discipline appropriée, ou d'un diplôme jugé équivalent, avec une moyenne de diplomation ou de cheminement, le cas échéant, égale ou supérieure à 3 sur 4,33 ou l'équivalent;
  • avoir une connaissance suffisante du français écrit et parlé;
  • avoir une connaissance suffisante de l'anglais écrit.

Site internet :


Personne contact :

Manon Deschênes



Domaine d'étude : Sciences sociales
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université Laval

Description du programme :

Vous développerez vos compétences en matière de finances publiques. Tout en suivant des cours d'économique, vous apprendrez à utiliser des instruments de gestion pour traiter les données quantitatives et l'information financière. Parmi les choix de domaines qui s'offrent à vous: organisation industrielle, économie internationale, économie publique, économétrie, analyse de politiques publiques, politique étrangère et relations internationales, philosophie et sociologie politique, management public.

Ce programme s'adresse aux bacheliers et aux professionnels qui désirent obtenir des postes de haute responsabilité dans les secteurs public, parapublic ou privé (ONG, organismes communautaires, etc.).


Objectifs du programme :

Ce programme a pour objectif la formation d'un gestionnaire public ou d'un analyste des politiques. Le programme propose une approche qui repose sur plusieurs disciplines, notamment la science économique, la science politique et le management. Il fait une large place aux méthodes de recherche et d'interprétation. Le programme s'adresse à la personne qui occupe ou aspire à occuper un poste supérieur de gestionnaire public ou d'analyste dans les services de planification ou d'évaluation ou dans les bureaux d'études des organisations publiques, parapubliques ou privées. Durant la première année du programme, la formation est basée sur des cours obligatoires. En deuxième année, l'étudiant poursuit sa formation en suivant des cours à option et en réalisant un stage basé sur un projet d'intervention au sein d'une organisation publique. La personne déjà en poste dans la fonction publique réalisera plutôt un essai.

 

Condition d'admission :

Le programme est offert au titulaire d'un baccalauréat dans un domaine connexe (science politique, économique, droit, etc.) et au professionnel désireux de parfaire sa formation.

Pour être admissible, il faut :

  • être titulaire d'un diplôme de premier cycle dans une discipline appropriée, ou d'un diplôme jugé équivalent, avec une moyenne de diplomation ou de cheminement, le cas échéant, égale ou supérieure à 3 sur 4,33 ou l'équivalent;
  • avoir une connaissance suffisante du français écrit et parlé;
  • avoir une connaissance suffisante de l'anglais écrit.

Site internet :


Personne contact :

Manon Deschênes



Domaine d'étude : Sciences sociales
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université Laval

Description du programme :

Comme gestionnaire public, vous saurez trouver des solutions innovantes pour fournir des services de qualité aux citoyens. Vous connaîtrez les défis concrets que doivent relever les gestionnaires et vous maîtriserez la façon de les relever. Parmi les choix de domaines qui s'offrent à vous: organisation industrielle, économie internationale, économie publique, économétrie, analyse de politiques publiques, politique étrangère et relations internationales, philosophie et sociologie politique, management public.

Ce programme s'adresse aux bacheliers et aux professionnels qui désirent obtenir des postes de haute responsabilité dans les secteurs public, parapublic ou privé (ONG, organismes communautaires, etc.).


Objectifs du programme :

Ce programme a pour objectif la formation d'un gestionnaire public ou d'un analyste des politiques. Le programme propose une approche qui repose sur plusieurs disciplines, notamment la science économique, la science politique et le management. Il fait une large place aux méthodes de recherche et d'interprétation. Le programme s'adresse à la personne qui occupe ou aspire à occuper un poste supérieur de gestionnaire public ou d'analyste dans les services de planification ou d'évaluation ou dans les bureaux d'études des organisations publiques, parapubliques ou privées. Durant la première année du programme, la formation est basée sur des cours obligatoires. En deuxième année, l'étudiant poursuit sa formation en suivant des cours à option et en réalisant un stage basé sur un projet d'intervention au sein d'une organisation publique. La personne déjà en poste dans la fonction publique réalisera plutôt un essai.

 

Condition d'admission :

Le programme est offert au titulaire d'un baccalauréat dans un domaine connexe (science politique, économique, droit, etc.) et au professionnel désireux de parfaire sa formation.

Pour être admissible, il faut :

  • être titulaire d'un diplôme de premier cycle dans une discipline appropriée, ou d'un diplôme jugé équivalent, avec une moyenne de diplomation ou de cheminement, le cas échéant, égale ou supérieure à 3 sur 4,33 ou l'équivalent;
  • avoir une connaissance suffisante du français écrit et parlé;
  • avoir une connaissance suffisante de l'anglais écrit.

Site internet :


Personne contact :

Manon Deschênes



Domaine d'étude : Arts
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : Université d'Ottawa

Description du programme :

L’École supérieure en affaires publiques et internationales offre un programme de maîtrise multidisciplinaire spécialisé en affaires publiques et internationales. Le diplôme octroyé est la maîtrise ès arts (M.A.) en affaires publiques et internationales. Le programme, qui peut être suivi seulement à temps plein, offre également une option coop.

Affaires publiques et internationales participe au programme pluridisciplinaire en durabilité de l'environnement.


Objectifs du programme :

Le diplôme octroyé est la maîtrise ès arts (M.A.) en affaires publiques et internationales. Le programme, qui peut être suivi à temps partiel ou à temps complet, offre également une option coop pour les étudiants inscrits à temps complet.


Condition d'admission :

Pour être admis à la M.A. en affaires publiques et internationales, les candidats doivent détenir un baccalauréat spécialisé ou l’équivalent dans les sciences sociales, les arts, la gestion ou le droit. Une moyenne d’au moins 75 % (B+) (calculée selon les lignes directrices de la FÉSP) est requise. Les candidats détenant un baccalauréat spécialisé dans d’autres disciplines peuvent également être admis, selon la pertinence de leur formation et de leur expérience antérieures pour des études en affaires publiques et internationales.

Type de clientèle :

Un minimum de deux années d’expérience de travail professionnel à temps complet est exigé pour suivre le programme à temps partiel. les candidats doivent détenir un baccalauréat spécialisé ou l’équivalent dans les sciences sociales, les arts, la gestion ou le droit.       

Les candidats doivent comprendre, parler et écrire couramment soit le français soit l’anglais et avoir une connaissance passive (capacité de comprendre l’oral et l’écrit) de l’autre langue.    


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er decembre

Personne contact :

api@uOttawa.ca



Domaine d'étude : Sciences pures et appliquées
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2
Établissement : Université Laval

Description du programme :

Programme spécialisé de type M.sc. en agroéconomie


Condition d'admission :

Formation de 1er cycle (bacc +5) en agroéconomie, en économie et dans une discipline comparable (une formation probatoire peut être exigée pour d'autres formations de base)

Type de clientèle :

Forme des professionnels spécialisés en politique agricole, en gestion agricole, en gestion du développement et en analyse économique


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars

Personne contact :

Renée Marcoux
Conseillère à la gestion des études



Domaine d'étude : Sciences pures et appliquées
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4
Établissement : Université Laval

Description du programme :

Ce programme est offert par le Département d'économie agroalimentaire et des sciences de la consommation. Il permet à l'étudiant d'acquérir un niveau élevé de connaissance des fondements théoriques en économie appliquée et une formation poussée dans le champ de la politique et de la planification agroalimentaires et du développement rural. Il vise à développer chez l'étudiant la capacité de fournir un apport original à la recherche et à l'avancement des connaissances en agroéconomie, économie rurale et développement rural


Condition d'admission :

La maîtrise ès arts (économique) ou la maîtrise ès sciences (agroéconomie) ou un diplôme jugé équivalent constitue une condition normale d'admission à ce programme. Pour le candidat venant d'un pays de la francophonie, l'exigence minimale d'admission est l'obtention du D.E.A

Contingentement :

Non (mais le programme admet moins de 5 étudiants par an)

Date limite d'admission :

1er février

Personne contact :

Lota Dabio Tamini
Directeur du programme



Domaine d'étude : Sciences pures et appliquées
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université Laval

Description du programme :

Ce programme vous permettra d’étudier le comportement des consommateurs et plus spécifiquement d’analyser divers facteurs influençant directement ou indirectement leurs besoins, leurs attitudes, leurs attentes et leur satisfaction. Il vous habilitera à créer des instruments de mesure qui permettront d’analyser et de mieux comprendre des problématiques reliées au consommateur afin d’élaborer des stratégies d’intervention applicables dans des contextes sociaux ou commerciaux.


Objectifs du programme :

Ce programme a pour objectifs généraux de permettre à l'étudiant d'acquérir des connaissances approfondies de même que des attitudes propres au développement d'habiletés de recherche dans le domaine de la consommation, de la production à la distribution de produits agroalimentaires.

Les objectifs généraux de la formation permettent à l'étudiant :

  • d’approfondir ses connaissances sur le comportement du consommateur, de la production à la distribution des produits agroalimentaires;
  • d'acquérir des notions de base et de maîtriser des méthodologies de recherche propres au domaine;
  • d’acquérir les méthodes et de développer des outils afin d’analyser et de comprendre les phénomènes psychologiques, sociaux, économiques et culturels affectant le comportement du consommateur;
  • d’acquérir un haut niveau de compétence relativement aux divers outils quantitatifs et qualitatifs d’analyse propres au domaine d’études;
  • d’appliquer les modèles de mesure, d’évaluation et de contrôle de la qualité de service reconnus dans le milieu professionnel et scientifique;
  • d’intervenir auprès des organisations dans l’élaboration et la gestion de stratégies d’ordre opérationnel visant l’optimisation de la relation avec le client et de la relation entre les organisations et les consommateurs.

Condition d'admission :

Le candidat doit être titulaire d’un baccalauréat en sciences de la consommation ou en agroéconomie, ou l’équivalent. Un baccalauréat dans un autre domaine, peut également être considéré pour l'admission. Le candidat doit avoir conservé une moyenne de cycle d’au moins 3 sur 4,33 ou l’équivalent.

En plus des documents exigés avec le formulaire de demande d'admission, le candidat doit joindre une lettre indiquant pourquoi il désire s'inscrire au programme et quels sont ses besoins et intentions de formation et de recherche (ses objectifs d’apprentissage).


Site internet :


Personne contact :

Jean Robitaille
Directeur du programme



Domaine d'étude : Arts et Sciences
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2
Établissement : Université de Montréal

Description du programme :

La maîtrise en aménagement offre quatre options: Aménagement, Conservation de l'environnement bâti, Montage et gestion de projets d'aménagement et Design et complexité. Elle conjugue les connaissances et les savoir-faire des différentes disciplines que sont l’architecture, l’architecture de paysage, l’urbanisme, le design industriel et le design d’intérieur. Le programme permet aux étudiants de développer leur sens critique et leurs savoirs en recherche à l’intérieur de leur propre spécialisation.


Objectifs du programme :

Option Aménagement
Le programme vise à former des chercheurs et à encourager le développement de la multidisciplinarité, en proposant des problématiques inhérentes aux domaines de l'aménagement, qui touchent les dimensions sociales, culturelles et physiques.

Option Conservation du patrimoine bâti
Ce programme vise à comprendre les enjeux et approches relatifs au patrimoine bâti et à développer les habiletés nécessaires pour assurer sa sauvegarde et sa mise en valeur dans la société contemporaine. S'adressant aux étudiants et professionnels formés dans les disciplines de l'environnement bâti (architecture, urbanisme, design, paysage, génie) ou des sciences humaines (histoire, géographie, anthropologie, archéologie), le programme mise sur le caractère multidisciplinaire du projet de transformation de l'environnement existant.

De trois à six crédits de cours complémentaires peuvent être exigés au moment de l'admission, en fonction des études préalables de l'étudiant. Ces cours complémentaires sont AME 6200Introduction aux outils du projet et AME 3104 Histoire de l'architecture au Québec.

Option Montage et gestion de projets d'aménagement
Le contenu des cours du programme proposé a comme objectif premier de fournir, à tous les futurs gestionnaires de projets, les connaissances nécessaires en vue de monter et de gérer un projet d'aménagement dans le respect de la qualité, du budget et des délais en vue de la satisfaction du client avec le produit fourni et avec les services professionnels rendus.

Option Design et complexité
La maîtrise en sciences appliquées en aménagement, Option Design et Complexité (DESCO), est unique du fait qu'elle offre une parfaite synthèse entre la maîtrise théorique et la maîtrise professionnelle du projet en design. Le cheminement que propose la formation permet une ouverture à la diversité des pratiques et des théories émergentes en design ainsi que le développement d'un champ de spécialisation dans des orientations porteuses, en lien avec les grands enjeux contemporains qui animent nos sociétés. Les domaines privilégiés comprennent notamment : le design durable et l'écoconception, le design social, la gestion de projets, les nouvelles technologies, l'innovation et le design stratégique, le design de jeux, le design d'interaction, et le design collaboratif.


Condition d'admission :

Pour être admissible à titre d'étudiant régulier à la M. Sc. A. (aménagement), le candidat doit :

  • satisfaire aux conditions générales d'admissibilité de la Faculté des études supérieures et postdoctorales
  • être titulaire d'un baccalauréat de l'Université de Montréal préparant adéquatement aux études qu'il veut entreprendre, ou d'un diplôme jugé équivalent
  • avoir obtenu aux études de 1er cycle une moyenne d'au moins 3,0 sur 4.3 ou l'équivalent
  • faire preuve d'une connaissance suffisante du français et de l'anglais
  • pour l'option Montage et gestion de projets d'aménagement, avoir travaillé dans un domaine relié à l'aménagement pendant au moins deux ans après son premier diplôme universitaire à moins que, sur recommandation du directeur du programme, le doyen ne fasse exception.

Documents additionnels à fournir lors de la demande d'admission

  • Lettre d'intention ou de motivation (pour toutes les options)
  • Un portfolio attestant la qualité de sa compétence professionnelle (pour l'option Design et complexité)
  • Esquisse du projet de recherche (pour les options Aménagement et Design et complexité)
  • Texte d'une demi-page sur le rôle d'un gestionnaire de projets (pour l'option Montage et gestion de projets d'aménagement)
  • Plan de financement des études ou profil financier (pour toutes les options)
  • Curriculum vitae (pour toutes les options)
  • Deux lettres de recommandation (pour toutes les options)

Personne contact :

Simone Zriel



Domaine d'étude : Sciences
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4
Établissement : Université de Montréal

Description du programme :

Le doctorat en aménagement vise à former les étudiants à la recherche et à développer des expertises, avec une diversité de regards, sur les enjeux et les pratiques liés aux cadres de vie et aux problématiques de l’aménagement.

Ce programme concrétise l’essence même de la culture de la Faculté de l’aménagement basée sur une approche du travail à intervenants multiples et sur une compréhension vaste de la conception de l’environnement. En ce sens, il est caractérisé par :

  • une approche multidisciplinaire qui, par le regroupement des cinq disciplines de l’aménagement – architecture, architecture de paysage, design industriel, design d’intérieur et urbanisme –, aborde les dimensions sociales, culturelles et physiques des problématiques propres aux cadres de vie;
  • une ouverture interdisciplinaire qui amène à explorer des domaines connexes à l’aménagement et à intégrer leurs connaissances afin d’étendre les savoirs et de saisir la complexité des problématiques contemporaines;
  • une variété de domaines de recherche et de spécialisation abordés avec une démarche scientifique cohérente et dont les thématiques porteuses touchent notamment aux questions de culture et société et de santé et société, à l’occupation et à la transformation des espaces construits, à l’aménagement des territoires, à la gestion dans les pays en développement, au développement durable, et aux technologies de l’information et de la communication.

Orienté vers la recherche, ce programme offre aux étudiants un environnement enrichi par la présence d’une vingtaine d’unités de recherche, permettant l’accès aux connaissances les plus actuelles et la participation active aux projets. Le doctorat prépare ainsi les étudiants à jouer un rôle de premier plan en aménagement, que ce soit pour la recherche, l’enseignement supérieur ou la consultation. Il vise à faire progresser les connaissances et la réflexion sur un sujet dans des domaines innovants ainsi qu’à produire de nouvelles idées et à les communiquer.


Objectifs du programme :

L'objectif du programme est de développer l'expertise et les habiletés de recherche des étudiants dans les disciplines de l'aménagement, soit l'architecture, le design, l'architecture de paysage et l'urbanisme dans une optique multidisciplinaire.


Condition d'admission :

Pour être admissible à titre d'étudiant régulier au Ph. D. (aménagement), le candidat doit :

  • satisfaire aux conditions générales d'admissibilité de la Faculté des études supérieures et postdoctorales
  • être titulaire d'une maîtrise dans un domaine pertinent ou attester d'une formation jugée équivalente
  • avoir obtenu aux études de 2e cycle une moyenne d'au moins 3,3 sur 4,3 ou l'équivalent
  • faire preuve d'une connaissance suffisante du français et de l'anglais.

Documents additionnels à fournir lors de la demande d'admission

  • Lettre de motivation
  • Curriculum vitae
  • Plan de financement des études ou profil financier
  • Trois lettres de recommandation
  • Un ou des exemples de travaux réalisés (mémoire de maîtrise, articles, etc.)
  • Texte de huit à dix pages qui définit le projet de recherche.

Date limite d'admission :

1er fév.

Personne contact :

Simone Zriel
INFORMATION SUR L'ADMISSION:



Domaine d'étude : Administration et gestion
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université Laval

Description du programme :

Vous acquerrez les concepts théoriques, les méthodes de travail et les moyens d’action concrets pour agir efficacement sur l’organisation et le développement d’un territoire. Son caractère professionnel vous permettra d’intégrer rapidement le marché du travail. Ce diplôme est reconnu par l’Ordre des urbanistes du Québec et par l’Association pour la promotion de l’enseignement et de la recherche en aménagement et urbanisme. Considérant son caractère multidisciplinaire, ce programme s’adresse à des candidats issus de toutes disciplines qui s’intéressent aux problématiques liées au territoire et aux besoins de sa population.


Objectifs du programme :

Ce programme a pour objectif de donner à l'étudiant une formation multidisciplinaire dans les domaines de l'aménagement du territoire et du développement régional. Cette maîtrise est axée sur la formation professionnelle. À la fin de sa formation, l'étudiant aura acquis une connaissance approfondie des concepts théoriques, des méthodes de travail, des moyens d'action concrets et des expériences pratiques qui lui permettront d'agir avec précision et rapidité dans tous les milieux.


Condition d'admission :

Être titulaire d'un diplôme de premier cycle dans une discipline proche de l'aménagement du territoire et du développement régional, par exemple en administration, agriculture, architecture, droit, foresterie, géographie, géomatique, récréologie, sciences pures et appliquées (biologie, génie civil, génie rural, etc.), sciences sociales (économique, science politique, sociologie, etc.), urbanisme. Le candidat doit avoir conservé une moyenne de diplomation ou de cheminement, le cas échéant, de 3 sur 4,33 (ou 3,5 sur 5) au baccalauréat.

 

  • un curriculum vitæ;
  • une lettre de motivation de deux à trois pages.

Site internet :


Personne contact :

Willem Fortin



Domaine d'étude : Géographie
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université du Québec à Rimouski



Domaine d'étude : Sciences pures et appliquées
Niveau de formation : Maitrise
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université Laval

Objectifs du programme :

Ce programme offre une formation multidisciplinaire dans les domaines de l'aménagement du territoire et du développement régional. Cette maîtrise est axée sur la recherche. À la fin de sa formation, l'étudiant aura acquis une connaissance approfondie des concepts théoriques, des méthodes de travail, des moyens d'action concrets et des expériences pratiques qui lui permettront d'agir avec précision et rapidité dans tous les milieux.


Condition d'admission :

Exigences générales

Être titulaire d'un diplôme de premier cycle dans une discipline proche de l'aménagement du territoire et du développement régional, par exemple en administration, agriculture, architecture, droit, foresterie, géographie, géomatique, récréologie, sciences pures et appliquées (biologie, génie civil, génie rural, etc.), sciences sociales (économique, science politique, sociologie, etc.), urbanisme. Le candidat doit avoir conservé une moyenne de diplomation ou de cheminement, le cas échéant, de 3 sur 4,33 (ou 3,5 sur 5) au baccalauréat.

Le candidat qui n'est pas titulaire d'un baccalauréat en urbanisme reconnu par l'Ordre des urbanistes du Québec ou l'Institut canadien des urbanistes devra réussir les cours suivants dans le cadre de la maîtrise en ATDR avec mémoire :

AME-6000      Développement régional et local
AME-6044      Théories et pratiques de l'urbanisme

La réussite de l'un des cours suivants est également obligatoire :

AME-6021      Écologie et aménagement
AME-6007      Parcs et réserves naturels : enjeux et perspectives
AME-6008      Gestion environnementale en milieu rural
AME-6013      Études d'impacts sur l'environnement

Selon le profil de l'étudiant, des cours jugés équivalents pourraient être proposés, en accord avec le directeur de recherche et la direction de programme.

Exigences particulières

En plus du formulaire de demande d'admission et des documents officiels demandés par le Bureau du registraire (www2.ulaval.ca/admission/rassemblez-les-documents-requis/candidat-programmes-de-2e-et-3e-cycles.html), on demande au candidat de présenter les documents suivants :

  • une lettre d'un professeur de l'ESAD confirmant qu'il accepte de diriger les recherches de l'étudiant;
  • deux rapports d'appréciation (disponibles sur le site Internet du Bureau du registraire);
  • un curriculum vitæ;
  • une lettre de motivation de deux à trois pages. Cette lettre doit décrire son intérêt pour la maîtrise et ses objectifs professionnels relatifs à la formation. Il est fortement recommandé de consulter le site Web de l'École supérieure d'aménagement du territoire et de développement régional (ESAD) à www.esad.ulaval.ca pour mieux connaître les caractéristiques du programme. Il est également possible de communiquer avec le conseiller à la gestion des études ou le directeur du programme pour obtenir plus d'information.

Le titulaire d'une maîtrise ou ayant amorcé une maîtrise dans une discipline proche de l'aménagement du territoire et du développement régional peut se voir créditer un certain nombre de cours.


Site internet :


Personne contact :

Willem Fortin



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : DESS
Nombre d'années d'étude : 1
Établissement : École nationale d'administration publique

Description du programme :

DESS en Administration publique concentration Analyse et développement des organisations (1827) profil pour analystes


Objectifs du programme :

Le programme a pour objectifs d'offrir une formation complémentaire à ceux qui aspirent à devenir analystes ou conseillers dans un champ d'activité.


Condition d'admission :

La personne candidate

  • doit détenir un grade de bachelier ou un grade équivalent, obtenu avec la moyenne cumulative minimale de 3,2 sur 4,3, ou, le cas échéant, avoir réussi une propédeutique avec la moyenne cumulative exigée;
  • qui ne détient pas un baccalauréat ou une équivalence peut être admise si elle possède les connaissances appropriées, la formation ou une expérience significative de travail d'au moins 10 (dix) ans à titre de professionnelle, ou, le cas échéant, si elle a réussi une propédeutique. Le coordonnateur des études évaluera les connaissances et l'expérience du candidat;
  • doit posséder une très bonne connaissance de la langue française, conformément aux exigences linguistiques de l'ENAP;
  • devra se soumettre, s'il y a lieu, à des tests ou des entrevues Condition d'admission spécifique Le candidat ou la candidate doit être titulaire d'un baccalauréat ou l'équivalent dans l'une des disciplines suivantes : administration, psychologie, sociologie, psychosociologie de la communication, science politique (option administration publique) ou dans un domaine connexe, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 ou l'équivalent.

Type de clientèle :

Ce programme est adapté à la réalité de chacun, les cours au choix peuvent variés d’un étudiant à l’autre.

Le diplôme d'études supérieures spécialisées s'adresse aux professionnels et aux personnes destinées à travailler à titre d'analystes ou de conseiller des secteurs publics et parapublics désireux de parfaire leurs connaissances de l'administration publique, d'accroître leur efficacité et d'élargir leurs possibilités de carrière.


 


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars

Personne contact :

Geneviève Cantin-Chartré
Conseillère aux services aux étudiants et au développement des relations avec les diplômés

Autres informations :

  • Accueil lors de l'arrivée
  • Résidences universitaires attenantes
  • Activités de familiarisation avec le quartier : tour de ville avec arrêts et explications, notamment; guichet automatique, repérer les épiceries, pharmacie, système de transport en commun, etc.
  • Encadrement individualisé et personnalisé
  • Possibilités de jumelage avec un étudiant de 2e année
  • Remise de vêtements d'hiver de seconde main Ateliers de lecture rapide et stratégique
  • Ateliers sur la gestion du stress, du temps et des priorités
  • Activités de réseautage : repas de noël, dîner de l'amitié, 5 à 7 avec invités de marque
  • Activités culturelles : visite de musées, églises, ville de Lévis, maison Alphonse-Desjardins, cabane à sucre, etc.
  • Activités physiques : vélo, randonnées, cueillette de pommes, ski de fond, raquette, patin, glissades sur tube, soccer et autres.
  • Cérémonie de fin d'études



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 20 mois
Établissement : École nationale d'administration publique

Description du programme :

Maîtrise en administration publique concentration Analyse et développement des organisations (1588) profil avec recherche


Objectifs du programme :

À la fin de la maîtrise avec recherche, l'étudiant :

  • aura acquis une formation, notamment des connaissances théoriques et conceptuelles ainsi que des approches et des méthodes de recherche, pour étudier les phénomènes de l'administration publique de manière autonome et critique;
  • se situera à la fine pointe des connaissances dans son champ d'études;
  • aura démontré qu'il peut effectuer une recherche rigoureuse et originale au savoir en administration publique.

Condition d'admission :

La personne candidate :

  • doit détenir un grade de bachelier ou un grade équivalent, obtenu avec la moyenne cumulative minimale de 3,2 sur 4,3, ou, le cas échéant, avoir réussi une propédeutique avec la moyenne cumulative exigée;
  • doit posséder une très bonne connaissance de la langue française, conformément aux exigences linguistiques de l'ENAP;
  • devra se soumettre, s'il y a lieu, à des tests ou des entrevues.

Condition d'admission spécifique :

Le candidat ou la candidate doit être titulaire d'un baccalauréat ou l'équivalent dans l'une des disciplines suivantes : administration, psychologie, sociologie, psychosociologie de la communication, science politique (option administration publique) ou dans un domaine connexe, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 ou l'équivalent.

Type de clientèle :

La maîtrise avec recherche s'adresse à des personnes désirant entreprendre une carrière en tant que conseiller, consultant ou analyste dans les organismes publics, parapublics, communautaires et privés; ou en tant qu'agent de recherche dans les organismes de recherche. La maîtrise avec recherche s'adresse aussi aux praticiens du secteur public qui souhaitent développer leur compétence en recherche théorique fondamentale et appliquée dans un rôle d'expert conseil.

Ce programme est adapté à différentes clientèles. Les cours optionnels peuvent être choisis en fonction de la réalité de chacun.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars

Personne contact :

Geneviève Cantin-Chartré
Conseillère aux services aux étudiants et au développement des relations avec les diplômés

Autres informations :

  • Accueil lors de l'arrivée
  • Résidences universitaires attenantes
  • Activités de familiarisation avec le quartier : tour de ville avec arrêts et explications, notamment; guichet automatique, repérer les épiceries, pharmacie, système de transport en commun, etc.
  • Encadrement individualisé et personnalisé
  • Possibilités de jumelage avec un étudiant de 2e année
  • Remise de vêtements d'hiver de seconde main
  • Ateliers de lecture rapide et stratégique
  • Ateliers sur la gestion du stress, du temps et des priorités
  • Activités de réseautage : repas de noël, dîner de l'amitié, 5 à 7 avec invités de marque
  • Activités culturelles : visite de musées, églises, ville de Lévis, maison Alphonse-Desjardins, cabane à sucre, etc.
  • Activités physiques : vélo, randonnées, cueillette de pommes, ski de fond, raquette, patin, glissades sur tube, soccer et autres.
  • Cérémonie de fin d'études



Domaine d'étude : Environnement
Niveau de formation : DESS
Nombre d'années d'étude : 1 an
Établissement : Université du Québec à Rimouski

Description du programme :

Le diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en analyse et prévention des risques naturels est une formation en géographie visant le développement des connaissances en géomorphologie, en gestion de l’environnement et sur les phénomènes naturels générateurs de risques pour reconnaître, délimiter et spatialiser les zones et les infrastructures vulnérables. Il offre une formation pratique acquise pour l’essentiel sur le terrain et permet de maîtriser les outils et l’instrumentation utiles à l’analyse des aléas et de la vulnérabilité ainsi qu’à l’évaluation et à la cartographie des risques. 


Objectifs du programme :

L’objectif général du programme de DESS-APRN est de former des professionnels hautement qualifiés dans l’analyse, la gestion et la prévention des risques naturels, et ce par le biais d’une formation pratique acquise pour l’essentiel sur le terrain. Il vise le développement des connaissances sur les phénomènes naturels générateurs de risque, la capacité de reconnaître, de délimiter et de spatialiser les zones et les infrastructures à risque, l’acquisition d’une démarche permettant d’évaluer la vulnérabilité, et, enfin, la maîtrise des outils et de l’instrumentation utiles à l’analyse des aléas et de la vulnérabilité ainsi qu’à l’évaluation et à la cartographie des risques.


Condition d'admission :

Base études universitaires  Pour être admis à ce programme, le candidat devra détenir un baccalauréat ou l’équivalent dans une discipline pertinente à ce programme (notamment géographie, géologie, géomatique, environnement) en autant qu’il possède une base minimum en géomorphologie. Ne seront acceptés que les candidats qui ont complété leur baccalauréat avec une moyenne cumulative d’au moins 3,2 sur 4,3 ou l’équivalent. Une moyenne entre 2,8 et 3,2 sera également considérée si le candidat possède une expérience professionnelle pertinente.  

Base expérience:  Pour être admis à ce programme, le candidat devra posséder les connaissances requises, une formation appropriée et une expérience jugée pertinente. Les candidats admis en fonction de leur expérience peuvent se voir imposer une scolarité probatoire n’excédant pas douze crédits. La scolarité probatoire sera déterminée en fonction du dossier universitaire et de l’expérience de travail du candidat. Le directeur du programme pourra également reconnaître les crédits d’enseignement liés au séminaire méthodologique aux professionnels familiers avec la méthode scientifique.

Type de clientèle :

Personnes souhaitant œuvrer dans le domaine de la gestion et de la prévention des risques naturels dans des organisations publiques ou à titre de consultants.

Le contenu du programme est en résonance avec des préoccupations internationales que sont les risques naturels. Ce programme offre une formation pratique acquise pour l’essentiel sur le terrain et permet de maîtriser les outils et l’instrumentation utiles à l’analyse des aléas et de la vulnérabilité ainsi qu’à l’évaluation et à la cartographie des risques.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars

Personne contact :

M. Thomas Buffin-Bélanger



Domaine d'étude : Santé
Niveau de formation : Postdoctorat
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Institut national de santé publique du Québec



Domaine d'étude : Éducation
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2
Établissement : Université de Montréal

Description du programme :

Maîtrise ès sc. En éducation option Andragogie Les membres font un excellent travail tant en recherche qu'en enseignement, que ce soit au premier cycle ou aux cycles supérieurs. Les professeurs sont bien soutenus par le personnel non enseignant. Il y a des projets potentiellement mobilisateurs comme la maîtrise en orthopédagogie, la clinique pour les apprenants en difficultés d'apprentissage, de projets de formation à distance, la pédagogie post-secondaire.


Objectifs du programme :

Principalement axé sur la recherche, ce programme constitue la voie normale d'accès au Ph. D. Cette maîtrise permet à l'étudiant d'acquérir des connaissances plus approfondies sur l'apprenant adulte et sur l'enseignement aux adultes et sur toutes les formes d'action qui améliorent l'intervention éducative auprès de cette clientèle.


Condition d'admission :

Pour être admissible à titre d'étudiant régulier à la M.A. (sciences de l'éducation), option Andragogie le candidat doit :

  • satisfaire aux conditions générales d'admissibilité (section XI) du Règlement pédagogique de la Faculté des études supérieures et postdoctorales
  • être titulaire d'un diplôme de 1er cycle de la Faculté des sciences de l'éducation, ou d'un autre diplôme de 1er cycle préparant adéquatement aux études qu'il veut entreprendre, ou bien attester d'une formation jugée équivalente
  • avoir obtenu, au 1er cycle, une moyenne d'au moins 3,0 sur 4,3 ou l'équivalent
  • faire preuve d'une bonne connaissance des langues française et anglaise.

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er février

Personne contact :

Cécile Sike Mouen



Domaine d'étude : Éducation
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4
Établissement : Université de Montréal

Description du programme :

Les membres font un excellent travail tant en recherche qu'en enseignement, que ce soit au premier cycle ou aux cycles supérieurs. Les professeurs sont bien soutenus par le personnel non enseignant. Il y a des projets potentiellement mobilisateurs comme la maîtrise en orthopédagogie, la clinique pour les apprenants en difficultés d'apprentissage, de projets de formation à distance, la pédagogie post-secondaire.


Objectifs du programme :

L'objectif premier de l'option est de permettre aux étudiants de parfaire leur formation à titre de chercheurs et de contribuer au développement de cette discipline. L'andragogie est un domaine de connaissance et de pratique sociale dont l'objet spécifique est la relation d'aide éducative à l'apprentissage, entendu comme un changement délibérément recherché par les adultes. Plus concrètement, l'andragogie s'intéresse à toutes les questions théoriques et pratiques qui touchent l'éducation des adultes.


Condition d'admission :

Pour être admissible au programme de Ph. D. (sciences de l'éducation), le candidat doit :

  • satisfaire aux conditions générales d'admissibilité (section XI) du Règlement pédagogique de la Faculté des études supérieures et postdoctorales
  • être titulaire d'un grade équivalent à la maîtrise de l'Université de Montréal ou attester d'une formation jugée équivalente par le doyen, sur recommandation du directeur de département
  • dans des cas exceptionnels, être titulaire d'un baccalauréat et, sur recommandation du directeur du département, être autorisé à s'inscrire à un programme spécial de doctorat
  • avoir obtenu au 2e cycle une moyenne d'au moins 3,3 sur 4,3 ou l'équivalent, 3,5 sur 4,3 ou l'équivalent pour les options Administration de l'éducation, Éducation comparée et fondements de l'éducation ainsi que Mesure et évaluation
  • faire preuve d'une connaissance suffisante des langues française et anglaise ainsi que de toute autre langue, lorsque celle-ci est indispensable au programme auquel il désire s'inscrire; le candidat peut être appelé à se soumettre à un test de connaissance de cette langue
  • présenter l'esquisse d'un projet de recherche
  • accepter qu'un professeur lui serve de directeur de recherche et le guide dans le choix de ses cours et dans son travail de recherche
  • pour l'option Andragogie, avoir une expérience professionnelle en éducation des adultes d'au moins deux ans ou l'équivalent (1 200 heures). Cette expérience doit être attestée et décrite.

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er février

Personne contact :

Cécile Sike Mouen



Domaine d'étude : Communication
Niveau de formation : Technique professionnelle
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : CEGEP André-Laurendeau

Description du programme :

Arts, lettres et communication – Option médias – Profil journalisme multimédia

 

Particularités

 
  • Profil en Journalisme multimédia offert exclusivement au Cégep André-Laurendeau
  • Diffusion de reportages et d’émissions radiophoniques sur les ondes de Radio LaSalle
  • Cours de projet individuel en 3e session pouvant faire l’objet d’un stage ou création d’un portfolio qui favorise la préparation à l’admission universitaire
  • Laboratoires informatiques dotés de logiciels professionnels où chaque étudiant a accès à un poste individuel
  • Centre d’études avec ordinateurs munis de logiciels professionnels permettant la réalisation de travaux individuels ou en équipe
  • Cours de vidéo dispensés dans un studio de tournage pourvu de tout l’équipement nécessaire
  • Équipement de qualité : caméscopes HD, micros, perches, écran vert, équipement d’éclairage, salles de montage numérique
  • Conférences données par des professionnels des médias
  • Visites d’institutions du domaine culturel et médiatique
  • Participation à des événements organisés par le département : Les Jours Inter.Com, le Gala en Communication, le Prix collégial du cinéma québécois, l’Intercollégial de cinéma étudiant
  • Partenariats uniques avec le Festival du nouveau cinéma, Radio LaSalle et la Société des arts technologiques
  • Département pourvu d’un technicien en travaux pratiques

 


Objectifs du programme :

  • Comprendre, analyser et critiquer les médias d’information
  • Apprendre et appliquer une démarche journalistique professionnelle (travail de terrain)
  • Concevoir et réaliser des projets variés en journalisme pour différentes plateformes (émission de radio, reportage vidéo, documentaire, articles écrits, blogue et médias sociaux, etc.)
  • Envisager le domaine culturel et médiatique dans une perspective communicationnelle
  • Mettre en pratique des méthodes de travail propres au monde des médias et des études supérieures
  • Concevoir, créer et réaliser des productions médiatiques variées
  • Analyser et critiquer les médias d’ici et d’ailleurs, d’hier et d’aujourd’hui
  • Tisser des liens avec la communauté collégiale, locale et professionnelle
  • Développer une ouverture et un regard réflexif sur la société et le monde
  • Explorer et utiliser différentes plateformes de production et de diffusion

Condition d'admission :

En conformité avec le Règlement sur le régime des études collégiales (RREC), pour être admis à un programme conduisant au diplôme d’études collégiales, il faut répondre à l’une des trois exigences suivantes:
 

1. Détenir un diplôme d’études secondaires (DES)

Le titulaire du DES qui n’a pas réussi les matières suivantes devra réussir des activités de mise à niveau pendant ses études collégiales:

  • langue d’enseignement de la 5e secondaire;
  • langue seconde de la 5e secondaire;
  • mathématique de la 4e secondaire;
  • science et technologie ou applications technologiques et scientifiques de la 4e secondaire;
  • histoire et éducation à la citoyenneté de la 4e secondaire.

Toutefois, un collège peut admettre sous condition l’élève à qui il manque six unités ou moins pour obtenir son diplôme d’études secondaires. L’élève devra s’engager à les obtenir durant sa première session d’études collégiales.
 

2. Détenir un diplôme d’études professionnelles (DEP)

Le titulaire du DEP doit, en outre, avoir réussi les matières suivantes:

  • langue d’enseignement de la 5e secondaire;
  • langue seconde de la 5e secondaire;
  • mathématique de la 4e secondaire.

Toutefois, un collège peut admettre sous condition l’élève qui a réussi deux des trois matières exigées en supplément du DEP et qui s’engage à réussir la troisième matière durant sa première session d’études collégiales. L’élève qui a obtenu le DEP est aussi admissible à certains programmes désignés par le ministre. Dans ce cas, l’élève doit satisfaire à certaines conditions qui ont été établies pour chaque programme d’études en fonction de la formation professionnelle acquise au secondaire.
 

3. Posséder une autre formation qui devra être évaluée par le collège

Un collège peut admettre une personne qui possède une formation jugée équivalente. C’est le cas notamment des personnes qui ont étudié à l’extérieur du Québec. Un collège peut aussi admettre une personne qui possède une formation et une expérience jugées suffisantes. La personne devra toutefois avoir interrompu ses études à temps plein pendant une période cumulative d’au moins 36 mois. Le collège pourra lui imposer de réussir des activités de mise à niveau pendant ses études collégiales.
 

... des conditions particulières d’admission

Pour certains programmes d’études collégiales, on exige aussi que des cours précis aient été réussis au secondaire (par exemple, des cours de mathématique, de physique ou de chimie): il s’agit des conditions particulières d’admission, dont on précise la nature dans les pages de chaque programme d’études. Par contre, pour un certain nombre de programmes d’études collégiales, aucune condition particulière d’admission n’est exigée.
Des travaux d’actualisation des conditions particulières d’admission ont eu lieu à des fins d’arrimage avec le nouveau programme de formation de l’école québécoise.

Type de clientèle :

Les diplômés peuvent poursuivre leurs études universitaires dans les domaines liés à la culture, aux communications ou encore dans des domaines très variés, dont les sciences sociales et humaines, les sciences de l’éducation, l’administration, le droit, etc., sous réserve de la réussite des préalables propres à chacun.

 


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars



Domaine d'étude : Sciences de la santé
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : Université d'Ottawa

Description du programme :

 Maîtrise en audiologie (avec stage).


Objectifs du programme :

Le programme de maîtrise a pour objectif de former des professionnels de la santé capables de travailler en français en Ontario. Les buts du programme sont la formation de professionnels de la santé et la poursuite de recherches en orthophonie et en audiologie, de façon à fournir des services en priorité à la population francophone.

Le programme d'études suit les normes établies par l'ACOA (l'Association canadienne des orthophonistes et audiologistes). Ainsi, les diplômés devraient être en mesure de satisfaire aux exigences en matière d'inscription à l'Ordre des audiologistes et des orthophonistes de l'Ontario, ainsi qu'à l'Ordre québécois.


Condition d'admission :

Il faut :

  • Détenir un baccalauréat de spécialisation (ou l'équivalent) avec une moyenne d'au moins B (70%).
  • Avoir une excellente connaissance du français écrit et parlé. Il faut aussi être capable de communiquer oralement en anglais et de comprendre des articles scientifiques rédigés dans cette langue. Afin d'évaluer ces compétences linguistiques, des tests de français et (ou) d'anglais, sont exigés. Les coûts des tests de compétences linguistiques devront être assumés par le candidat.
  • Avoir obtenu un minimum de 3 crédits en statistiques de niveau intermédiaire ou en méthodes quantitatives (par exemple PSY 2116/2516). Ces crédits ne sont pas inclus dans le nombre de crédits mentionné aux points b) ci-dessous.
  • Avoir obtenu un minimum de 3 crédits en physiologie ou en anatomie humaine (par exemple PSY 2301/2701 Fondements biologiques). Ces crédits ne sont pas inclus dans le nombre de crédits mentionné aux point b) ci-dessous.
  • Avoir obtenu 3 crédits en acoustique ou en analyse du son ou de la parole (par exemple HSS 2525).
  • Passer une entrevue personnelle : Les candidats jugés admissibles devront passer une entrevue avec les représentants du programme de maîtrise.

Il faut de plus :

  • Avoir obtenu un minimum de 3 crédits pertinents en sciences linguistiques*, de préférence en phonétique générale (LIN 1320/1720**) ou en phonétique-phonologie.
  • Avoir obtenu un minimum de 3 crédits en psychologie dans un domaine pertinent (par exemple : développement de l’enfant (PSY 2105/2505), vieillissement (PSY 3128/3528), perception (PSY 3108/3508)).

* Il est entendu que ces crédits doivent être reconnus comme des crédits en étude du langage dans le cadre de la linguistique contemporaine, et non en étude d'une langue particulière, de la littérature, de la rédaction, de la culture, ou du folklore, peu importe le département dans lequel ils ont été suivis.

**Les cotes de cours entre parenthèses représentent des équivalents à l’Université d’Ottawa et sont donnés à titre d’exemples pour aider le candidat dans son choix de cours.

N.B. Des connaissances en linguistique, en psychologie ou en biologie humaine au-delà des exigences minimales décrites ci-dessus sont souhaitables. De même, le Comité d'admission sera bien disposé à l'égard des dossiers qui démontrent

une familiarité avec la discipline proposée.

Type de clientèle :

Les candidats devront posséder une connaissance des principes fondamentaux de la psychologie et de la linguistique et recevront une formation hautement spécialisée dans le domaine des troubles de la communication

La maîtrise de la langue française étant l'outil nécessaire à la pratique de la profession, la langue première d'enseignement est le français. Aussi, à moins de permission de la part d'un responsable de cours, il est exigé que les travaux écrits, y compris les examens, soient rédigés en français et que la langue d'usage de l'étudiant soit le français. Les stages de formation clinique se font dans les deux langues.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

9 janvier (www.etudesup.uottawa.ca/demande)

Personne contact :

scsgrad@uottawa.ca



Domaine d'étude : Médicine
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université de Montréal

Objectifs du programme :

Le développement récent et rapide de la génomique a mis en évidence l'importance cruciale de développer de nouvelles approches et méthodes analytiques pour explorer la quantité massive de données biologiques générées. Ce développement a donc suscité une collaboration de plus en plus étroite entre les spécialistes des sciences de la vie et ceux de l'informatique. Autant pour répondre aux besoins des secteurs médicaux, biotechnologiques ou pharmaceutiques qu'à ceux du milieu académique, ainsi qu'aux enjeux environnementaux, il est devenu essentiel de former des spécialistes capables d'intégrer les connaissances issues des biosciences et de l'informatique.
Au moyen de cours avancés, les études au niveau de la maîtrise visent un approfondissement des connaissances en bio-informatique ainsi qu'une spécialisation dans un de ses domaines. Le cheminement avec recherche a pour but l'apprentissage de la réalisation d'une recherche indépendante et la rédaction d'un mémoire. Le cheminement avec stage a pour but la familiarisation avec les exigences du marché du travail incluant la rédaction d'un rapport de projet.


Condition d'admission :

Pour être admissible à titre d'étudiant régulier à la M. Sc. (bio-informatique), le candidat doit :

  • satisfaire aux conditions générales d'admissibilité (section XI) du Règlement pédagogique de la Faculté des études supérieures et postdoctorales
  • être titulaire d'un B. Sc. spécialisé en bio-informatique ou d'un B. Sc. avec majeure en informatique, mathématiques ou statistiques et mineure en sciences de la vie ou majeure en sciences de la vie et mineure en informatique, mathématiques ou statistiques, ou bien attester d'une formation jugée équivalente
  • avoir obtenu au 1er cycle une moyenne d'au moins 3,0 sur 4,3 ou l'équivalent, à moins que le candidat ne soit admis en vertu d'une expérience ou d'une formation subséquente à l'obtention du baccalauréat
  • faire preuve d'une bonne connaissance des langues française et anglaise.

En cas de formation insuffisante, le programme peut conditionner l'admission à une mise à niveau préalable de la formation du candidat. Si elle excède neuf crédits, des cours préparatoires sont requis, ils devront être suivis préalablement à l'admission, via une actualisation de formation effectuée en dehors du cadre de la M. Sc. Dans tous les cas de formation préalable, l'ensemble des cours doivent être réussis avec une moyenne d'au moins 2,7 sur 4,3.


Date limite d'admission :

1er fév.

Personne contact :

Élaine Meunier



Domaine d'étude : Médicine
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université de Montréal

Objectifs du programme :

Le développement récent et rapide de la génomique et de la protéomique a mis en évidence l'importance cruciale de développer de nouvelles approches et méthodes analytiques pour explorer la quantité massive de données biologiques générées. Ce développement a donc suscité une collaboration de plus en plus étroite entre les spécialistes des sciences de la vie et ceux de l'informatique. Autant pour répondre aux besoins des secteurs biotechnologiques, pharmaceutiques qu'à ceux du milieu académique ainsi qu'aux enjeux environnementaux, il est devenu essentiel de former des spécialistes capables d'intégrer les connaissances issues des biosciences et de l'informatique. Les études au niveau du doctorat visent l'intégration de l'étudiant dans le domaine de la recherche actuelle. Elles reposent essentiellement sur la rédaction d'une thèse faisant avancer la science bio-informatique.


Date limite d'admission :

1er fév.

Personne contact :

Élaine Meunier

Autres informations :

Pour être admissible à titre d'étudiant régulier au Ph. D. (bio-informatique), le candidat doit :

  • satisfaire aux conditions générales d'admissibilité (section XI) du Règlement pédagogique de la Faculté des études supérieures et postdoctorales
  • être titulaire d'une M. Sc. en bio-informatique ou attester d'une formation jugée équivalente
  • avoir obtenu, au 2e cycle, une moyenne d'au moins 3,3 sur 4,3 ou l'équivalent
  • faire preuve d'une bonne connaissance des langues française et anglaise.



Domaine d'étude : Sciences et génie
Niveau de formation : DESS
Nombre d'années d'étude : 1 an
Établissement : Université du Québec à Montréal

Description du programme :

Alliant la biologie, l'informatique et les mathématiques, la bio-informatique conçoit de nouvelles méthodes d'analyse et décrypte les données issues du travail des biologistes. Le DESS en bio-informatique accompagne les étudiants dans l'acquisition des connaissances de pointe et l'intégration du marché de biotechnologie nord-américain.  

Unique au Québec par ses applications pratiques, ce programme prépare les professionnels à interagir au sein d'équipes multidisciplinaires en médecine, en pharmacologie, en écologie ou dans l'industrie agroalimentaire ainsi que dans les laboratoires de recherche universitaires ou privés.


Objectifs du programme :

Le DESS vise à perfectionner des bacheliers (d'informatique, de mathématiques, de biologie, de biochimie) pour qu'ils deviennent des spécialistes en bio-informatique; leur permettre l'intégration des fondements des deux disciplines de la bio-informatique (biologie, informatique mathématique); les préparer à jouer un rôle d'interface entre spécialistes des sciences de la vie d'une part, et informaticiens d'autre part, au sein d'une équipe pluridisciplinaire.


Condition d'admission :

Profil d'entrée biologie-biochimie   Le candidat doit détenir un baccalauréat en biologie, biochimie ou l'équivalent, obtenu avec une moyenne cumulative égale ou supérieure à 3,2 sur 4,3 ou l'équivalent.    

Le candidat détenteur d'un baccalauréat obtenu avec une moyenne cumulative inférieure à 3,2 sur 4,3, mais égale ou supérieure à 2,8 sur 4,3 (ou l'équivalent) peut être admis exceptionnellement après étude de son dossier par le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme.    

Le candidat détenteur d'un baccalauréat obtenu avec une moyenne cumulative inférieure à 3,2 sur 4,3, mais égale ou supérieure à 2,5 sur 4,3 (ou l'équivalent) peut être admis après étude de son dossier par le SCAE, à la condition de posséder une formation additionnelle et appropriée d'au moins 15 crédits universitaires (ou l'équivalent) complétés avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 (ou l'équivalent).    

Une entrevue ou des cours d'appoint peuvent être exigés.  

Profil d'entrée mathématiques-informatique-génie:  Le candidat doit détenir un baccalauréat en mathématiques, mathématiques-informatique, informatique, en génie informatique, génie logiciel ou génie avec une spécialisation informatique ou l'équivalent, obtenu avec une moyenne cumulative égale ou supérieure à 3,2 sur 4,3 ou l'équivalent.    

Le candidat détenteur d'un baccalauréat obtenu avec une moyenne cumulative inférieure à 3,2 sur 4,3, mais égale ou supérieure à 2,8 sur 4,3 (ou l'équivalent) peut être admis exceptionnellement après étude de son dossier par le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme.    

Le candidat détenteur d'un baccalauréat obtenu avec une moyenne inférieure à 2,8 sur 4,3, mais égale ou supérieure à 2,5 sur 4,3 (ou l'équivalent) peut être admis après étude de son dossier par le SCAE, à la condition de posséder une formation additionnelle et appropriée d'au moins 15 crédits universitaires (ou l'équivalent) complétés avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 (ou l'équivalent).    

Une entrevue ou des cours d'appoint peuvent être exigés. 

Type de clientèle :

Voir conditions d'admission


Site internet :

Contingentement :

Oui

Date limite d'admission :

1er août

Personne contact :

Madame Mylène Dagenais
Assistante à la gestion du programme



Domaine d'étude : Sciences
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4 ans
Établissement : Université de Sherbrooke

Objectifs du programme :

Permettre à l'étudiante ou à l'étudiant:

  • de développer son autonomie en recherche fondamentale touchant les spécialisations de la biochimie qui regroupent la biochimie structurale, la biologie moléculaire et la biochimie clinique;
  • de développer une expertise approfondie de son champ de recherche;
  • d'acquérir un niveau de connaissance avancé de la génomique fonctionnelle, de la protéomique, de l'enzymologie, de la régulation de l'expression des gènes et de la structure des protéines et des acides nucléiques;
  • d'effectuer des contributions significatives à l'avancement des connaissances de son domaine de recherche qui devraient faire l'objet de publications dans des revues avec comités de pairs;
  • d'obtenir une préparation adéquate pour occuper des postes supérieurs dans le milieu universitaire ou l'industrie biotechnologique, pharmaceutique et chimique;
  • de préparer une carrière de chercheuse ou de chercheur autonome en favorisant son accès à des études postdoctorales;
  • de parfaire ses aptitudes à la communication scientifique orale et écrite.

Condition d'admission :

Détenir un grade de 2e cycle en biochimie ou démontrer une préparation jugée satisfaisante.


Date limite d'admission :

6 à 8 mois avant le début du programme

Personne contact :

biochimie@USherbrooke.ca



Domaine d'étude : Sciences
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : Université du Québec à Montréal

Description du programme :

Ouverte sur les enjeux d'actualité dans les domaines de la santé, de l'environnement, de la pharmaceutique et de l'agroalimentaire, la maîtrise en biochimie de l'UQAM s'intéresse à l'étude du fonctionnement du vivant à l'échelle moléculaire. Elle forme les étudiants à la recherche fondamentale et appliquée tout en les préparant au marché de l'emploi ou au doctorat.

Les étudiants réalisent un projet de recherche avec des professeurs actifs en recherche et engagés dans le milieu. Des projets peuvent être réalisés en collaboration avec des institutions spécialisées, privées ou gouvernementales. À la fin de leurs études, les diplômés œuvrent notamment dans les industries pharmaceutiques, biotechnologiques ou agroalimentaires, dans les agences de brevets, en laboratoire ou dans les domaines de la communication ou de l'enseignement collégial.


Objectifs du programme :

Le programme de maîtrise en biochimie a comme objectif principal l'initiation à la recherche scientifique et la préparation aux études de doctorat. Ce programme entend amener les étudiants à la fine pointe des connaissances fondamentales et appliquées dans un champ de spécialisation dans le domaine de de la biochimie. La formation offerte prépare également les candidats à accéder directement au marché de l'emploi.

Les principaux champs d'activité sont reliés :

  • à l'étude des mécanismes fondamentaux du vivant, aux niveaux cellulaire et moléculaire avec des orientations biomédicale et biotechnologique,
  • à la synthèse et à la caractérisation de nouveaux matériaux et à l'élaboration de nouvelles méthodes d'analyses chimie et biochimique,
  • à la biochimie reliée aux questions environnementales.

Ce programme offre la possibilité de réaliser une partie des exigences de la maîtrise en collaboration avec des institutions spécialisées, industrielles ou gouvernementales, et permet de former des biochimistes ayant à la fois une formation théorique et appliquée.


Condition d'admission :

Le candidat doit être titulaire d'un baccalauréat ou l'équivalent en biochimie, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 ou l'équivalent.

Tout dossier de candidature avec une moyenne inférieure à 3,2 mais supérieure à 2,8 sur 4,3 sera étudié par le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme et pourrait, dans certains cas, faire l'objet d'une recommandation d'admission. Les dossiers de candidats détenteurs d'un tel baccalauréat obtenu avec une moyenne inférieure à 2,8 sur 4,3, mais égale ou supérieure à 2,5 sur 4,3 (ou l'équivalent) seront étudiés par le sous-comité d'admission et d'évaluation, à la condition de posséder une formation additionnelle et appropriée d'au moins 15 crédits universitaires (ou l'équivalent) complétés avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 (ou l'équivalent). Ils pourront faire, dans certains cas, l'objet d'une recommandation d'admission.
ou
posséder les connaissances requises, une formation appropriée et une expérience jugée pertinente.
 


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

Admission continue



Domaine d'étude : Sciences de la santé
Niveau de formation : Maîtrise de type recherche
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : Université de Sherbrooke

Objectifs du programme :

Permettre à l'étudiante ou à l'étudiant :

- d'acquérir la méthodologie et la rigueur expérimentale nécessaires aux travaux de recherche dans les spécialisations de la biochimie qui regroupent la biochimie structurale, la biologie moléculaire et la biochimie clinique;

- d'approfondir ses connaissances de la biochimie et des disciplines connexes par différentes activités pédagogiques proposées par le programme d'études supérieures en biochimie. L'étudiante ou l'étudiant pourra alors acquérir de nouvelles notions au niveau de la génétique fonctionnelle, de la protéomique, de l'enzymologie, de la régulation de l'expression des gènes et de la structure des protéines et acides nucléiques;

- d'obtenir une formation de pointe lui permettant d'occuper des postes de responsabilité en milieu universitaire ou dans l'industrie biotechnologique, pharmaceutique ou chimique ainsi qu'en enseignement;

- de mener à bien un projet innovateur dans son domaine de recherche;

- de connaître et d'interpréter la littérature scientifique relative à son projet de recherche;

- de développer le travail en équipe et la communication scientifique par la présentation de ses travaux de recherche devant différents auditoires;

- de se préparer à entreprendre des études de troisième cycle.


Condition d'admission :

Détenir un grade de 1er cycle dans l'une des disciplines ou champs d'études suivants : biochimie, biologie, chimie, médecine, ou avoir une préparation jugée satisfaisante.

Type de clientèle :

Tous les programmes d'études aux 2e et 3e cycles (maîtrise et doctorat en recherche) à la Faculté de médecine et des sciences de la santé sont adaptés pour accueillir la clientèle internationale.

Par exemple, un Guide pour les candidats internationaux et un Guide d'accueil est proposé aux nouveaux admis, un site internet dédié aux étudiants internationaux est tenu à jour (https://www.usherbrooke.ca/etudiants-internationaux/fr/accueil/), des coordonnateurs académiques sont disponibles à tout moment pour discuter avec les étudiants de leurs parcours et un Bureau d'accueil et d'information pour les étudiants internationaux offre des services spécifiques et adaptés aux étudiants internationaux étudiant à l'Université de Sherbrooke.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

6 à 8 mois avant le début du programme

Personne contact :

Commis académique du programme



Domaine d'étude : Sciences de la santé
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4 ans
Établissement : Université de Sherbrooke

Objectifs du programme :

Permettre à l'étudiante ou à l'étudiant :

- de développer son autonomie en recherche fondamentale touchant les spécialisations de la biochimie qui regroupent la biochimie structurale, la biologie moléculaire et la biochimie clinique;

- de développer une expertise approfondie de son champ de recherche;

- d'acquérir un niveau de connaissance avancé de la génomique fonctionnelle, de la protéomique, de l'enzymologie, de la régulation de l'expression des gènes et de la structure des protéines et des acides nucléiques;

- d'effectuer des contributions significatives à l'avancement des connaissances de son domaine de recherche qui devraient faire l'objet de publications dans des revues avec comités de pairs;

- d'obtenir une préparation adéquate pour occuper des postes supérieurs dans le milieu universitaire ou l'industrie biotechnologique, pharmaceutique et chimique; de préparer une carrière de chercheuse ou de chercheur autonome en favorisant son accès à des études postdoctorales;

- de parfaire ses aptitudes à la communication scientifique orale et écrite.


Condition d'admission :

Détenir un grade de 2e cycle en biochimie ou démontrer une préparation jugée satisfaisante.

Type de clientèle :

Tous les programmes d'études aux 2e et 3e cycles (maîtrise et doctorat en recherche) à la Faculté de médecine et des sciences de la santé sont adaptés pour accueillir la clientèle internationale. Par exemple, un Guide pour les candidats internationaux et un Guide d'accueil est proposé aux nouveaux admis, un site internet dédié aux étudiants internationaux est tenu à jour (https://www.usherbrooke.ca/etudiants-internationaux/fr/accueil/), des coordonnateurs académiques sont disponibles à tout moment pour discuter avec les étudiants de leurs parcours et un Bureau d'accueil et d'information pour les étudiants internationaux offre des services spécifiques et adaptés aux étudiants internationaux étudiant à l'Université de Sherbrooke.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

6 à 8 mois avant le début du programme

Personne contact :

Commis académique du programme



Domaine d'étude : Sciences pures et appliquées
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2
Établissement : Université de Sherbrooke

Description du programme :

Maîtrise en biochimie


Objectifs du programme :

Permettre à l'étudiante ou à l'étudiant :

  • d'acquérir la méthodologie et la rigueur expérimentale nécessaires aux travaux de recherche dans les spécialisations de la biochimie qui regroupent la biochimie structurale, la biologie moléculaire et la biochimie clinique;
  • d'approfondir ses connaissances de la biochimie et des disciplines connexes par différentes activités pédagogiques proposées par le programme d'études supérieures en biochimie. L'étudiante ou l'étudiant pourra alors acquérir de nouvelles notions au niveau de la génétique fonctionnelle, de la protéomique, de l'enzymologie, de la régulation de l'expression des gènes et de la structure des protéines et acides nucléiques;
  • d'obtenir une formation de pointe lui permettant d'occuper des postes de responsabilité en milieu universitaire ou dans l'industrie biotechnologique, pharmaceutique ou chimique ainsi qu'en enseignement;
  • de mener à bien un projet innovateur dans son domaine de recherche;
  • de connaître et d'interpréter la littérature scientifique relative à son projet de recherche;
  • de développer le travail en équipe et la communication scientifique par la présentation de ses travaux de recherche devant différents auditoires;
  • de se préparer à entreprendre des études de troisième cycle.

Condition d'admission :

Détenir un grade de 1er cycle dans l'une des disciplines ou champs d'études suivants : biochimie, biologie, chimie, médecine, ou avoir une préparation jugée satisfaisante.

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars



Domaine d'étude : Sciences pures et appliquées
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2
Établissement : Université de Moncton

Description du programme :

Maîtrise en biochimie


Objectifs du programme :

La formation offerte dans les programmes des maîtrises en chimie et en biochimie s'articule autour d'un projet de recherche approfondi et de cours adaptés aux besoins des étudiantes et étudiants dans l'un des cinq domaines suivants : la chimie environnementale, synthèse et catalyse organique, la biochimie, la biologie cellulaire et la biologie moléculaire. Ces programmes préparent donc les étudiantes et étudiants à entrer directement sur le marché du travail ou à poursuivre des études de doctorat.


Condition d'admission :

Baccalauréat avec spécialisation en chimie ou biochimie, ou une formation équivalente

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er février

Personne contact :

Hermel Deschesne
Conseiller aux étudiantes et étudiants internationaux de l' Université de Moncton



Domaine d'étude : Science
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université de Montréal

Description du programme :

Devenez un scientifique autonome en obtenant votre Ph. D. en sciences biologiques! Démontrez votre capacité à développer des connaissances uniques dans une spécialisation de votre choix.

Au doctorat, vous devez préparer une recherche à contribution scientifique significative, originale et de qualité. Cette recherche doit aussi générer des publications scientifiques dans des revues spécialisées avec comité de lecture.


Objectifs du programme :

L'objectif principal du Ph. D. est la formation d'un scientifique autonome. À partir d'un projet de recherche défini en collaboration avec un directeur de recherche, l'étudiant-chercheur au doctorat démontrera sa capacité à développer des connaissances originales dans un champ du savoir et acquerra graduellement le plein contrôle sur la démarche scientifique à suivre pour atteindre les objectifs du projet.

L'option muséologie vise à la formation d'un scientifique autonome ayant en plus une spécialisation en muséologie. À partir d'un projet de recherche qui sera nécessairement en lien avec l'utilisation de bases de données ou de collections de musées, et défini en collaboration avec un directeur de recherche, l'étudiant-chercheur au doctorat démontrera sa capacité à développer des connaissances originales dans un champ du savoir et acquerra graduellement le plein contrôle sur la démarche scientifique à suivre pour atteindre les objectifs du projet.

La recherche effectuée doit représenter une contribution scientifique significative, originale et de qualité et générer des publications scientifiques dans des revues spécialisées avec comité de lecture. Le diplômé devra définir et conduire lui-même de nouveaux projets de recherche originaux. Il devra également être capable de présenter, de défendre ses idées et d'entreprendre une carrière en recherche de pointe dans les milieux universitaires, gouvernementaux ou industriels.


Condition d'admission :

Pour être admissible à titre d'étudiant régulier au Ph. D. (sciences biologiques), le candidat doit :

  • satisfaire aux conditions générales d'admissibilité (section XX du Règlement pédagogique) de la Faculté des études supérieures et postdoctorales
  • être titulaire d'une M. Sc. (sciences biologiques) ou d'une maîtrise dans un domaine pertinent ou bien attester d'une formation jugée équivalente
  • avoir obtenu au 2e cycle une moyenne d'au moins 3,3 sur 4,3 ou l'équivalent
  • faire preuve d'une bonne connaissance du français, de l'anglais et de toute autre langue jugée nécessaire à la poursuite de ses recherches.

Date limite d'admission :

1er fév.

Personne contact :

Annie Aubin



Domaine d'étude : Sciences
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4 ans
Établissement : Université de Sherbrooke

Objectifs du programme :

Permettre à l'étudiante ou à l'étudiant:

  • d'approfondir et de maintenir à jour ses connaissances dans un champ de spécialisation de la bio-informatique, de la biologie moléculaire et cellulaire, de l'écologie ou de la microbiologie;
  • de comprendre et de formuler de façon autonome des problématiques issues de situations ou de connaissances relatives à son domaine;
  • d'acquérir une formation de chercheuse ou de chercheur;
  • de devenir apte à assumer, d'une façon autonome, la responsabilité d'activités de recherche;
  • de contribuer à l'avancement des connaissances dans son domaine de recherche;
  • de développer sa capacité à bien communiquer les résultats de ses travaux.

Condition d'admission :

Conditions générales

  • Détenir un grade de 2e cycle en biochimie, en bio-informatique, en sciences biologiques ou l'équivalent.

ou

  • Détenir un grade de 1er cycle en biochimie, en bio-informatique, en sciences biologiques ou l'équivalent, pour les candidates et candidats dont les dossiers scolaires ont été jugés exceptionnels par le comité des études supérieures du Département de biologie.

Conditions particulières

  • La candidate ou le candidat admis avec un grade de 1er cycle devra réussir 30 crédits additionnels d'activités pédagogiques d'appoint.
  • Pour être admis au cheminement interdisciplinaire en environnement, la candidate ou le candidat doit proposer un projet de recherche interdisciplinaire en environnement.
  • La candidate ou le candidat doit s'assurer qu'une professeure ou un professeur habilité accepte de superviser la recherche.

Date limite d'admission :

6 à 8 mois avant le début des cours

Personne contact :

etud.superieures.biologie@USherbrooke.ca



Domaine d'étude : Sciences
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : Université du Québec à Montréal

Description du programme :

La maîtrise en biologie regroupe l'ensemble des sujets de cette discipline, de la molécule à l'écosystème en passant par la cellule, les tissus, l'organisme, la population et la communauté. Cette structure multidisciplinaire permet aux étudiants de développer une vision globale de la biologie et de faire naître des sujets de recherche originaux, tels que l'écologie moléculaire et la production de vaccins par les plantes.

Par une solide formation en recherche, ce programme prépare les étudiants à des études de 3e cycle et au milieu du travail. Les diplômés font carrière dans les domaines de l'environnement, l'écologie, la pharmaceutique, la biotechnologie et la recherche biomédicale.


Objectifs du programme :

Le programme de maîtrise en biologie offert par le département des sciences biologiques a pour objectif l'initiation à la recherche scientifique en préparant d'abord l'étudiant à la poursuite des études de troisième cycle. La formation offerte prépare également les personnes à accéder directement au marché de l'emploi. Les orientations d'enseignement et de recherche privilégient des approches disciplinaires de base en sciences biologiques en relation avec des milieux et des environnements diversifiés. Les principaux champs d'activité sont : l'écologie fondamentale et appliquée, la toxicologie et la santé et la sécurité au travail ainsi que la biochimie et les biotechnologies.


Condition d'admission :

Le candidat doit être titulaire d'un baccalauréat ou l'équivalent en biologie, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 ou l'équivalent.

Tout dossier de candidature avec une moyenne inférieure à 3,2 mais supérieure à 2,8 sur 4,3 sera étudié par le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme et pourrait, dans certains cas, faire l'objet d'une recommandation d'admission;
Les dossiers de candidats détenteurs d'un baccalauréat obtenu avec une moyenne cumulative inférieure à 2,8 sur 4,3, mais égale ou supérieure à 2,5 sur 4,3 (ou l'équivalent) seront étudiés par le sous-comité d'admission et d'évaluation, à la condition de posséder une formation additionnelle et appropriée d'au moins 15 crédits universitaires (ou l'équivalent) complétés avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 (ou l'équivalent). Ils pourront faire, dans certains cas, l'objet d'une recommandation d'admission.
ou
posséder les connaissances requises, une formation appropriée et une expérience jugée pertinente.

Tout candidat doit avoir établi une entente de principe avec un professeur habilité à diriger un mémoire.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

Admission Continue



Domaine d'étude : Sciences
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4 ans
Établissement : Université du Québec à Montréal

Description du programme :

La biologie se caractérise par des sujets qui s'étalent sur plusieurs échelles, allant de la molécule à l'écosystème en passant par la cellule, les tissus, l'organisme, la population et la communauté. Alors que ces disciplines se retrouvent souvent éparpillées dans des programmes distincts, notre programme de doctorat en biologie couvre l'ensemble de ces matières. Cette structure multidisciplinaire permet aux étudiants d'avoir une vue globale de la biologie qui peut faire naître des projets de doctorat fort originaux, tels que l'écologie moléculaire et la production de vaccins par des plantes.

Le doctorat en biologie examine des questions complexes dans les sphères médicales, biotechnologiques et environnementales comme la prévention en santé humaine, les processus d'échanges placentaires ou l'amélioration génétique des végétaux. Autant les professeurs de renom, les équipes multidisciplinaires que les recherches de pointe contribuent à développer l'autonomie des étudiants et leurs aptitudes en recherche avancée.

Le programme poursuit des objectifs de formation en gestion de personnel ainsi qu'en pédagogie afin de préparer les doctorants à leur future carrière en recherche ou en enseignement. Tout dépendant de leur sujet de recherche, les diplômés poursuivent une carrière dans les domaines associés à l'environnement, l'écologie, la pharmaceutique, la biotechnologie et la recherche médicale.


Objectifs du programme :

L'objectif général du programme est de permettre l'acquisition et l'approfondissement des connaissances disciplinaires en biologie. Plus spécifiquement, le doctorat vise à développer les aptitudes des étudiants aux modalités de la recherche avancée en biologie afin de compléter leur formation comme chercheurs scientifiques. De plus, les exigences du programme amèneront les candidats à développer un esprit de synthèse ainsi que les capacités de réflexion théorique aptes à faire progresser leur domaine de recherche. Rejoignant aussi une des préoccupations du Conseil des Universités et un besoin réel tel qu'exprimé par de nombreux chercheurs sortis des moules traditionnels, des objectifs de formation en gestion de budget et de personnels ainsi qu'en pédagogie sont inclus au programme.


Condition d'admission :

Être titulaire d'une maîtrise de recherche ou l'équivalent en biologie ou dans une discipline connexe, obtenue avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 ou l'équivalent. Tout dossier de candidature faisant état d'une moyenne cumulative inférieure à 3,2 mais supérieure à 2,8 sur 4,3 sera étudié par le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme et pourrait, dans certains cas, faire l'objet d'une recommandation d'admission. Les étudiants inscrits au programme de maîtrise en biologie, microbiologie appliquée ou dans une discipline connexe pourront déposer une demande écrite auprès de la direction du programme pour une admission au doctorat sans avoir complété leur mémoire (passage direct) s'ils répondent à tous les critères suivants :
a) avoir complété un minimum de six (6) crédits dans le programme de maîtrise ;
b) avoir obtenu une moyenne minimale de 3,3 sur 4,3 au baccalauréat ;
c) avoir une moyenne minimale de 3,6 sur 4,3 à la maîtrise.

Ils devront présenter, en plus des pièces exigées sous la rubrique « Méthodes et critères de sélection » (sans les lettres de recommandation), un rapport d'étape démontrant une avancée significative du projet en cours et un projet préliminaire de thèse ayant reçu une recommandation favorable de leur comité d'évaluation de projet de maîtrise.

Exceptionnellement, un candidat possédant un grade de bachelier ou l'équivalent en biologie ou dans une discipline connexe, obtenu avec une moyenne cumulative égale ou supérieure à 3,7 sur 4,3 ou l'équivalent et possédant une formation appropriée ainsi qu'une expérience en recherche reconnue, pourrait déposer une demande d'admission au programme.

Ces candidats devront aussi faire la démonstration qu'ils ont réussi au moins six crédits de niveau maîtrise dans le domaine de recherche visé. Les candidats qui ne rencontrent pas cette condition se verront imposer ces crédits en appoint par le sous-comité d'admission et d'évaluation.

Les candidats doivent également démontrer qu'ils possèdent une connaissance suffisante de la langue anglaise.

Ils devront aussi, au moment du dépôt de leur demande d'admission, remplir une fiche d'information, avoir reçu l'acceptation de principe d'un directeur de thèse et produire un projet préliminaire de thèse. Ce projet permettra au programme d'évaluer les possibilités d'encadrement.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

Admission continue

Autres informations :




Domaine d'étude : Sciences
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université de Montréal

Objectifs du programme :

L'objectif principal de la formation à la maîtrise est d'amener les candidats à maîtriser toutes les phases de la méthodologie scientifique dans un champ des sciences biologiques. Sous la supervision d'un directeur de recherche, le candidat doit apprendre à repérer la littérature pertinente, à observer, à poser un problème bien défini, à formuler une hypothèse, à effectuer une expérimentation ou une collecte de données appropriées, à analyser les résultats et à en tirer la signification et finalement à rédiger un document scientifique rapportant ses résultats. La maîtrise de recherche constitue le plus souvent une étape vers les études de 3e cycle.
La maîtrise vise en outre à préparer les candidats au marché du travail en leur donnant les outils et connaissances appropriés dans les domaines théoriques et pratiques de leur sujet de spécialisation. On s'attendra du diplômé à ce qu'il puisse conduire de la recherche et du développement avec un certain encadrement. Il devra s'exprimer convenablement à l'oral et à l'écrit. Autant que possible, la recherche réalisée à la maîtrise devrait mener à la publication d'un article scientifique dans une revue spécialisée avec comité de lecture.


Condition d'admission :

Pour être admissible à titre d'étudiant régulier à la M. Sc. (sciences biologiques), le candidat doit :

  • satisfaire aux conditions générales d'admissibilité (section XI du Règlement pédagogique) de la Faculté des études supérieures et postdoctorales
  • être titulaire d'un B.Sc. spécialisé (sciences biologiques) ou d'un baccalauréat avec majeure ou mineure en biologie ou d'un diplôme de 1er cycle préparant adéquatement aux études qu'il veut entreprendre, ou bien attester d'une formation jugée équivalente
  • avoir obtenu au 1er cycle une moyenne d'au moins 3,0 sur 4,3 ou l'équivalent
  • faire preuve d'une bonne connaissance du français et de l'anglais.

Documents additionnels à fournir lors de la demande d'admission

  • Curriculum vitae
  • Lettre d'acceptation d'un directeur de recherche
  • Plan de financement des études ou profil financier
  • Deux lettres de recommandation

Personne contact :

Annie Aubin



Domaine d'étude : Sciences pures et appliquées
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2
Établissement : Université de Sherbrooke

Description du programme :

Maîtrise en biologie


Objectifs du programme :

OBJECTIF GÉNÉRAL

Permettre à l'étudiante ou à l'étudiant : 

  • d'acquérir une formation solide en sciences biologiques.

CHEMINEMENTS DE TYPE RECHERCHE OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

Permettre à l'étudiante ou à l'étudiant :

  • d'approfondir ses connaissances en bio-informatique, en biologie moléculaire et cellulaire, en écologie ou en microbiologie;
  • d'amorcer une spécialisation dans un secteur de ces sciences;
  • de s'initier à la recherche.

Objectifs spécifiques des cheminements intégrés baccalauréat-maîtrise de type recherche

Les objectifs des cheminements intégrés baccalauréat-maîtrise de type recherche comprennent les objectifs du baccalauréat en biologie, en biologie moléculaire et cellulaire, en écologie ou en microbiologie et ceux de la maîtrise de type recherche.


Condition d'admission :

Condition générale

Détenir un grade de 1er cycle en biochimie, en bio-informatique, en sciences biologiques ou l'équivalent.

Pour les cheminements intégrés baccalauréat-maîtrise de type recherche, être inscrite ou inscrit à temps complet au programme de baccalauréat en biologie, en biologie moléculaire et cellulaire, en écologie ou en microbiologie de l'Université de Sherbrooke.

Conditions particulières

Avoir obtenu une moyenne cumulative d'au moins 2,7 dans un système où la note maximale est de 4,3 ou avoir obtenu des résultats scolaires jugés équivalents.

La Faculté peut néanmoins admettre une candidate ou un candidat ne satisfaisant pas à cette condition particulière d'admission.

Dans un tel cas, la Faculté peut, conformément au Règlement des études, imposer à l'étudiante ou à l'étudiant des activités pédagogiques d'appoint.

Pour les cheminements intégrés baccalauréat-maîtrise de type recherche, avoir complété (ou être inscrit) 74 crédits du programme de baccalauréat en biologie, en biologie moléculaire et cellulaire, en écologie ou en microbiologie de l'Université de Sherbrooke avec une moyenne cumulative d'au moins 2,7.

Pour le cheminement en bio-informatique, avoir réussi les cours IFT 159 Analyse et programmation et IFT 339 Structures de données ou leur équivalent ou avoir une expérience jugée équivalente.

Si la formation de base est jugée insuffisante, l'étudiante ou l'étudiant devra suivre des activités pédagogiques d'appoint. La candidate ou le candidat doit s'assurer qu'une professeure ou un professeur habilité accepte de superviser la recherche.

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars



Domaine d'étude : Sciences pures et appliquées
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : Université de Moncton

Condition d'admission :

Moyenne de 3,00/4,30

Type de clientèle :

Ce programme s’adresse aux détentrices et détenteurs d’un baccalauréat ou son équivalent qui désirent parfaire leur formation en recherche dans le domaine de la biologie.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

15 mai

Personne contact :

Hermel Deschesne



Domaine d'étude : Sciences
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

Objectifs du programme :

Le programme de maîtrise en biologie a pour objectif l'initiation à la recherche scientifique en préparant d'abord l'étudiant à la poursuite des études de 3e cycle. La formation offerte prépare également les personnes à accéder directement au marché de l'emploi. Les orientations d'enseignement et de recherche privilégient des approches disciplinaires de base en sciences biologiques en relation avec des milieux et des environnements diversifiés. Les principaux champs d'activités sont l'écologie fondamentale et appliquée, la toxicologie et la santé et la sécurité au travail ainsi que la biochimie et les biotechnologies.


Condition d'admission :

Être titulaire d'un baccalauréat ou l'équivalent en biologie, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 ou l'équivalent. Tout dossier de candidature avec une moyenne inférieure à 3,2 mais supérieure à 2,8 sur 4,3 sera étudié par le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme et pourrait, dans certains cas, faire l'objet d'une recommandation d'admission.

Type de clientèle :

Base études universitaires

Être titulaire d'un baccalauréat ou l'équivalent en biologie, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 ou l'équivalent. Tout dossier de candidature avec une moyenne inférieure à 3,2 mais supérieure à 2,8 sur 4,3 sera étudié par le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme et pourrait, dans certains cas, faire l'objet d'une recommandation d'admission.

 

Base expérience

Posséder les connaissances requises, une formation appropriée et une expérience jugée pertinente.

Tout candidat doit avoir établi une entente de principe avec un professeur habilité à diriger un mémoire.

MÉTHODES ET CRITÈRES DE SÉLECTION
Évaluation du dossier académique et des lettres de recommandation.

 

 

ENCADREMENT PERSONNALISÉ

Quatre chaires de recherche dans le domaine forestier

  • Des laboratoires à la fine pointe
  • Une forêt d’enseignement de renommée internationale et sa station de recherche
  • Des professeurs et des chercheurs reconnus mondialement
  • Des contacts avec les intervenants forestiers de la région
  • La possibilité d’obtenir une bourse couvrant la totalité des frais relatifs aux droits de scolarité pour les nouveaux étudiants québécois inscrits pour la première fois à l’UQAT dans un programme de maîtrise à temps complet (certaines conditions s’appliquent) – pour les étudiants étrangers, ces bourses pourraient couvrir 25 % des frais majorés


Dès la première inscription au programme, l'étudiant doit former en collaboration avec son directeur de recherche, son comité d'orientation. Ce comité est composé du directeur de recherche, du codirecteur (le cas échéant), ainsi que de deux autres professeurs pouvant apporter des expertises complémentaires à celles du directeur. Le rôle de ce comité est, lors d'une première rencontre, d'apporter suggestions et conseils sur le projet de recherche proposé. Par la suite, chaque étudiant devra avoir une rencontre annuelle avec son comité d'orientation, rencontre durant laquelle l'étudiant présentera un bilan de son travail. Le but de cette rencontre est d'évaluer le progrès de l'étudiant et, s'il y a lieu, de le conseiller. Si le comité juge le progrès insuffisant, il pourra émettre certaines exigences spécifiques.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1ER mars à temps plein, 1er juin à temps partiel

Personne contact :

Suzanne Brais
Professeure Responsable de la maîtrise en biologie Institut de recherche sur les forêts (IRF) Campus de Rouyn-Noranda

Autres informations :

Télécopieur : 819 797-4727 

 local F-213  




Domaine d'étude : Sciences
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : Université du Québec en Outaouais

Description du programme :

Cette maîtrise s’adresse aux candidats qui souhaitent s’initier à la recherche scientifique en biologie avec l’objectif de poursuivre des études de troisième cycle ou de devenir des professionnels qualifiés sur le marché du travail. Selon une approche disciplinaire de base en sciences biologiques en relation avec des milieux et des environnements diversifiés, les étudiants aborderont l’ensemble des sujets liés à cette discipline tels que la molécule, la cellule, les tissus, l’organisme et l’écosystème. Au terme de leurs études, ils développeront une vision globale de la biologie et pourront contribuer à l’avancement de ce domaine en rédigeant un mémoire sur un sujet de recherche original.

Objectifs du programme :

Le programme de maîtrise en biologie a pour objectif l'initiation à la recherche scientifique en préparant d'abord l'étudiant à la poursuite des études de troisième cycle. La formation offerte prépare également les personnes à accéder directement au marché de l'emploi. Les orientations d'enseignement et de recherche privilégient des approches disciplinaires de base en sciences biologiques en relation avec des milieux et des environnements diversifiés. Les principaux champs d'activité sont : l'écologie fondamentale et appliquée, la toxicologie et la santé et la sécurité au travail ainsi que la biochimie et les biotechnologies.

 

 

 

Condition d'admission :

Type de clientèle :

  • Titulaire d’un baccalauréat (1er cycle universitaire) ou l’équivalent en biologie,

OU

  • candidat possédant au moins 12 années d’expérience de travail à la fois pertinente et significative en rapport avec le champs d’étude.

Les étudiants internationaux pourront, avec l’approbation des professeurs, choisir des sujets de recherche en rapport à des enjeux qui touchent leur pays d’origine et/ou leur domaine professionnel.

 


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

Admission en ligne pour les étudiants internationaux : - trimestre d’automne : vers le mois de mars, - trimestre d’hiver : vers le mois de septembre. Surveillez les dates limites d’admission pour chaque programme à cette adresse : www.uqo.ca/admission

Personne contact :

François Lorenzetti
responsable du programme



Domaine d'étude : Santé
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2
Établissement : Université de Sherbrooke

Description du programme :

Maîtrise en biologie cellulaire


Objectifs du programme :

Permettre à l'étudiante ou à l'étudiant :

  • d'approfondir ses connaissances en biologie cellulaire;
  • de s'initier à la recherche en biologie cellulaire;
  • d'acquérir une méthode de recherche, grâce à l'élaboration d'un projet de recherche, sous la supervision d'une directrice ou d'un directeur de recherche;
  • de développer la rigueur et le sens critique par l'analyse et la rédaction de textes scientifiques;
  • de développer un esprit de synthèse et une curiosité intellectuelle pour lui permettre de s'adapter dans un domaine de recherche en évolution rapide;
  • de développer sa capacité de bien communiquer les résultats de ses travaux.

Condition d'admission :

Détenir un grade de 1er cycle en médecine ou en sciences ou préparation jugée satisfaisante.

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars



Domaine d'étude : Science
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4 ans
Établissement : Université de Sherbrooke

Objectifs du programme :

Permettre à l'étudiante ou à l'étudiant:

  • d'approfondir ses connaissances en biologie cellulaire;
  • d'acquérir une formation de chercheuse ou de chercheur;
  • d'acquérir une méthode de recherche, grâce à l'élaboration d'un projet de recherche, sous la supervision d'une directrice ou d'un directeur de recherche;
  • de devenir apte à assumer, d'une façon autonome, la responsabilité d'activités de recherche;
  • de développer la rigueur et le sens critique par l'analyse et la rédaction de textes scientifiques;
  • de développer un esprit de synthèse et une curiosité intellectuelle pour lui permettre de s'adapter dans un domaine de recherche en évolution rapide;
  • de développer de nouvelles connaissances scientifiques;
  • de développer sa capacité de bien communiquer les résultats de ses travaux.

Condition d'admission :

Détenir un grade de 2e cycle en biologie cellulaire ou démontrer une préparation jugée satisfaisante.


Date limite d'admission :

6 à 8 mois avant le début du programme

Personne contact :

prog-bc-med@USherbrooke.ca



Domaine d'étude : Sciences de la santé
Niveau de formation : Maîtrise de type recherche
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : Université de Sherbrooke

Objectifs du programme :

Permettre à l'étudiante ou à l'étudiant : 

- d'approfondir ses connaissances en biologie cellulaire; - de s'initier à la recherche en biologie cellulaire; 

- d'acquérir une méthode de recherche, grâce à l'élaboration d'un projet de recherche, sous la supervision d'une directrice ou d'un directeur de recherche; 

- de développer la rigueur et le sens critique par l'analyse et la rédaction de textes scientifiques; 

- de développer un esprit de synthèse et une curiosité intellectuelle pour lui permettre de s'adapter dans un domaine de recherche en évolution rapide; 

- de développer sa capacité de bien communiquer les résultats de ses travaux. 


Condition d'admission :

Détenir un grade de 1er cycle en médecine ou en sciences ou préparation jugée satisfaisante.

Type de clientèle :

Tous les programmes d'études aux 2e et 3e cycles (maîtrise et doctorat en recherche) à la Faculté de médecine et des sciences de la santé sont adaptés pour accueillir la clientèle internationale.

Par exemple, un Guide pour les candidats internationaux et un Guide d'accueil est proposé aux nouveaux admis, un site internet dédié aux étudiants internationaux est tenu à jour (https://www.usherbrooke.ca/etudiants-internationaux/fr/accueil/), des coordonnateurs académiques sont disponibles à tout moment pour discuter avec les étudiants de leurs parcours et un Bureau d'accueil et d'information pour les étudiants internationaux offre des services spécifiques et adaptés aux étudiants internationaux étudiant à l'Université de Sherbrooke.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

6 à 8 mois avant le début du programme

Personne contact :

Commis académique du programme



Domaine d'étude : Sciences de la santé
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4 ans
Établissement : Université de Sherbrooke

Objectifs du programme :

Permettre à l'étudiante ou à l'étudiant :

- d'approfondir ses connaissances en biologie cellulaire; - d'acquérir une formation de chercheuse ou de chercheur;

- d'acquérir une méthode de recherche, grâce à l'élaboration d'un projet de recherche, sous la supervision d'une directrice ou d'un directeur de recherche;

- de devenir apte à assumer, d'une façon autonome, la responsabilité d'activités de recherche;

- de développer la rigueur et le sens critique par l'analyse et la rédaction de textes scientifiques;

- de développer un esprit de synthèse et une curiosité intellectuelle pour lui permettre de s'adapter dans un domaine de recherche en évolution rapide;

- de développer de nouvelles connaissances scientifiques;

- de développer sa capacité de bien communiquer les résultats de ses travaux.


Condition d'admission :

Détenir un grade de 2e cycle en biologie cellulaire ou démontrer une préparation jugée satisfaisante.

Type de clientèle :

Tous les programmes d'études aux 2e et 3e cycles (maîtrise et doctorat en recherche) à la Faculté de médecine et des sciences de la santé sont adaptés pour accueillir la clientèle internationale.

Par exemple, un Guide pour les candidats internationaux et un Guide d'accueil est proposé aux nouveaux admis, un site internet dédié aux étudiants internationaux est tenu à jour (https://www.usherbrooke.ca/etudiants-internationaux/fr/accueil/), des coordonnateurs académiques sont disponibles à tout moment pour discuter avec les étudiants de leurs parcours et un Bureau d'accueil et d'information pour les étudiants internationaux offre des services spécifiques et adaptés aux étudiants internationaux étudiant à l'Université de Sherbrooke.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

6 à 8 mois avant le début du programme

Personne contact :

Commis académique du programme



Domaine d'étude : Santé
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4
Établissement : Université Laval

Objectifs du programme :

Ce programme propose de rendre l'étudiant apte à appliquer ses connaissances théoriques et pratiques de la biologie cellulaire et moléculaire aux problèmes de santé et à devenir un chercheur autonome.

L'étudiant devra posséder une connaissance approfondie de son sujet d'études et y apporter une contribution originale, être capable de concevoir un projet d'études valable et original et de le réaliser, et pouvoir présenter ses résultats de façon critique dans un contexte global.


Condition d'admission :

Le candidat doit être titulaire d'un diplôme de maîtrise ès sciences (biochimie, biologie cellulaire et moléculaire) ou d'une formation jugée équivalente. Le titulaire d'un diplôme de maîtrise dans une discipline connexe à la biochimie ou à la biologie cellulaire et moléculaire peut être admissible. Toutefois, la direction de programme peut exiger une scolarité complémentaire en fonction de sa préparation antérieure.

Un candidat peut être admis au programme de doctorat sans être tenu de franchir toutes les étapes de la maîtrise, c'est-à-dire sans avoir à rédiger un mémoire. Il doit avoir l'accord de son directeur de recherche et en faire la demande officielle en remplissant un formulaire de demande d'admission au doctorat ou un formulaire de demande de changement de cycle sur lequel il indique qu'il s'agit d'une demande de passage accéléré. Il doit en outre répondre aux conditions suivantes :

  • poursuivre au doctorat le projet entrepris à la maîtrise avec le même directeur de recherche;
  • terminer la scolarité de maîtrise et conserver une moyenne de cheminement supérieure à 3,33 (B+);
  • démontrer qu'il possède les aptitudes requises pour entreprendre et mener à terme un programme de troisième cycle et que son projet de recherche a suffisamment d'ampleur et d'originalité pour constituer une thèse; cette démonstration a lieu lors de l'examen de doctorat, qui doit obligatoirement se dérouler lors de la première session d'inscription au programme de doctorat.

Site internet :


Personne contact :

Chantal Joubert
Agente de gestion des études



Domaine d'étude : Santé
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université Laval

Objectifs du programme :

Ce programme procure à l'étudiant les connaissances théoriques et pratiques propres à une bonne compréhension de la structure de la cellule et des mécanismes régissant son fonctionnement du point de vue moléculaire.

Objectifs particuliers

Amener l'étudiant à :

  • comprendre les principes de base qui régissent le fonctionnement de la cellule;
  • obtenir une connaissance approfondie d'un sujet d'étude particulier en biologie cellulaire et moléculaire;
  • présenter et rédiger un travail scientifique de façon claire et cohérente.

Condition d'admission :

Le candidat doit être titulaire d'un diplôme de baccalauréat ès sciences en biochimie, microbiologie, biologie, chimie, pharmacie, physique, médecine ou l'équivalent. Une scolarité complémentaire est exigée pour un candidat qui n'a pas déjà suivi des cours de base en biochimie, biologie cellulaire, chimie et mathématiques. Une moyenne de diplomation ou de cheminement, le cas échéant, de 2,67 sur 4,33, ou l'équivalent, aux études de baccalauréat constitue une exigence normale d'admission au programme de maîtrise.


Site internet :


Personne contact :

Chantal Joubert
Agente de gestion des études



Domaine d'étude : Sciences et génie
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : Université du Québec à Trois-Rivières

Description du programme :

Programme de maîtrise exclusif à l'UQTR

Cette maîtrise vise l'acquisition de connaissances théoriques et pratiques dans plusieurs aspects de la recherche en biologie cellulaire et moléculaire. Les champs d'études privilégiés par nos chercheurs vont de la compréhension du processus de la photosynthèse à l'élucidation des mécanismes cellulaires et moléculaires en lien notamment, avec le cancer, le diabète de même que les maladies affligeant les systèmes immunitaire, digestif et nerveux. Une attention est également portée au développement d'applications biomédicales et biotechnologiques.

En privilégiant l'ouverture et la multidisciplinarité, notre programme constitue une excellente préparation au marché du travail où la collaboration interdisciplinaire est devenue une valeur de plus en plus nécessaire et de plus en plus recherchée. Grâce à la formation acquise, les diplômés de nos programmes sauront mieux préciser les approches requises à l'étude d'un problème biologique donné et pourront ainsi mieux intervenir dans la recherche de solutions et dans l'exploration d'applications diverses.

Une formation basée sur l'excellence des chercheurs

La formation de l'étudiant s'appuie sur un regroupement de chercheurs reconnus internationalement pour la qualité de leurs travaux en se démarquant par la publication d'articles scientifiques prestigieux dans des revues comme Nature, Science et PNAS. Au cours de sa formation, l'étudiant aura accès à des plateformes technologiques modernes s'articulant autour de thèmes prometteurs de la recherche en biologie cellulaire et moléculaire. Par exemple, l'étudiant chercheur trouvera à l'Université du Québec à Trois-Rivières des équipements à la fine pointe de la technologie permettant l'étude du fonctionnement normal et pathologique du monde vivant comme des infrastructures de génomique et de génotypage, de détection d'ADN par micro puces, d'imagerie et de reconstruction cellulaire, de cytométrie de flux et d'électrophysiologie neuronale.

La réussite de nos étudiants

Nos étudiants à la maîtrise se distinguent sur la scène nationale voir même la scène internationale. Leurs projets de recherche sont financés par des organismes subventionnaires prestigieux et de nombreuses bourses et distinctions honorifiques ont été attribuées aux étudiants du programme de maîtrise en biologie cellulaire et moléculaire.

Riche d'une excellente formation ils poursuivent au Canada et, à l'étranger, des carrières prestigieuses dans l'industrie ou dans le milieu académique.


Objectifs du programme :

Le programme vise le développement de biologie cellulaire et moléculaire dans tous les aspects de la recherche scientifique et la formation de spécialiste dans ces domaines. Accessible à des étudiants détenteurs de grades de bachelier dans des domaines diversifiés, la maîtrise en biologie cellulaire et moléculaire vise l'acquisition par l'étudiant diplômé d'une méthodologie pluridisciplinaire : cet objectif sera poursuivi en tenant compte de la formation antérieure du candidat et de la méthodologie propre à sa discipline. Ce programme de type recherche est axé sur le développement d'aptitudes et d'habiletés scientifiques permettant aux étudiants de s'initier à une démarche systématique de recherche pouvant se poursuivre, ultimement, au niveau du doctorat.


Condition d'admission :

Base universitaire

Être titulaire d'un baccalauréat ou l'équivalent en chimie, en biochimie, en biologie, en biologie médicale, en physique et en biophysique, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3.0 (sur 4.3) ou l'équivalent. Ici, les candidats titulaires d'un baccalauréat en chimie ou en physique pourraient se voir imposer des cours d'appoint.

Base expérience

Posséder les connaissances requises, une formation appropriée et une expérience jugée pertinente. 

Type de clientèle :

Le candidat détenant un baccalauréat en biochimie, en biologie médicale ou en biophysique avec une moyenne cumulative de 3.0 (sur 4.3) et plus est admis sans condition. Le candidat détenant un baccalauréat en chimie ou en physique, ou l'équivalent, avec une moyenne de 3.0 (sur 4.3) et plus, pourrait se voir imposer jusqu'à un maximum de deux (2) cours en appoint.

Le candidat dont la moyenne cumulative se situerait entre 2.5 et 2.9 pourrait être admis si le Comité d'études de cycles supérieurs juge qu'il a la capacité de réussir la scolarité et de mener à terme un projet de recherche en biologie cellulaire et moléculaire. Cet étudiant pourrait se voir imposer des cours en appoint ou une propédeutique. L'admission en maîtrise d'un candidat préalablement admis en propédeutique sera automatique, s'il a conservé au niveau de cette propédeutique une moyenne cumulative d'au moins 3.0 (sur 4.3).

Le candidat ne détenant pas de baccalauréat dans une discipline susmentionnée ou l'équivalent ne pourrait être admis que si l'on juge qu'il a l'expérience nécessaire, de même que la capacité de réussir la scolarité et de mener à terme un projet de recherche en biologie cellulaire et moléculaire.

Note importante au candidat – L'étudiant doit présenter, avec sa demande d'admission, une lettre d'un professeur habilité à diriger les travaux de recherche dans le programme 1662, spécifiant qu'il est apte à encadrer le candidat au sein de son équipe de recherche (voir section ci-dessous : Professeurs habiletés à diriger des étudiants à la maîtrise.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

Session automne : 1er février Session hiver : 1er novembre

Personne contact :

THEMSCHE, Céline Van,
directrice, Comité de programme de cycles supérieurs, bio. cellulaire et moléculaire.



Domaine d'étude : Sciences et génie
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4
Établissement : Université du Québec à Trois-Rivières

Description du programme :

Les programmes d'études de cycles supérieurs en biologie cellulaire et moléculaire offrent un cadre de formation pluridisciplinaire à des étudiants intéressés par l'étude des phénomènes biologiques à l'échelle cellulaire ou moléculaire et désireux d'œuvrer dans les domaines de la biophysique et de la biologie cellulaires. Accessibles à des étudiants formés à diverses disciplines dont la biophysique elle-même, la biochimie, la biologie médicale ou encore, la biologie, la chimie et la physique, les programmes de maîtrise et doctorat en biophysique et biologie cellulaires cherchent à stimuler les échanges interdisciplinaires en initiant les étudiants aux connaissances et aux méthodologies de pointe propres aux différentes disciplines qui étudient la complexité du monde vivant. Sur le plan de la recherche, les programmes offrent un large éventail de projets auxquels les étudiants s'associent en fonction de leurs intérêts et dans lesquels ils pourront développer autonomie, esprit d'analyse et sens critique. Ces projets, à caractère aussi bien fondamental qu'appliqué, font partie intégrante de programmes de recherche dans différents domaines, dont plusieurs rattachés aux sciences biomédicales.

En privilégiant l'ouverture et la multidisciplinarité, nos programmes constituent une excellente préparation au marché du travail où la collaboration interdisciplinaire est devenue une valeur de plus en plus nécessaire et de plus en plus recherchée. Grâce à la formation acquise, les diplômés de nos programmes sauront mieux préciser les approches requises à l'étude d'un problème biologique donné et pourront ainsi mieux intervenir dans la recherche de solutions et dans l'exploration d'applications possibles.

Dans ce programme la recherche touche notamment les domaines suivants :

  • biotechnologie des protéines;
  • cancer et thérapie génique;
  • développement et plasticité des représentations sensorielles dans l'écorce cérébrale des rongeurs;
  • électrophysiologie des circuits neuronaux, étude des récepteurs membranaires pour le glutamate; potentiation de la mémoire à long terme;
  • génétique moléculaire des facteurs de virulence bactériens et résistance aux antibiotiques;
  • membranes photo réceptrices: photosynthèse et vision; photoélectrochimie des pigments naturels (applications dans le domaine de l'optoélectronique);
  • neurobiologie de la dégénération neuronale et neuroprotection;
  • pathogénèse du VIH et résistance aux drogues antivirales;
  • pharmacologie: ciblage de produits thérapeutiques;
  • physiologie de la reproduction et infertilité féminine;
  • régulation hormonale;
  • stress oxydatif dans les pathologies du système nerveux central.

Objectifs du programme :

Ce programme a pour but d'approfondir, de consolider et d'appliquer la formation et les connaissances expérimentales et théoriques acquises aux niveaux du premier et du deuxième cycle. Ce programme s'oriente vers la formation de chercheurs dans les domaines de la biologie cellulaire et moléculaire. Les champs d'études couvrent par exemple la photo biophysique, l'étude biochimique et moléculaire des protéines et des acides nucléiques, les interactions cellulaires et moléculaires des macromolécules relatives aux applications biomédicales et les biotechnologies, l'oncologie et l'endocrinologie moléculaires et la neurobiologie de maladies neurodégénératives


Condition d'admission :

Base universitaire

Être titulaire d'une maîtrise ou l'équivalent en biologie cellulaire et moléculaire ou dans un domaine connexe tel que la biologie et la biochimie.

ou

être titulaire d'un baccalauréat ou l'équivalent en biophysique, en biologie cellulaire ou dans un domaine connexe et posséder les connaissances requises et au moins trois ans de formation appropriée. 

Type de clientèle :

CANDIDAT DÉTENANT UNE MAÎTRISE, OU L'ÉQUIVALENT, OU DANS UN DOMAINE CONNEXE:

Le candidat titulaire d'une maîtrise, ou l'équivalent dans un domaine connexe tel que: biologie, biochimie, chimie, ou physique est accepté après examen du dossier par le Comité d'études de cycles supérieurs. Le candidat dont la préparation sera jugée insuffisante pourra se voir imposer des cours d'appoint au niveau du deuxième ou du premier cycle.

CANDIDAT NE DÉTENANT QU'UN BACCALAURÉAT

Ce dernier devra fournir au comité de programmes de cycles supérieurs la preuve d'une expérience et d'une formation pertinentes. Cette expérience devrait être la participation, d'une durée minimum de 5 ans, à un projet de recherche pertinent par rapport aux domaines d'intérêt du programme de maîtrise en biophysique. Le comité de programmes de cycles supérieurs exigera que le candidat fournisse, en plus de sa demande d'admission, des documents additionnels tels que la description de sa participation au projet de recherche, une copie des publications et des communications dont il est auteur ou coauteur ainsi que les lettres de recommandation de ses ex-employeurs. Le candidat dont la préparation sera jugée insuffisante pourra se voir imposer des cours d'appoint au niveau du deuxième ou du premier cycle.

CANDIDAT DÉSIRANT PASSER DE LA MAÎTRISE AU DOCTORAT SANS LE DÉPÔT D'UN MÉMOIRE DE MAÎTRISE

Un étudiant inscrit à la maîtrise en biologie cellulaire et moléculaire peut être admis au doctorat sans avoir rédigé le mémoire de maîtrise. Pour être admis au doctorat, le candidat doit avoir:

  • terminé sa scolarité de maîtrise avec une moyenne cumulative d'au moins 3.5;
  • démontré l'excellence de sa recherche au niveau de la maîtrise;
  • démontré la continuité entre les résultats expérimentaux obtenus au niveau de la maîtrise et son projet de recherche au niveau du doctorat.

Le passage direct au doctorat est accordé par le Comité de programmes de cycles supérieurs selon la procédure en vigueur.

CHOIX DU DIRECTEUR ET DU SUJET DE RECHERCHE

L'étudiant doit avoir choisi un directeur et un sujet de recherche au plus tard durant le 2e trimestre suivant son inscription. Ce choix doit être inscrit sur le formulaire en usage et doit être approuvé par le directeur de recherche choisi, par le directeur du comité de programmes de cycles supérieurs et le directeur du département auquel est rattaché le directeur de recherche. Tout changement de sujet ou de directeur de recherche doit être inscrit sur le formulaire en usage et approuvé de la même manière. Le candidat doit avoir une lettre d'un professeur habilité à diriger les travaux de recherche dans le programme de doctorat en biologie cellulaire et moléculaire, spécifiant qu'il est prêt à accepter le candidat dans son équipe de recherche.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

Session automne : 1er février Session hiver : 1er novembre

Personne contact :

Céline Van Themsche
Directrice, Comité de programme de cycles sup. bio. cellulaire et moléculaire.



Domaine d'étude : Sciences et génie
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4 ans
Établissement : Université du Québec à Trois-Rivières

Description du programme :

Les programmes d'études de cycles supérieurs en biologie cellulaire et moléculaire offrent un cadre de formation pluridisciplinaire à des étudiants intéressés par l'étude des phénomènes biologiques à l'échelle cellulaire ou moléculaire et désireux d'oeuvrer dans les domaines de la biophysique et de la biologie cellulaires. Accessibles à des étudiants formés à diverses disciplines dont la biophysique elle-même, la biochimie, la biologie médicale ou encore, la biologie, la chimie et la physique, les programmes de maîtrise et doctorat en biophysique et biologie cellulaires cherchent à stimuler les échanges interdisciplinaires en initiant les étudiants aux connaissances et aux méthodologies de pointe propres aux différentes disciplines qui étudient la complexité du monde vivant. Sur le plan de la recherche, les programmes offrent un large éventail de projets auxquels les étudiants s'associent en fonction de leurs intérêts et dans lesquels ils pourront développer autonomie, esprit d'analyse et sens critique. Ces projets, à caractère aussi bien fondamental qu'appliqué, font partie intégrante de programmes de recherche dans différents domaines, dont plusieurs rattachés aux sciences biomédicales.   En privilégiant l'ouverture et la multidisciplinarité, nos programmes constituent une excellente préparation au marché du travail où la collaboration interdisciplinaire est devenue une valeur de plus en plus nécessaire et de plus en plus recherchée. Grâce à la formation acquise, les diplômés de nos programmes sauront mieux préciser les approches requises à l'étude d'un problème biologique donné et pourront ainsi mieux intervenir dans la recherche de solutions et dans l'exploration d'applications possibles.  

Dans ce programme la recherche touche notamment les domaines suivants :  biotechnologie des protéines;  cancer et thérapie génique;  développement et plasticité des représentations sensorielles dans l'écorce cérébrale des rongeurs;  électrophysiologie des circuits neuronaux, étude des récepteurs membranaires pour le glutamate; potentiation de la mémoire à long terme;  génétique moléculaire des facteurs de virulence bactériens et résistance aux antibiotiques;  membranes photoréceptrices: photosynthèse et vision; photoélectrochimie des pigments naturels (applications dans le domaine de l'optoélectronique);  neurobiologie de la dégénération neuronale et neuroprotection;  pathogénèse du VIH et résistance aux drogues anti-virales;  pharmacologie: ciblage de produits thérapeutiques;  physiologie de la reproduction et infertilité féminine;  régulation hormonale; stress oxydatif dans les pathologies du système nerveux central. 


Objectifs du programme :

Ce programme a pour but d'approfondir, de consolider et d'appliquer la formation et les connaissances expérimentales et théoriques acquises aux niveaux du premier et du deuxième cycle. Ce programme s'oriente vers la formation de chercheurs dans les domaines de la biologie cellulaire et moléculaire. Les champs d'études couvrent par exemple la photobiophysique, l'étude biochimique et moléculaire des protéines et des acides nucléiques, les interactions cellulaires et moléculaires des macromolécules en relation avec les applications biomédicales et les biotechnologies, l'oncologie et l'endocrinologie moléculaires et la neurobiologie de maladies neurodégénératives.  


Condition d'admission :

Base universitaire  

Être titulaire d'une maîtrise ou l'équivalent en biologie cellulaire et moléculaire ou dans un domaine connexe tel que la biologie et la biochimie.   ou   être titulaire d'un baccalauréat ou l'équivalent en biophysique, en biologie cellulaire ou dans un domaine connexe et posséder les connaissances requises et au moins trois ans de formation appropriée.  

Type de clientèle :

Le candidat titulaire d'une maîtrise, ou l'équivalent dans un domaine connexe tel que: biologie, biochimie, chimie, ou physique est accepté après examen du dossier par le Comité d'études de cycles supérieurs. Le candidat dont la préparation sera jugée insuffisante pourra se voir imposer des cours d'appoint au niveau du deuxième ou du premier cycle. Ce dernier devra fournir au comité de programmes de cycles supérieurs la preuve d'une expérience et d'une formation pertinentes. Cette expérience devrait être la participation, d'une durée minimum de 5 ans, à un projet de recherche pertinent par rapport aux domaines d'intérêt du programme de maîtrise en biophysique. Le comité de programmes de cycles supérieurs exigera que le candidat fournisse, en plus de sa demande d'admission, des documents additionnels tels que la description de sa participation au projet de recherche, une copie des publications et des communications dont il est auteur ou coauteur ainsi que les lettres de référence de ses ex-employeurs. Le candidat dont la préparation sera jugée insuffisante pourra se voir imposer des cours d'appoint au niveau du deuxième ou du premier cycle. Un étudiant inscrit à la maîtrise en biologie cellulaire et moléculaire peut être admis au doctorat sans avoir rédigé le mémoire de maîtrise. Pour être admis au doctorat, le candidat doit avoir:   terminé sa scolarité de maîtrise avec une moyenne cumulative d'au moins 3.5;   démontré l'excellence de sa recherche au niveau de la maîtrise;   démontré la continuité entre les résultats expérimentaux obtenus au niveau de la maîtrise et son projet de recherche au niveau du doctorat. Le passage direct au doctorat est accordé par le Comité de programmes de cycles supérieurs selon la procédure en vigueur.  

CHOIX DU DIRECTEUR ET DU SUJET DE RECHERCHE  

L'étudiant doit avoir choisi un directeur et un sujet de recherche au plus tard durant le 2e trimestre suivant son inscription. Ce choix doit être inscrit sur le formulaire en usage et doit être approuvé par le directeur de recherche choisi, par le directeur du comité de programmes de cycles supérieurs et le directeur du département auquel est rattaché le directeur de recherche. Tout changement de sujet ou de directeur de recherche doit être inscrit sur le formulaire en usage et approuvé de la même manière. Le candidat doit avoir une lettre d'un professeur habilité à diriger les travaux de recherche dans le programme de doctorat en biologie cellulaire et moléculaire, spécifiant qu'il est prêt à accepter le candidat dans son équipe de recherche.   

Tous les programmes sont adaptés à la clientèle internationale


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er février ou 1er novembre

Personne contact :

Céline Van Themsche
Directeur(trice), Comité de programme de cycles sup.bio. cellulaire et moléculaire



Domaine d'étude : Sciences et génie
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4 ans
Établissement : Université du Québec à Trois-Rivières

Description du programme :

Les programmes d'études de cycles supérieurs en biologie cellulaire et moléculaire offrent un cadre de formation pluridisciplinaire à des étudiants intéressés par l'étude des phénomènes biologiques à l'échelle cellulaire ou moléculaire et désireux d'oeuvrer dans les domaines de la biophysique et de la biologie cellulaires.

Accessibles à des étudiants formés à diverses disciplines dont la biophysique elle-même, la biochimie, la biologie médicale ou encore, la biologie, la chimie et la physique, les programmes de maîtrise et doctorat en biophysique et biologie cellulaires cherchent à stimuler les échanges interdisciplinaires en initiant les étudiants aux connaissances et aux méthodologies de pointe propres aux différentes disciplines qui étudient la complexité du monde vivant. Sur le plan de la recherche, les programmes offrent un large éventail de projets auxquels les étudiants s'associent en fonction de leurs intérêts et dans lesquels ils pourront développer autonomie, esprit d'analyse et sens critique. Ces projets, à caractère aussi bien fondamental qu'appliqué, font partie intégrante de programmes de recherche dans différents domaines, dont plusieurs rattachés aux sciences biomédicales.   En privilégiant l'ouverture et la multidisciplinarité, nos programmes constituent une excellente préparation au marché du travail où la collaboration interdisciplinaire est devenue une valeur de plus en plus nécessaire et de plus en plus recherchée. Grâce à la formation acquise, les diplômés de nos programmes sauront mieux préciser les approches requises à l'étude d'un problème biologique donné et pourront ainsi mieux intervenir dans la recherche de solutions et dans l'exploration d'applications possibles.  

Dans ce programme la recherche touche notamment les domaines suivants :  biotechnologie des protéines;  cancer et thérapie génique;  développement et plasticité des représentations sensorielles dans l'écorce cérébrale des rongeurs;  électrophysiologie des circuits neuronaux, étude des récepteurs membranaires pour le glutamate; potentiation de la mémoire à long terme;  génétique moléculaire des facteurs de virulence bactériens et résistance aux antibiotiques;  membranes photoréceptrices: photosynthèse et vision; photoélectrochimie des pigments naturels (applications dans le domaine de l'optoélectronique);  neurobiologie de la dégénération neuronale et neuroprotection;  pathogénèse du VIH et résistance aux drogues anti-virales;  pharmacologie: ciblage de produits thérapeutiques;  physiologie de la reproduction et infertilité féminine;  régulation hormonale;  stress oxydatif dans les pathologies du système nerveux central. 


Objectifs du programme :

Ce programme a pour but d'approfondir, de consolider et d'appliquer la formation et les connaissances expérimentales et théoriques acquises aux niveaux du premier et du deuxième cycle. Ce programme s'oriente vers la formation de chercheurs dans les domaines de la biologie cellulaire et moléculaire. Les champs d'études couvrent par exemple la photobiophysique, l'étude biochimique et moléculaire des protéines et des acides nucléiques, les interactions cellulaires et moléculaires des macromolécules en relation avec les applications biomédicales et les biotechnologies, l'oncologie et l'endocrinologie moléculaires et la neurobiologie de maladies neurodégénératives.  


Condition d'admission :

 Base universitaire  

Etre titulaire d'une maîtrise ou l'équivalent en biologie cellulaire et moléculaire ou dans un domaine connexe tel que la biologie et la biochimie.   ou   être titulaire d'un baccalauréat ou l'équivalent en biophysique, en biologie cellulaire ou dans un domaine connexe et posséder les connaissances requises et au moins trois ans de formation appropriée.  

Type de clientèle :

CANDIDAT DÉTENANT UNE MAÎTRISE, OU L'ÉQUIVALENT, OU DANS UN DOMAINE CONNEXE:  

Le candidat titulaire d'une maîtrise, ou l'équivalent ou dans un domaine connexe tel que: biologie, biochimie, chimie, ou physique est accepté après examen du dossier par le Comité d'études de cycles supérieurs. Le candidat dont la préparation sera jugée insuffisante pourra se voir imposer des cours d'appoint au niveau du deuxième ou du premier cycle.  

CANDIDAT NE DÉTENANT QU'UN BACCALAURÉAT  

Ce dernier devra fournir au comité de programmes de cycles supérieurs la preuve d'une expérience et d'une formation pertinentes. Cette expérience devrait être la participation, d'une durée minimum de 5 ans, à un projet de recherche pertinent par rapport aux domaines d'intérêt du programme de maîtrise en biophysique. Le comité de programmes de cycles supérieurs exigera que le candidat fournisse, en plus de sa demande d'admission, des documents additionnels tels que la description de sa participation au projet de recherche, une copie des publications et des communications dont il est auteur ou coauteur ainsi que les lettres de référence de ses ex-employeurs. Le candidat dont la préparation sera jugée insuffisante pourra se voir imposer des cours d'appoint au niveau du deuxième ou du premier cycle.  

CANDIDAT DÉSIRANT PASSER DE LA MAÎTRISE AU DOCTORAT SANS LE DÉPÔT D'UN MÉMOIRE DE MAITRISE  

Un étudiant inscrit à la maîtrise en biologie cellulaire et moléculaire peut être admis au doctorat sans avoir rédigé le mémoire de maîtrise. Pour être admis au doctorat, le candidat doit avoir:   terminé sa scolarité de maîtrise avec une moyenne cumulative d'au moins 3.5;   démontré l'excellence de sa recherche au niveau de la maîtrise;   démontré la continuité entre les résultats expérimentaux obtenus au niveau de la maîtrise et son projet de recherche au niveau du doctorat. Le passage direct au doctorat est accordé par le Comité de programmes de cycles supérieurs selon la procédure en vigueur.  

CHOIX DU DIRECTEUR ET DU SUJET DE RECHERCHE  

L'étudiant doit avoir choisi un directeur et un sujet de recherche au plus tard durant le 2e trimestre suivant son inscription. Ce choix doit être inscrit sur le formulaire en usage et doit être approuvé par le directeur de recherche choisi, par le directeur du comité de programmes de cycles supérieurs et le directeur du département auquel est rattaché le directeur de recherche. Tout changement de sujet ou de directeur de recherche doit être inscrit sur le formulaire en usage et approuvé de la même manière. Le candidat doit avoir une lettre d'un professeur habilité à diriger les travaux de recherche dans le programme de doctorat en biologie cellulaire et moléculaire, spécifiant qu'il est prêt à accepter le candidat dans son équipe de recherche. 

 

Tous les programmes sont adaptés à la clientèle internationale


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er février ou 1er novembre

Personne contact :




Domaine d'étude : Sciences et génie
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4 ans
Établissement : Université du Québec à Trois-Rivières

Description du programme :

Les programmes d'études de cycles supérieurs en biologie cellulaire et moléculaire offrent un cadre de formation pluridisciplinaire à des étudiants intéressés par l'étude des phénomènes biologiques à l'échelle cellulaire ou moléculaire et désireux d'oeuvrer dans les domaines de la biophysique et de la biologie cellulaires.

Accessibles à des étudiants formés à diverses disciplines dont la biophysique elle-même, la biochimie, la biologie médicale ou encore, la biologie, la chimie et la physique, les programmes de maîtrise et doctorat en biophysique et biologie cellulaires cherchent à stimuler les échanges interdisciplinaires en initiant les étudiants aux connaissances et aux méthodologies de pointe propres aux différentes disciplines qui étudient la complexité du monde vivant. Sur le plan de la recherche, les programmes offrent un large éventail de projets auxquels les étudiants s'associent en fonction de leurs intérêts et dans lesquels ils pourront développer autonomie, esprit d'analyse et sens critique. Ces projets, à caractère aussi bien fondamental qu'appliqué, font partie intégrante de programmes de recherche dans différents domaines, dont plusieurs rattachés aux sciences biomédicales.   En privilégiant l'ouverture et la multidisciplinarité, nos programmes constituent une excellente préparation au marché du travail où la collaboration interdisciplinaire est devenue une valeur de plus en plus nécessaire et de plus en plus recherchée. Grâce à la formation acquise, les diplômés de nos programmes sauront mieux préciser les approches requises à l'étude d'un problème biologique donné et pourront ainsi mieux intervenir dans la recherche de solutions et dans l'exploration d'applications possibles.  

Dans ce programme la recherche touche notamment les domaines suivants :  biotechnologie des protéines;  cancer et thérapie génique;  développement et plasticité des représentations sensorielles dans l'écorce cérébrale des rongeurs;  électrophysiologie des circuits neuronaux, étude des récepteurs membranaires pour le glutamate; potentiation de la mémoire à long terme;  génétique moléculaire des facteurs de virulence bactériens et résistance aux antibiotiques;  membranes photoréceptrices: photosynthèse et vision; photoélectrochimie des pigments naturels (applications dans le domaine de l'optoélectronique);  neurobiologie de la dégénération neuronale et neuroprotection;  pathogénèse du VIH et résistance aux drogues anti-virales;  pharmacologie: ciblage de produits thérapeutiques;  physiologie de la reproduction et infertilité féminine;  régulation hormonale;  stress oxydatif dans les pathologies du système nerveux central. 


Objectifs du programme :

Ce programme a pour but d'approfondir, de consolider et d'appliquer la formation et les connaissances expérimentales et théoriques acquises aux niveaux du premier et du deuxième cycle. Ce programme s'oriente vers la formation de chercheurs dans les domaines de la biophysique et de la biologie cellulaires. Les champs d'études couvrent par exemple la biophysique cellulaire et moléculaire, la photobiophysique, l'étude biochimique et moléculaire des protéines et des acides nucléiques, les interactions cellulaires et moléculaires des macromolécules en relation avec les applications biomédicales et les biotechnologies, la neurobiologie de maladies neurodégénératives.  


Condition d'admission :

Base universitaire  

Etre titulaire d'une maîtrise ou l'équivalent en biologie cellulaire et moléculaire ou dans un domaine connexe tel que la biologie et la biochimie.   ou   être titulaire d'un baccalauréat ou l'équivalent en biophysique, en biologie cellulaire ou dans un domaine connexe et posséder les connaissances requises et au moins trois ans de formation appropriée.  

Type de clientèle :

CANDIDAT DÉTENANT UNE MAÎTRISE, OU L'ÉQUIVALENT, OU DANS UN DOMAINE CONNEXE:  

Le candidat titulaire d'une maîtrise, ou l'équivalent dans un domaine connexe tel que: biologie, biochimie, chimie, ou physique est accepté après examen du dossier par le Comité d'études de cycles supérieurs. Le candidat dont la préparation sera jugée insuffisante pourra se voir imposer des cours d'appoint au niveau du deuxième ou du premier cycle.  

CANDIDAT NE DÉTENANT QU'UN BACCALAURÉAT  

Ce dernier devra fournir au comité de programmes de cycles supérieurs la preuve d'une expérience et d'une formation pertinentes. Cette expérience devrait être la participation, d'une durée minimum de 5 ans, à un projet de recherche pertinent par rapport aux domaines d'intérêt du programme de maîtrise en biophysique. Le comité de programmes de cycles supérieurs exigera que le candidat fournisse, en plus de sa demande d'admission, des documents additionnels tels que la description de sa participation au projet de recherche, une copie des publications et des communications dont il est auteur ou coauteur ainsi que les lettres de référence de ses ex-employeurs. Le candidat dont la préparation sera jugée insuffisante pourra se voir imposer des cours d'appoint au niveau du deuxième ou du premier cycle.  

CANDIDAT DÉSIRANT PASSER DE LA MAÎTRISE AU DOCTORAT SANS LE DÉPÔT D'UN MÉMOIRE DE MAÎTRISE  

Un étudiant inscrit à la maîtrise en biologie cellulaire et moléculaire peut être admis au doctorat sans avoir rédigé le mémoire de maîtrise. Pour être admis au doctorat, le candidat doit avoir:   terminé sa scolarité de maîtrise avec une moyenne cumulative d'au moins 3.5;   démontré l'excellence de sa recherche au niveau de la maîtrise;   démontré la continuité entre les résultats expérimentaux obtenus au niveau de la maîtrise et son projet de recherche au niveau du doctorat. Le passage direct au doctorat est accordé par le Comité de programmes de cycles supérieurs selon la procédure en vigueur.  

CHOIX DU DIRECTEUR ET DU SUJET DE RECHERCHE  

L'étudiant doit avoir choisi un directeur et un sujet de recherche au plus tard durant le 2e trimestre suivant son inscription. Ce choix doit être inscrit sur le formulaire en usage et doit être approuvé par le directeur de recherche choisi, par le directeur du comité de programmes de cycles supérieurs et le directeur du département auquel est rattaché le directeur de recherche. Tout changement de sujet ou de directeur de recherche doit être inscrit sur le formulaire en usage et approuvé de la même manière. Le candidat doit avoir une lettre d'un professeur habilité à diriger les travaux de recherche dans le programme 1695, spécifiant qu'il est prêt à accepter le candidat dans son équipe de recherche.  

Tous les programmes sont adaptés à la clientèle internationale


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er février ou 1er novembre

Personne contact :

Céline Van Themsche
Directeur(trice), Comité de programme de cycles sup.bio. cellulaire et moléculaire.



Domaine d'étude : Santé
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2
Établissement : Université de Montréal

Description du programme :

Le programme de Maîtrise en biologie moléculaire comporte 4 options. Le nom de l'option est reporté sur le diplôme.

Option générale - avec mémoire (segment 70)

Ce programme fournit au candidat une solide formation dans le domaine de la recherche et permet l'apprentissage des méthodes et techniques de base qui sont à la fine pointe de l'étude des macromolécules biologiques. Ils visent les champs suivants : génétique moléculaire, régulation de l'activité génétique, développement, voies de signalisation, modifications des acides nucléiques et des protéines, chimie des macromolécules, virologie, biotechnologie.

Option Biologie des systèmes - avec stages (segment 71)

Ce programme permet aux étudiants d'acquérir les concepts et la pratique de la biologie des systèmes, basée sur des technologies à haut débit telles que la génomique et la protéomique. Cette formation les prépare à relever le défi d'opérer à l'interface de plusieurs disciplines complémentaires afin d'étudier des questions complexes associées aux maladies multigéniques telles que le cancer.

Option Maladies complexes chez l'humain - avec mémoire (segment 72)

Ce programme vous offre un programme d'études ciblé reflétant et regroupant la recherche en biologie moléculaire, génétique, signalisation et thérapies nouvelles des maladies complexes humaines.

Option Médecine cellulaire et moléculaire - avec stages (segment 73)

Ce programme propose une formation unique en recherche translationnelle dont le but est d'arrimer la recherche fondamentale en laboratoire aux besoins de la pratique en clinique. Elle met l'accent sur l'utilisation de technologies de pointe dans l'étude de maladies humaines pour développer de nouvelles approches diagnostiques et thérapeutiques rapidement accessibles aux patients.


Condition d'admission :

Pour être admissible à titre d'étudiant régulier à la M. Sc. (biologie moléculaire), le candidat doit :

  • satisfaire aux conditions générales d'admissibilité (section XI) du Règlement pédagogique de la Faculté des études supérieures et postdoctorales
  • être titulaire d'un diplôme de docteur en médecine (M.D.) ou en médecine dentaire (D.M.D.) ou en médecine vétérinaire (D.M.V.) ou d'un baccalauréat ès sciences (B. Sc.) dans une discipline appropriée, ou d'un diplôme jugé équivalent
  • avoir obtenu, au 1er cycle, une moyenne d'au moins 3,0 sur 4,3 ou l'équivalent
  • faire preuve d'une bonne connaissance des langues française et anglaise Pour l'étudiant en médecine, pré- ou post-M.D., voir aussi le règlement pédagogique du programme Médecine-Recherche. 1.2 Documents additionnels à fournir lors de la demande d'admission
  • lettre d'intention ou de motivation
  • curriculum vitae
  • attestation(s) de stage s'il y a lieu
  • lettre d'acceptation d'un directeur de recherche.

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er février

Personne contact :

Yan Liu



Domaine d'étude : Santé
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4
Établissement : Université de Montréal

Description du programme :

Le programme de doctorat (Ph.D.) de recherche en biologie moléculaire est un programme de formation multidisciplinaire offert par la Faculté de médecine, avec le concours de la Faculté des arts et des sciences et de la Faculté de médecine vétérinaire.


Objectifs du programme :

Le programme de Ph. D. en biologie moléculaire comporte 4 options. Le nom de l'option est reporté sur le diplôme.

Option générale

Ce programme fournit au candidat une solide formation dans le domaine de la recherche et permet l'apprentissage des méthodes et techniques de base qui sont à la fine pointe de l'étude des macromolécules biologiques. Ils visent les champs suivants : génétique moléculaire, régulation de l'activité génétique, développement, voies de signalisation, modifications des acides nucléiques et des protéines, chimie des macromolécules, virologie, biotechnologie.

Option Biologie des systèmes

Ce programme permet aux étudiants d'acquérir les concepts et la pratique de la biologie des systèmes, basée sur des technologies à haut débit telles que la génomique et la protéomique. Cette formation les prépare à relever le défi d'opérer à l'interface de plusieurs disciplines complémentaires afin d'étudier des questions complexes associées aux maladies multigéniques telles que le cancer.

Option maladies complexes chez l'humain

Ce programme offre aux étudiants un programme d'étude ciblé reflétant et regroupant la recherche en biologie moléculaire, génétique, signalisation et thérapies nouvelles des maladies complexes humaines.

Option médecine cellulaire et moléculaire

Ce programme propose une formation unique en recherche translationnelle dont le but est d'arrimer la recherche fondamentale en laboratoire aux besoins de la pratique en clinique. Il met l'accent sur l'utilisation de technologies de pointe dans l'étude de maladies humaines pour développer de nouvelles approches diagnostiques et thérapeutiques rapidement accessibles aux patients.


Condition d'admission :

  • satisfaire aux conditions générales d'admissibilité (section XX) du Règlement pédagogique de la Faculté des études supérieures et postdoctorales
  • faire preuve d'une bonne connaissance du français
  • faire preuve d'une connaissance satisfaisante de l'anglais avant d'être promu en 2e année d'études
  • faire preuve d'une connaissance de toute autre langue jugée nécessaire à la poursuite de ses recherches.

Accès de la M. Sc. au Ph. D.

  • être titulaire d'une M. Sc. (biologie moléculaire) ou l'équivalent
  • avoir obtenu, au 2e cycle, une moyenne d'au moins 3,3 sur 4,3 ou l'équivalent.
  • Le candidat ayant obtenu sa M. Sc. dans une autre université ou dans une autre discipline que la biologie moléculaire doit avoir complété la scolarité spécifique à l'option de la M. Sc. en biologie moléculaire ou l'équivalent. Dans le cas contraire, ces cours seront ajoutés à son programme de doctorat à titre de cours complémentaires.

Accès direct au Ph. D.

  • être titulaire d'un diplôme de docteur en médecine (M.D.) ou en médecine dentaire (D.M.D.) ou en médecine vétérinaire (D.M.V.) ou d'un baccalauréat ès sciences (B. Sc.) dans une option appropriée, ou d'un diplôme jugé équivalent
  • avoir obtenu, au 1er cycle, une moyenne d'au moins 3,7 sur 4,3 ou l'équivalent, à moins que, de l'avis du doyen, une expérience ou des études subséquentes à l'obtention du grade de 1er cycle permettent de conclure que le candidat possède des aptitudes marquées pour la poursuite des études de 3e cycle.
  • Le candidat doit compléter la scolarité de la maîtrise spécifique à l'option dans laquelle il s'inscrit au doctorat ou l'équivalent. Ces cours seront ajoutés à son programme de doctorat à titre de cours complémentaires ou préparatoires.

Documents additionnels à fournir lors de la demande d'admission

  • lettre d'intention ou de motivation
  • curriculum vitae
  • description détaillée de la recherche accomplie
  • deux lettres de recommandation
  • attestation(s) de stage s'il y a lieu
  • lettre d'acceptation d'un directeur de recherche.

Examen de synthèse

L'étudiant doit avoir subi un examen général de synthèse comportant une épreuve écrite et une épreuve orale au plus tard avant la fin du 6e trimestre de sa scolarité, les trimestres de préparation et de suspension étant exclus du calcul de cette échéance. S'il y a ajournement de l'examen, l'échéance est reportée d'un trimestre. Cet examen se tient aux dates fixées par le directeur du programme.

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er février

Personne contact :

Yan Liu



Domaine d'étude : Sciences
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4
Établissement : Institut national de recherche scientifique

Description du programme :

 

 


Objectifs du programme :

Ce programme vise à former des chercheurs en sciences biologiques, par le développement de connaissances disciplinaires approfondies, ainsi que d'une capacité analytique et d'un esprit de synthèse. Les étudiants apprendront à participer à des équipes pluridisciplinaires orientées vers la solution de problèmes. Leur formation sera complétée par des notions de gestion de personnel et de budgets ainsi que des éléments de pédagogie.


Condition d'admission :

Le candidat doit être titulaire d'une maîtrise ou d'un grade équivalent en biologie ou dans une discipline connexe, obtenue avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 ou l'équivalent. Le candidat doit avoir reçu l'approbation du comité de programme quant à son sujet de recherche et son directeur de recherche, ainsi que l'accord de ce dernier. Le candidat doit avoir une connaissance suffisante du français et de l'anglais. Un candidat qui ne détient pas le grade de maître ou l'équivalent peut être admis, s'il détient le grade de bachelier et si le comité de programme juge qu'il possède les connaissances requises et la formule appropriée. Un candidat inscrit à un programme de maîtrise sous la direction d'un professeur habilité à diriger des étudiants au sein du présent programme de doctorat en biologie peut y être admis sans avoir complété son programme de maîtrise aux conditions suivantes: - s'il a terminé la scolarité de son programme de maîtrise; - s'il a obtenu une moyenne cumulative d'au moins 3,5 au deuxième cycle; - s'il a obtenu l'accord de son directeur de recherche de maîtrise pour diriger la recherche de son doctorat; - s'il a fait approuver, par le directeur de programme de doctorat, son sujet de recherche qui doit avoir une continuité avec ses travaux de maîtrise; - s'il a obtenu une recommandation favorable du comité de programme au terme de la procédure d'admission au doctorat sans avoir complété la maîtrise.

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

Le 1er novembre pour le trimestre d’hiver, le 1er mars pour le trimestre d’été et le 30 mars pour le trimestre d’automne



Domaine d'étude : Sciences pures et appliquées
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2
Établissement : Université Laval

Description du programme :

Ce programme interdisciplinaire et appliqué permets d'approfondir ses connaissances dans les domaines de l'agroforesterie, de l'agroenvironnement et de la phytoprotection grâce à des recherches en laboratoire et sur le terrain.


Objectifs du programme :

Ce programme permet à l'étudiant d'acquérir des connaissances approfondies et des méthodes de recherche dans les divers champs de recherche suivants de la biologie végétale fondamentale et appliquée: biologie cellulaire et génétique moléculaire végétale, phytogénétique, botanique fondamentale (notamment systématique, anatomie, morphologie, physiologie et écologie végétale), phytoprotection, production végétale durable et régie des plantes cultivées. Le programme vise aussi la préparation de l'étudiant aux études de troisième cycle. Cette formation comprend la réalisation d'un projet de recherche et la rédaction d'un mémoire.


Condition d'admission :

Le baccalauréat ès sciences en agronomie, biologie, biochimie, microbiologie, génie forestier, ou un diplôme jugé équivalent, constitue une exigence minimale d'admission à ce programme.

Le candidat doit, en outre, avoir obtenu une moyenne de cycle de 2,67 ou plus sur 4,33 pour l'ensemble de ses études de premier cycle. La direction de programme prend aussi en considération le curriculum vitæ et le dossier de l'étudiant, ainsi que la disponibilité des ressources nécessaires à l'encadrement scientifique.

Le titulaire d'un diplôme de premier cycle dans une discipline connexe aux sciences de la biologie végétale est admissible au programme, mais il pourra se voir imposer une scolarité préparatoire.

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars

Personne contact :

Renée Marcoux
Conseillère à la gestion des études



Domaine d'étude : Sciences pures et appliquées
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4
Établissement : Université Laval

Description du programme :

Ce programme interdisciplinaire et appliqué permets d'approfondir ses connaissances dans les domaines de l'agroforesterie, de l'agroenvironnement et de la phytoprotection grâce à des recherches en laboratoire et sur le terrain.


Objectifs du programme :

Au terme de ses études, l'étudiant devrait :

  • avoir acquis une capacité d'analyse des résultats expérimentaux et de réflexion critique;
  • être spécialiste dans un champ de recherche en biologie végétale;
  • être capable d'intégrer les données relatives à son domaine de spécialisation à la biologie végétale dans son ensemble;
  • être en mesure de contribuer à l'avancement des connaissances et de la pratique en biologie végétale;
  • être capable de poursuivre des recherches originales de façon autonome.

Condition d'admission :

La maîtrise en biologie végétale, ou un diplôme jugé équivalent, constitue une exigence minimale d'admission à ce programme.

À titre exceptionnel, l'étudiant qui a suivi avec succès les cours de son programme de maîtrise et qui a démontré des aptitudes marquées pour la recherche peut être admis au doctorat sans être tenu de franchir toutes les étapes de la maîtrise (passage accéléré). 

Le titulaire d'une maîtrise dans une discipline connexe à la biologie végétale peut également être admis au programme, mais il pourra se voir imposer une scolarité préparatoire.

Type de clientèle :

Ce programme permet à l'étudiant de se former en tant que chercheur par la poursuite de recherches originales et autonomes dans les champs de recherche de la biologie végétale fondamentale et appliquée.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars

Personne contact :

Renée Marcoux
Conseillère à la gestion des études



Domaine d'étude : Sciences de l'environnement
Niveau de formation : Postdoctorat
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université du Québec à Chicoutimi



Domaine d'étude : Sciences
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 9 trimestres
Établissement : Université du Québec à Montréal

Description du programme :

La recherche en chimie mène à des solutions innovatrices en matière de santé humaine, d'énergie et de nanomatériaux. Encourageant l'autonomie et l'inventivité des étudiants, le doctorat forme des chercheurs qui participent aux découvertes dans toutes les disciplines auxquelles la chimie contribue. Le titulaire du diplôme sera apte à défendre un projet de recherche, à superviser des activités de recherche et à présenter ses résultats et ses interprétations sous forme de communications et de publications.


Objectifs du programme :

L'étudiant inscrit au programme de doctorat doit contribuer à l'avancement des connaissances dans des domaines de pointe de la discipline. Ce programme a pour objectif d'accroître la capacité de l'étudiant à faire des recherches originales d'une façon autonome. Le titulaire du diplôme sera apte à défendre un projet de recherche, à superviser des activités de recherche et à présenter ses résultats et ses interprétations sous forme de communications et de publications. Le programme de doctorat en chimie a également pour objectif la formation de chercheurs et de personnes hautement qualifiées dans le domaine des sciences. À plus long terme, les chercheurs formés par le programme pourront contribuer à l'évolution de la chimie, et plus généralement des sciences, dans les milieux de l'enseignement, industriels, de la recherche et du développement. Ils pourront ainsi participer aux nombreuses innovations, dans toutes les disciplines auxquelles la chimie contribue. Ces connaissances et les résultats de ces recherches seront à même de résoudre les problèmes présents et futurs de notre société.


Condition d'admission :

Le candidat doit être titulaire d'une maîtrise en chimie ou d'une maîtrise dans un domaine connexe, ou l'équivalent, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 ou l'équivalent. Exceptionnellement, le candidat qui a obtenu sa maîtrise ou l'équivalent avec une moyenne cumulative inférieure à 3,2 sur 4,3 mais égale ou supérieure à 3,0 sur 4,3 ou l'équivalent, peut être admis après étude de son dossier par le sous-comité d'admission et d'évaluation (SCAE) en chimie.

Au moment de sa demande d'admission, le candidat peut suggérer le nom de son directeur de recherche.

Le candidat doit aussi démontrer qu'il possède une connaissance suffisante des langues française et anglaise. Un candidat à l'admission au programme peut se voir imposer deux cours d'appoint afin de combler certaines lacunes au niveau de ses connaissances.

Contingentement :

Non, mais compte tenu des ressources d'encadrements disponibles, le sous-comité d'admission et d'évaluation peut limiter le nombre d'admissions.

Date limite d'admission :

Admission continue

Autres informations :




Domaine d'étude : Sciences pures et appliquées
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2
Établissement : Université de Moncton

Description du programme :

Maîtrise en chimie


Objectifs du programme :

La formation offerte dans les programmes des maîtrises en chimie et en biochimie s'articule autour d'un projet de recherche approfondi et de cours adaptés aux besoins des étudiantes et étudiants dans l'un des cinq domaines suivants : la chimie environnementale, synthèse et catalyse organique, la biochimie, la biologie cellulaire et la biologie moléculaire. Ces programmes préparent donc les étudiantes et étudiants à entrer directement sur le marché du travail ou à poursuivre des études de doctorat.


Condition d'admission :

Baccalauréat avec spécialisation en chimie ou biochimie, ou une formation équivalente

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er février

Personne contact :

Hermel Deschesne
conseiller aux étudiantes et étudiants internationaux de l' Université de Moncton



Domaine d'étude : Sciences et génie
Niveau de formation : Maîtrise de type recherche
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : Université du Québec à Trois-Rivières

Objectifs du programme :

Ce programme a comme objectif principal l'initiation à la recherche et aux études de cycles supérieurs. Il entend amener les étudiants à la fine pointe des connaissances fondamentales et appliquées dans un champ de spécialisation dans le domaine de la chimie ou de la biochimie.

Les principaux champs d'activité sont reliés à la chimie et à la biochimie des mécanismes fondamentaux aux niveaux cellulaire et moléculaire avec des orientations biomédicales et biotechnologiques, à l'électrochimie, à la synthèse et à la caractérisation de nouveaux matériaux et à l'élaboration de nouvelles méthodes d'analyses chimique et biochimique, à la chimie et à la biochimie reliées aux questions environnementales.

Ce programme offre la possibilité de réaliser une partie des exigences de la maîtrise en collaboration avec des institutions spécialisées, industrielles ou gouvernementales et permet de former des chimistes et des biochimistes ayant à la fois une formation théorique et appliquée.

Les objectifs pédagogiques du programme sont d'offrir une formation permettant aux étudiants l'accès tout aussi bien au marché du travail qu'aux études de troisième cycle, et ceci grâce à un cheminement individualisé.

Ce programme d'études est offert par extension, en vertu d'une entente, par l'Université du Québec à Montréal, à l'Université du Québec à Trois-Rivières. Les crédits acquis dans ce programme peuvent être transférés de telle sorte que, dans le cas d'une mutation d'une région à l'autre, l'étudiant peut poursuivre son programme sans pénalité (cf. règles de transfert permanent d'étudiants).


Condition d'admission :

Base universitaire

Être titulaire d'un baccalauréat ou l'équivalent en chimie ou en biochimie, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 (sur 4,3) ou l'équivalent; ou posséder les connaissances requises, une formation appropriée et une expérience jugée pertinente.

Toute personne ayant un baccalauréat ou l'équivalent dans une discipline scientifique pertinente, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 (sur 4,3) ou l'équivalent, pourra être admise à ce programme de maîtrise; elle devra cependant compléter sa formation par des cours d'appoint ou par une propédeutique en chimie et/ou en biochimie.

Il est fortement suggéré au candidat de choisir un sujet de recherche et également une directrice ou un directeur de recherche au plus tard lors de sa première inscription au programme.

Type de clientèle :

Dans tous les cas, on tient compte de:

  • recommandations positives;
  • expérience pertinente de travail;
  • motivation de l'étudiant;
  • force du dossier en regard du sujet de recherche choisi;
  • autres démarches faites par l'étudiant;
  • nombre de cours réussis avec note au-dessus de la moyenne;
  • progression d'un trimestre à l'autre;
  • connaissance suffisante du français parlé et écrit.

Admission avec propédeutique

Cas exceptionnels: candidat avec grande motivation et détenteur soit d'un diplôme étranger, soit d'un diplôme autre que chimie et biochimie et ayant conservé une moyenne supérieure à 2.9 ou 70 %.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

Session automne : 1er février Session hiver : 1er novembre

Personne contact :

DOUMBIA, Mamadou Lamine
directeur, Comité de programme de cycles supérieurs - Génie électrique.



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Maîtrise de type stage
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : HEC Montréal (École des Hautes Études Commerciales)

Description du programme :

La M. Sc. en commerce électronique est un programme intensif à temps complet qui a pour but de préparer le candidat à devenir fin stratège dans le domaine du commerce électronique. Grâce à cette formation, l'étudiant développera une vision globale des problématiques reliées au commerce électronique en abordant les perspectives légales, de gestion ou informatiques. Il sera capable de mieux comprendre les préoccupations des gestionnaires et d’intégrer efficacement les technologies du commerce électronique dans l’entreprise. De plus, la combinaison parfaite entre connaissances pratiques et expérience sur le terrain lui permettra de se démarquer dans un milieu de plus en plus  concurrentiel. 


Objectifs du programme :

La maîtrise des sciences en commerce électronique a pour objectif de permettre à l'étudiant :

- de développer une vision globale des problématiques reliées au commerce électronique en abordant les perspectives légales, de gestion et informatiques;

- de mieux comprendre les préoccupations des gestionnaires et d’intégrer efficacement les technologies du commerce électronique dans l’entreprise;

- d’être capable d’analyser, de concevoir, de formuler et de mettre en œuvre une étude stratégique eBusiness.


Condition d'admission :

http://www.hec.ca/programmes_formations/des/maitrises_professionnelles/maitrise_commerce_electronique/admission/index.html

Type de clientèle :

La maîtrise des sciences en commerce électronique s’adresse aux détenteurs d’un diplôme de grade de premier cycle qui souhaitent faire partie de la nouvelle génération d’analystes et de gestionnaires spécialisés aguerris aux concepts et aux réalités des affaires électroniques. 


Site internet :

Contingentement :

Oui

Date limite d'admission :

1er avril

Personne contact :

Madame Camille Grange
Professeur, département des technologies de l'information



Domaine d'étude : Arts
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : Université du Québec à Montréal

Description du programme :

S'appuyant sur les savoirs reconnus en communication, ce programme s'alimente aussi des courants émergents qui questionnent et renouvellent les pratiques. Les étudiants renforcent leur autonomie intellectuelle, leur esprit critique et leurs habiletés techniques auprès des professeurs-chercheurs et des praticiens du milieu qui œuvrent dans plusieurs champs des communications interpersonnelles, organisationnelles, médiatiques, interculturelles et internationales.

Les diplômés se dirigent vers divers emplois liés au domaine des communications au sein d'organisations publiques, privées ou communautaires. Ils apportent une contribution originale dans une variété de domaines comme la recherche, l'enseignement et la formation, la création et la diffusion médiatique, le cinéma, l'évaluation et l'implantation des technologies de communication.


Objectifs du programme :

Abordant la communication à la fois comme champ d'études, par le biais de diverses traditions disciplinaires, et comme discipline constituée, le programme offre une formation axée sur le savoir reconnu et sur les courants émergents qui viennent le questionner et le renouveler.

Ainsi, au terme de leur formation, les étudiants :

  • auront acquis des connaissances approfondies de différentes épistémologies, théories et méthodologies liées au champ des études de la communication, de même que des connaissances spécifiques relatives à ses différents domaines et à leurs interrelations : communication interpersonnelle, communication organisationnelle, communication médiatique, communication interculturelle et internationale, communication publique, médiation sociale, etc.;
  • auront renforcé leurs capacités d'analyse, de synthèse et de communication écrite et orale;
  • plus spécifiquement, à travers la réalisation d'un mémoire de recherche, d'intervention (ou de recherche-action) ou de création, auront développé une compréhension fine d'un phénomène donné, leur autonomie intellectuelle, leur esprit critique et le sens de l'innovation.

Les diplômés de ce programme seront ainsi en mesure d'exercer diverses fonctions liées au domaine des communications au sein d'organisations publiques, privées, communautaires ou de coopération œuvrant sur les plans local, régional, national ou international : recherche, enseignement et formation; planification, consultation, réalisation et évaluation de processus de travail ou d'intervention; création et diffusion médiatique; développement régional ou international, stratégie de communication; gestion de communauté (interactions Web), gestion de la diversité interculturelle, évaluation et implantation de technologies de communication; etc.

La formation prépare également les étudiants aux études de troisième cycle en communication ou dans des domaines connexes.


Condition d'admission :

Le candidat doit être titulaire d'un baccalauréat ou l'équivalent (1) en communication ou dans un domaine connexe, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 ou l'équivalent ;
ou
posséder les connaissances requises, une formation appropriée et une expérience jugée pertinente.

(1) Les candidats étrangers sont invités à consulter le site Internet du Registrariat de l'UQAM pour connaître la liste des diplômes équivalents au baccalauréat québécois.

Tout dossier de candidature avec une moyenne inférieure à 3,2 mais égale ou supérieure à 2,8 sur 4,3 sera étudié par le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme et pourrait, dans certains cas, faire l'objet d'une recommandation d'admission.

Le candidat ayant un baccalauréat dans une discipline autre que la communication pourrait être admis conditionnellement à la réussite d'une propédeutique (trois cours ou plus) ou de cours d'appoint (deux cours ou moins) comprenant, selon sa formation académique antérieure ou sa pratique professionnelle, des cours sur les principales théories en communication, sur les méthodologies de recherche, d'intervention ou de création, ou sur des connaissances spécifiques en communication en lien avec les éléments contenus dans sa lettre d'intention.

Contingentement :

Oui

Date limite d'admission :

1er février

Autres informations :

Les différentes concentrations sont contingentées :
- Recherche générale (3479) : 50
- Cinéma et images en mouvement (3179) : 20
- Communication internationale et interculturelle (1679) : 20
- Études médiatiques (1779) : 20
- Médias socionumériques (1879) : 20
- Recherche-création en média expérimental (3279) : 16
- Concentration jeux video et ludification (1979) : 20

Au prorata des demandes admissibles, des candidats provenant de l'étranger peuvent être admis au programme.




Domaine d'étude : Arts et lettres
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : Université d'Ottawa

Description du programme :

Le Département de communication de la Faculté des arts offre deux programmes de diplôme d’études supérieures (D.É.S.), un programme de M.A. en communication avec thèse ou avec mémoire, un  programme de maîtrise en communication (M.C.) à base de cours auquel l'option coop peut être ajoutée et un programme de doctorat en communication.


 


Objectifs du programme :

Le programme vise à développer chez les diplômés les habiletés suivantes :

  • évaluer de façon critique les théories, les concepts et les fondements qui sont à la base des études des médias et de la communication organisationnelle, particulièrement en lien avec les intérêts de recherche de l’étudiant.
  • démontrer la capacité d’identifier et d’approfondir les diverses traditions épistémologiques développées par les spécialistes francophones et anglophones œuvrant en communication.
  • contribuer au développement d’habiletés techniques, d’approches théoriques, de concepts et d’outils adaptés aux contextes universitaire et professionnel.
  • analyser les données et communiquer les résultats auprès de divers auditoires, tout autant les chercheurs, les décideurs que les professionnels en communication.

Condition d'admission :

Les exigences d’admission au programme de M.A. ou de maîtrise en communication sont les suivantes :

  • Un baccalauréat spécialisé approfondi ou spécialisé avec majeure (ou l’équivalent) en communication ou dans une discipline connexe.
  • Un baccalauréat spécialisé approfondi (ou l’équivalent) dans une autre discipline, avec une mineure en communication et deux ans ou plus d’expérience pertinente.
  • Un baccalauréat spécialisé approfondi (ou l’équivalent) dans une autre discipline, et trois ans ou plus d’expérience pertinente.
  • Avoir obtenu une moyenne d’au moins 70% (B), calculée selon les normes de la FÉSP.
  • Les candidats doivent comprendre, parler et écrire couramment le français ou l’anglais. Ceux dont la première langue n’est ni le français ni l’anglais doivent fournir une preuve de compétence dans l’une ou l’autre des deux langues. De plus, une connaissance passive de l’autre langue (capacité de comprendre l’oral et l’écrit) est nécessaire. La liste des preuves acceptables est indiquée dans la section « Admission » des règlements généraux de la FÉSP.

Type de clientèle :

Le programme de doctorat s’adresse aux étudiants ayant des formations universitaires ou professionnelles.

Les programmes de maîtrise sont offerts en français et en anglais alors que le doctorat est offert sous format bilingue (français-anglais).


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

15 fevrier

Personne contact :

gradcmn@uottawa.ca



Domaine d'étude : Arts et lettres
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4 ans
Établissement : Université d'Ottawa

Description du programme :

Le programme de doctorat s’adresse aux étudiants ayant des formations universitaires ou professionnelles.


 


Objectifs du programme :

Le programme vise à développer chez les diplômés les habiletés suivantes :

  • évaluer de façon critique les théories, les concepts et les fondements qui sont à la base des études des médias et de la communication organisationnelle, particulièrement en lien avec les intérêts de recherche de l’étudiant.
  • démontrer la capacité d’identifier et d’approfondir les diverses traditions épistémologiques développées par les spécialistes francophones et anglophones œuvrant en communication.
  • contribuer au développement d’habiletés techniques, d’approches théoriques, de concepts et d’outils adaptés aux contextes universitaire et professionnel.
  • analyser les données et communiquer les résultats auprès de divers auditoires, tout autant les chercheurs, les décideurs que les professionnels en communication.

Condition d'admission :

Pour que la demande d’admission soit considérée, il faut :

  • être titulaire d’une maîtrise avec thèse ou mémoire en communication ou dans une discipline connexe.
  • avoir obtenu à la maîtrise une moyenne minimale de 75 % (B+), calculée selon les normes de la FÉSP.
  • fournir deux lettres de recommandation confidentielles.
  • fournir un CV et un énoncé d’intérêt décrivant ses objectifs professionnels.
  • fournir le nom d’au moins un professeur membre du programme dont les intérêts de recherche correspondent aux siens.
  • fournir un résumé du projet de recherche envisagé.

Les candidats détenant une maîtrise dans un domaine connexe à la communication et qui n’ont complété aucun cours fondamental en communication (théorie ou recherche) devront combler cette lacune par la réussite d’un ou de deux cours (de premier ou de deuxième cycle), préalables à l’admission au programme de doctorat. Pour savoir quels cours suivre, les candidats devront communiquer avec la direction des études supérieures du Département de communication.

Type de clientèle :

Les candidats détenant une maîtrise dans un domaine connexe à la communication.                                              

Ce programme est bilingue dans la mesure où les étudiants qui y sont admis doivent suivre des cours en français et en anglais. Ainsi, la structure du programme de cours est telle que 50 % des cours sont offerts en français et 50 % en anglais. Conformément au règlement de l’Université d’Ottawa, les étudiants ont le droit de rédiger leurs travaux, leur thèse et de répondre aux questions d’examen en français ou en anglais.

 


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

15 fevrier

Personne contact :

gradcmn@uottawa.ca



Domaine d'étude : Arts et Sciences
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2
Établissement : Université de Montréal

Description du programme :

Le programme est une formation polyvalente qui aborde un ensemble de questions sous-jacentes à la communication dans des situations variées. En misant sur cette approche, l'étudiant est préparé à affronter le monde changeant et complexe de la communication. L'étudiant sera appelé à s’interroger sur le processus même de la communication. Par exemple, quel est le sens et la portée des images et des textes diffusés dans les médias? Quels sont les effets des médias sur les individus et les sociétés? Quel est le rôle de la communication dans l’évolution des courants sociaux et politiques? Qu’est-ce que la planification stratégique en communication? Comment s’articulent les processus de communication dans différents contextes?


Objectifs du programme :

La M. Sc. (sciences de la communication) vise à offrir aux étudiants une formation théorique et méthodologique qui leur permettra d'analyser, de planifier et d'évaluer les phénomènes communicationnels contemporains et leurs enjeux. Conçu pour s'arrimer à des études de 1ercycle, le programme est nettement orienté vers la recherche (fondamentale et appliquée). Il demeure néanmoins sensible aux préoccupations et aux exigences de la pratique professionnelle en communication à laquelle se destine une partie du corps étudiant.


Condition d'admission :

Pour être admissible à titre d'étudiant régulier à la M. Sc. (sciences de la communication), le candidat doit :

  • satisfaire aux conditions générales d'admissibilité (section XI du Règlement pédagogique) de la Faculté des études supérieures et postdoctorales
  • être titulaire d'un B. Sc. spécialisé en communication ou d'un baccalauréat avec majeure en communication, ou d'un diplôme de 1er cycle préparant adéquatement aux études qu'il veut entreprendre, ou bien attester d'une formation jugée équivalente
  • avoir obtenu au 1er cycle une moyenne d'au moins 3,0 sur 4,3 ou l'équivalent.

L'étudiant ayant complété au moins 9 crédits du microprogramme en communication dans les organisations en changement, ou 18 crédits du programme de D.É.S.S. en communication organisationnelle, tout en maintenant une moyenne d'au moins 3,3 sur 4,3, peut soumettre une demande d'admission à la maîtrise. Toutefois, l'étudiant doit s'assurer qu'un professeur du département accepte de l'encadrer. Advenant l'admission du candidat, le responsable du programme fixera le plan d'études de l'étudiant.

L'étudiant ayant un baccalauréat avec une mineure (30 crédits) en communication ou qui est titulaire d'un baccalauréat sans formation en communication peut être admis, selon les modalités définies par le département. Dans ce cas, le candidat pourrait toutefois devoir suivre des cours préparatoires en communication, après étude du dossier par le comité des admissions.

Les candidats doivent démontrer une excellente maîtrise de la langue française, entre autres par la production d'une esquisse de projet de recherche d'un maximum de 1000 mots jointe au dossier de demande d'admission. Une connaissance de la langue anglaise permettant de lire et de synthétiser des textes complexes est essentielle. L'expérience professionnelle, telle qu'exposée au curriculum vitae des candidats, sera également considérée par le comité des admissions.


Date limite d'admission :

1er fév.

Personne contact :

Dominique Meunier



Domaine d'étude : Arts et sciences
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4
Établissement : Université de Montréal

Objectifs du programme :

Ce programme bilingue a pour objectifs d'offrir une formation approfondie aux futurs chercheurs et enseignants en communication au Québec; de stimuler des initiatives de recherche dans les secteurs de pointe, en ce qui a trait en particulier aux technologies d'information et de communication tout en tenant compte de leur dimension humaine et sociale; de favoriser la collaboration entre chercheurs de diverses disciplines pour l'étude des phénomènes de communication; de développer chez les étudiants une perspective multidisciplinaire à l'égard des phénomènes de communication.
Six domaines de recherche sont privilégiés : TIC et société; études médiatiques et Cultural Studies; théories et analyses des discours; communication organisationnelle et réseaux de communication; communication internationale et développement; création, design et pratiques médiatiques.


Condition d'admission :

Pour être admissible à titre d'étudiant régulier au Ph. D. (communication), le candidat doit :

  • satisfaire aux conditions générales d'admissibilité (section XX du Règlement pédagogique) de la Faculté des études supérieures et postdoctorales
  • être titulaire d'une M. Sc. (communication) ou faire preuve d'une formation équivalente
  • avoir obtenu au 2e cycle une moyenne d'au moins 3,3 sur 4,3 ou l'équivalent
  • faire preuve d'une bonne connaissance du français et de l'anglais
  • avoir un excellent dossier universitaire et des aptitudes à la recherche
  • déposer, avec sa demande d'admission, l'esquisse d'un projet de recherche.

Date limite d'admission :

1er fév.

Personne contact :

Daniel Robichaud



Domaine d'étude : Communication
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université Laval

Objectifs du programme :

L'objectif général de ce programme est de former un chercheur capable d'étudier et d'évaluer les phénomènes de communication publique.

Au terme de sa formation, l'étudiant devrait :

  • être apte à analyser les modes et processus communicationnels de la discussion des enjeux sociaux et de la tenue des débats publics et à en fournir une évaluation critique;
  • avoir acquis une connaissance scientifique multidisciplinaire du champ de la communication publique;
  • avoir développé la capacité de son évaluation critique, notamment de son incidence éthique;
  • savoir mener une recherche scientifique multidisciplinaire originale et autonome;
  • savoir établir de nouvelles perspectives et activités de recherche en communication publique;
  • savoir communiquer les résultats de cette recherche.

Condition d'admission :

Exigences générales

L'admission au programme requiert l'obtention d'une maîtrise en communication.

Le titulaire d'une maîtrise dans une autre discipline est admissible si le sujet de mémoire porte sur quelque aspect de la communication publique et dans la mesure où la formation antérieure comporte au moins 30 crédits de cours en communication. Dans le cas contraire, la direction de programme peut, si elle le juge nécessaire, imposer à l'étudiant une scolarité complémentaire.

Le candidat doit avoir conservé, à la maîtrise, une moyenne de cycle de 3,33 sur 4,33, ou l'équivalent.

Exigences particulières

En plus des documents exigés avec le formulaire de demande d'admission (dossier scolaire, une lettre de motivation et trois rapports d'appréciation), le candidat doit joindre à sa demande une brève description (de trois à cinq pages) du projet de recherche qu'il entend mener en indiquant en quoi ce projet relève d'au moins un des trois axes du programme :

  • pratiques professionnelles de la communication publique;
  • communication et intervention sociale;
  • communication, représentations et discours publics.

Sélection

La direction de programme étudie chaque demande en fonction de l'ensemble du dossier de candidature. La sélection du candidat peut, au besoin, comporter une entrevue.


Site internet :


Personne contact :

François Demers
Directeur du programme



Domaine d'étude : Communication
Niveau de formation : Certificat Communication publique
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université du Québec en Outaouais



Domaine d'étude : Communication
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 5 ans
Établissement : Université du Québec à Montréal

Description du programme :

La communication est partout dans nos sociétés. Les pratiques liées aux technologies de l'information et de la communication sont présentes dans toutes les activités de notre quotidien, tant privé que public. Les organisations accordent de plus en plus de place à la communication dans leur développement. Les entreprises médiatiques sont parmi les plus importantes au monde. La mondialisation ne peut pas être pensée sans échanges communicationnels. La création tend à comprendre une dimension communicationnelle croissante. En conséquence, il s'avère primordial de penser la communication. Tel est le but de notre doctorat qui favorise les perspectives interdisciplinaires qu'il s'agisse de sciences sociales, de sciences humaines, de philosophie, de sciences cognitives, etc.

En 25 ans, nous avons diplômé environ 80 étudiantes et étudiants de doctorat. Certaines et certains d'entre eux sont maintenant devenus professeurs au sein de plusieurs universités québécoises, canadiennes et au-delà. Mais le programme a également permis de former des professionnelles et professionnels de haut niveau, capables de penser la complexification croissante de nos sociétés, dans le cadre d'emplois à responsabilité élevée en dehors du milieu universitaire. Ils sont maintenant chercheurs-es, enseignants-es ou consultants-es stratégiques. Ils sont aussi recrutés par des ministères, des organismes gouvernementaux et des institutions publiques, où ils mènent des recherches d'envergure, développent des politiques et orientent l'évolution des organisations pour lesquelles ils œuvrent.


Objectifs du programme :

Ce programme veut :

  • offrir une formation approfondie aux futurs chercheurs et enseignants en communication au Québec.
  • stimuler des initiatives de recherche dans les secteurs de pointe, en ce qui a trait aux nouvelles technologies en particulier, compte tenu de la dimension humaine et sociale.
  • favoriser la collaboration entre chercheurs de diverses disciplines pour l'étude des phénomènes de communication.
  • développer chez les étudiants une approche multidisciplinaire des phénomènes de communication.

Condition d'admission :

Le candidat doit être titulaire d'une maîtrise en communication ou d'une maîtrise dans un domaine connexe aux communications obtenue avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 ou l'équivalent.

Il doit aussi avoir un excellent dossier académique, des aptitudes à la recherche et une bonne connaissance des langues française et anglaise.

Le candidat doit également déposer, avec sa demande d'admission, l'esquisse d'un projet de recherche. Un professeur doit accepter d'encadrer l'étudiant.

Admission à l'automne seulement.

Contingentement :

Pas contingenté mais le nombre d'admis ne devra pas dépasser la capacité d'encadrement du département.

Date limite d'admission :

1er mars

Autres informations :




Domaine d'étude : Communication
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 5 ans
Établissement : Université du Québec à Montréal

Description du programme :

La communication est partout dans nos sociétés. Les pratiques liées aux technologies de l'information et de la communication sont présentes dans toutes les activités de notre quotidien, tant privé que public. Les organisations accordent de plus en plus de place à la communication dans leur développement. Les entreprises médiatiques sont parmi les plus importantes au monde. La mondialisation ne peut pas être pensée sans échanges communicationnels. La création tend à comprendre une dimension communicationnelle croissante. En conséquence, il s'avère primordial de penser la communication. Tel est le but de notre doctorat qui favorise les perspectives interdisciplinaires qu'il s'agisse de sciences sociales, de sciences humaines, de philosophie, de sciences cognitives, etc.

En 25 ans, nous avons diplômé environ 80 étudiantes et étudiants de doctorat. Certaines et certains d'entre eux sont maintenant devenus professeurs au sein de plusieurs universités québécoises, canadiennes et au-delà. Mais le programme a également permis de former des professionnelles et professionnels de haut niveau, capables de penser la complexification croissante de nos sociétés, dans le cadre d'emplois à responsabilité élevée en dehors du milieu universitaire. Ils sont maintenant chercheurs-es, enseignants-es ou consultants-es stratégiques. Ils sont aussi recrutés par des ministères, des organismes gouvernementaux et des institutions publiques, où ils mènent des recherches d'envergure, développent des politiques et orientent l'évolution des organisations pour lesquelles ils œuvrent.


Objectifs du programme :

Ce programme veut :

  • offrir une formation approfondie aux futurs chercheurs et enseignants en communication au Québec.
  • stimuler des initiatives de recherche dans les secteurs de pointe, en ce qui a trait aux nouvelles technologies en particulier, compte tenu de la dimension humaine et sociale.
  • favoriser la collaboration entre chercheurs de diverses disciplines pour l'étude des phénomènes de communication.
  • développer chez les étudiants une approche multidisciplinaire des phénomènes de communication.

Condition d'admission :

Le candidat doit être titulaire d'une maîtrise en communication ou d'une maîtrise dans un domaine connexe aux communications obtenue avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 ou l'équivalent.

Il doit aussi avoir un excellent dossier académique, des aptitudes à la recherche et une bonne connaissance des langues française et anglaise.

Le candidat doit également déposer, avec sa demande d'admission, l'esquisse d'un projet de recherche. Un professeur doit accepter d'encadrer l'étudiant.

Admission à l'automne seulement.

Contingentement :

Pas contingenté mais le nombre d'admis ne devra pas dépasser la capacité d'encadrement du département.

Date limite d'admission :

1er mars

Autres informations :




Domaine d'étude : Lettres et Communication
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2
Établissement : Université de Sherbrooke

Description du programme :

Maîtrise en communication


Objectifs du programme :

Permettre à l'étudiante ou à l'étudiant : 

d'acquérir le savoir et le savoir-faire nécessaires à l'élaboration de recherches personnelles et critiques;

d'amorcer une spécialisation en communication par l'étude de productions textuelles, médiatiques ou multimédias à partir de perspectives telles que langue et langages, texte, discours, traitement cognitif, ancrage social, modes de production, de diffusion et de réception des messages.


Condition d'admission :

Condition générale :

Avoir complété le baccalauréat en communication, rédaction et multimédia ou posséder une formation jugée équivalente.

Conditions particulières :

Avoir obtenu une moyenne cumulative d'au moins 3,0 dans un système où la note maximale est de 4,3 ou avoir obtenu des résultats scolaires jugés équivalents.

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars



Domaine d'étude : Lettres et Sciences humaines
Niveau de formation : DESS
Nombre d'années d'étude : 1 an
Établissement : Université du Québec à Trois-Rivières

Objectifs du programme :

Ce programme de type généraliste a une orientation professionnelle. Il vise à développer chez l'étudiant les habiletés professionnelles et intellectuelles permettant de comprendre les enjeux sociaux de la communication et de la médiation dans un monde en constante transformation.   L'étudiant devra démontrer, par ses habiletés et ses attitudes, la maîtrise de l'acquisition, de la compréhension, de l'analyse et de la synthèse des connaissances du domaine de la communication sociale et de la médiation, plus particulièrement au regard de ses implications éthiques et sociales.   Les objectifs spécifiques mettent l'accent principalement sur l'acquisition des connaissances déclaratives, procédurales et conditionnelles de base requises pour les fonctions prévues dans le domaine professionnel en cause.  

À la fin du programme, l'étudiant pourra :  

S'orienter dans la littérature philosophique, sociologique, communicationnelle, anthropologique et juridique pour instrumenter les questions liées à des problématiques contemporaines de communication sociale.  

Saisir l'importance actuelle pour tout praticien de définir une posture éthique consciente des enjeux culturels, sociaux et politiques.  

Caractériser les enjeux et les problématiques liés aux pratiques de médiation entre les acteurs sociaux impliqués dans des projets de développement collectif (local, régional, national ou international).  

Posséder une lecture approfondie de la réalité sociale dans une perspective de communication sociale.  

Acquérir une vision synthétique et critique du champ de la communication sociale dans un contexte de médiation mettant en scène différents éléments de la sphère publique.  

Connaître la démarche de recherche quantitative ou qualitative appliquée dans les études d'évaluation de besoins ou les études de marché.   Explorer les stratégies d'intervention nécessaires à la mise en oeuvre d'une médiation sociale. 


Condition d'admission :

Base universitaire  

Être titulaire d'un baccalauréat en communication sociale, ou l'équivalent, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 (sur 4,3) ou encore d'un baccalauréat obtenu dans une discipline en sciences sociales.   Les étudiants dont la moyenne est entre 2,8 et 3,2 sur 4,3 pourront déposer une demande d'admission qui sera étudiée par le responsable de programme. Les étudiants provenant de programmes des sciences humaines ou des sciences sociales pourraient devoir suivre une formation d'appoint ou encore une propédeutique. Les admissions à ce programme se font sur une base individuelle, après évaluation par le sous-comité des cycles supérieurs en communication sociale.  

Base expérience  

Posséder les connaissances requises, une formation appropriée et une expérience jugée pertinente.   Le candidat qui ne possède pas toutes les connaissances requises pour accéder au programme pourra se voir imposer des cours d'appoint (maximum de 9 crédits) ou l'obligation de réussir un programme de propédeutique.  

Type de clientèle :

Le Comité utilise habituellement le mode de sélection suivant: l'étude du dossier académique de l'étudiant (relevés de notes, lettres de recommandation, etc.); exceptionnellement, il aura recours aux critères suivants: une formation appropriée et une expérience pertinente.  

Tous les programmes DESS sont adaptés à la clientèle internationale


Site internet :

Contingentement :

Non

Personne contact :

Jo Mulamba Katambwe
directeur(trice), Comité de programme de cycles supérieurs- Lettres et comm. soc



Domaine d'étude : Criminologie
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2 ans
Établissement : Université d'Ottawa

Description du programme :

Maîtrise en criminologie avec trois options:

  1. 1.  avec mémoire
  2. 2. avec thèse
  3. 3. avec thèse et stage

Objectifs du programme :

La criminologie se consacre à l'analyse scientifique des processus de criminalisation et des enjeux du contrôle social. Pour ce faire, elle met l'accent sur quatre grands thèmes : la construction sociale des normes et de la notion de crime, la criminalisation de certains actes, individus et groupes au sein de notre société, l'analyse du fonctionnement, des finalités et des conséquences du système de justice pénale, ainsi que les nouvelles formes d'intervention.

Les études de maîtrise en criminologie comportent trois options de 30 crédits chacune, l’une avec mémoire, l’une avec thèse, et l’une avec thèse et stage. Ces trois options ont pour finalité de former des criminologues à l’analyse des grandes questions théoriques et méthodologiques en criminologie par l’acquisition d’un corps central de connaissances et l’intégration de connaissances supplémentaires spécialisées qui permettent à l’étudiant d’approfondir certaines problématiques, soit dans le cadre de cours optionnels, soit dans le cadre d’un séminaire de stage avec un stage sur le terrain.

Ainsi, un grade universitaire de maîtrise (M.A.) avec 3 options est offert :

  • Une option avec thèse (120 pages). En plus du tronc commun de cours obligatoires, l’acquisition de compétences théoriques thématiques et de recherche se fait par le biais de la thèse et de 3 cours au choix.
  • Une option avec thèse (120 pages) et stage. En plus du tronc commun de cours obligatoires, l’acquisition de compétences théoriques thématiques et de recherche se fait par le biais de la thèse, d’un séminaire de stage et d’un stage de 360 heures dans un environnement terrain répondant aux intérêts d’apprentissage de l’étudiant.
  • Une option avec mémoire (60 pages) qui permet, à l’étudiant le désirant de compléter les exigences de ce grade à temps partiel et ce, dès la 4e session. En plus du tronc commun de cours obligatoires, l’acquisition de compétences théoriques thématiques et de recherche se fait par le biais du mémoire et de 5 cours optionnels.

Condition d'admission :

Pour être admissible :

  • Il faut être titulaire d’un baccalauréat spécialisé avec majeure en criminologie ou l'équivalent avec une moyenne minimale de 75% (B+).
  • Il faut avoir réussi les cours CRM4704 Recherche qualitative en criminologie (3cr.) et CRM3734 Recherche quantitative en criminologie (3cr.) ou leurs équivalents. Sinon, il faut les suivre comme cours additionnels pendant la première session d’inscription au programme de M.A.

Le programme de propédeutique :

Si l’étudiant possède un baccalauréat spécialisé dans un domaine connexe (par exemple, sociologie, psychologie, droit, service social, science politique, histoire, philosophie) mais sans formation jugée suffisante sur les fondements théoriques et méthodologiques en criminologie, l’étudiant peut se voir offrir une propédeutique allant jusqu’à 24 crédits dans le but de rendre sa formation équivalente à celle requise pour poursuivre des études dans ce programme de maîtrise; pour réussir la propédeutique, il faut obtenir une note d’au moins C+ dans chaque cours et une moyenne d’au moins B+ dans l’ensemble des cours. Au cours de la propédeutique, il faut présenter une nouvelle demande d’admission à la maîtrise. L’étudiant recevra alors une offre pour la maîtrise dont la condition sera la réussite de la propédeutique.

Programme pluridisciplinaire en études des femmes au niveau de la maîtrise

Le Département de criminologie est l'une des unités scolaires participant au programme pluridisciplinaire de maîtrise en Études des femmes. Ce programme a été créé pour les étudiants qui souhaitent enrichir leur formation en criminologie en y ajoutant la dimension interdisciplinaire des Études des femmes. Le programme comprend deux cours obligatoires ainsi que la rédaction d'une thèse ou d'un mémoire portant sur un sujet relié aux études des femmes. De plus, si l’étudiant choisit l’option M.A. avec thèse et stage, le stage doit être relié à une problématique touchant les questions féministes.

La demande d'admission au programme pluridisciplinaire en études des femmes doit être faite en même temps que la demande d'admission au programme de maîtrise en criminologie.

Type de clientèle :

Il faut être titulaire d’un baccalauréat spécialisé avec majeure en criminologie ou l'équivalent.

Les candidats doivent comprendre, parler et écrire couramment soit le français soit l’anglais. Les candidats dont la première langue n’est ni le français ni l’anglais doivent fournir une preuve de compétence dans l’une ou l’autre des deux langues. La liste des preuves linguistiques est disponible sous la section « Admission » des règlements généraux de la FÉSP. Conformément à la politique de l'Université d'Ottawa, les étudiants ont le droit de soumettre leurs travaux écrits et de répondre aux questions d'examen en français ou en anglais.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

15 janvier

Personne contact :

scsgrad@uottawa.ca



Domaine d'étude : Criminologie
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude : 4 ans
Établissement : Université d'Ottawa

Description du programme :

Doctorat en Criminologie.


Objectifs du programme :

Le programme de doctorat vise à former des criminologues qui ont une compréhension fine des enjeux contemporains liés à la criminologie et aux politiques criminelles, qui ont une connaissance approfondie des théories et débats qui caractérisent le champ d'études et qui sont bien outillés afin de mener des recherches originales et méthodologiquement solides.

Le champ de spécialisation du programme comprend deux volets.

  • L'élaboration des politiques en matière pénale (y compris les lois et les institutions comme la police, la prison, etc.)
  • L''examen théorique et empirique de la mise en œuvre de ces politiques
    • Comprend le fonctionnement des institutions et tente aussi d'évaluer les conséquences sociales de ces politiques sur les divers acteurs sociaux impliqués, en vue de proposer des réformes innovatrices ou des mesures de rechange plus en conformité avec l'esprit de modération et le respect de la personne humaine.

Condition d'admission :

Pour être admissible au programme de doctorat, il faut être titulaire d'une maîtrise (avec thèse ou avec mémoire) en criminologie, ou dans une discipline connexe, avec une moyenne minimale de 75% (B+). Il faut soumettre une description sommaire (une page ou deux) du projet de recherche envisagé. L'admission au programme dépendra de la possibilité de trouver un professeur apte à diriger la recherche du candidat.

Les candidats doivent comprendre, parler et écrire couramment soit le français soit l’anglais.

Type de clientèle :

Les programmes sont offerts en français et en anglais et ils sont régis par les règlements généraux de la Faculté des études supérieures et postdoctorales (FÉSP).
 

Les candidates doivent être titulaire d'une maîtrise (avec thèse ou avec mémoire) en criminologie, ou dans une discipline connexe.


 


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

10 janvier (www.etudesup.uottawa.ca/demande)

Personne contact :

scsgrad@uottawa.ca



Domaine d'étude : Lettres et Sciences humaines
Niveau de formation : DESS
Nombre d'années d'étude : 1
Établissement : Université du Québec en Outaouais

Description du programme :

La criminologie est une science qui étudie la criminalité, ses causes et ses manifestations. Elle touche tout autant au crime, aux contrevenants, aux victimes, à la prévention du crime ainsi qu’aux phénomènes individuels et sociaux qui découlent de la criminalité. La criminologie clinique s’intéresse plus spécifiquement aux criminels, à leurs antécédents, à leur prise en charge ainsi qu’aux mesures et programmes susceptibles de faciliter leur réadaptation et leur réintégration sociale. Ce D.E.S.S. s’adresse donc aux personnes qui souhaitent développer un savoir théorique et des habiletés cliniques permettant d’intervenir efficacement dans le processus de réadaptation et de réintégration sociale d’une clientèle contrevenante adulte. Elles acquerront des connaissances liées aux facteurs criminogènes, aux modèles explicatifs du comportement délinquant, aux notions de risque et de dangerosité ainsi qu’aux méthodologies de prédiction du risque pour la sécurité publique. Les candidats approfondiront aussi leur compréhension des divers profils de contrevenants et maîtriseront les outils, pratiques et programmes d’intervention qui s’y rattachent. Grâce à un stage en milieu professionnel, ils évalueront les risques de récidive et les comportements de personnes contrevenantes, en plus d’élaborer, de mettre en œuvre et de gérer un plan d’intervention correctionnel individuel.


Objectifs du programme :

Le D.E.S.S. en criminologie clinique vise à fournir des connaissances spécialisées, à la fois théoriques et appliquées, nécessaires à la pratique professionnelle dans le domaine de la criminologie clinique. Plus particulièrement, le programme vise le développement des connaissances fondamentales dans le domaine de la criminologie clinique telle, les facteurs criminogènes, les approches et les instruments cliniques ainsi que les pratiques probantes dans le domaine de l’intervention correctionnelle. Le programme forme des professionnels œuvrant à la réadaptation et à la réinsertion sociale des délinquants.

 

Plus spécifiquement, le programme vise à fournir les connaissances théoriques portant sur les modèles explicatifs du comportement délinquant, sur les fondements et les pratiques de l’intervention auprès de ces derniers. L’étudiant sera amené à comprendre les divers profils de contrevenants et à maîtriser les pratiques d’interventions qui s’y rattachent. Il sera appelé à se familiariser avec les services correctionnels québécois et canadiens et à connaître les programmes et les pratiques correctionnels existants.

 

Il sera amené à approfondir les notions de risque et de dangerosité et à se familiariser avec les méthodologies de prédiction du risque pour la sécurité publique. Directement en milieu professionnel, il sera appelé à réaliser l’évaluation de contrevenants, à proposer, à mettre en œuvre et à gérer un plan d’intervention correctionnelle et à en faire le suivi. L’étudiant devra compléter sa formation par un bilan critique portant sur ses apprentissages et son expérience pratique réalisée en milieu correctionnel ou en collectivité dans laquelle il aura élaboré et mis en œuvre un plan d’intervention correctionnel individuel.


De façon plus détaillé, le programme permettra à l’étudiant : d’acquérir les connaissances théoriques et appliquées de la criminologie; de comprendre les facteurs criminogènes; de maîtriser les approches et les instruments cliniques; de connaître les services correctionnels québécois et canadiens, les programmes et les pratiques correctionnelles existantes; d’évaluer les risques de récidive; d’évaluer le comportement des délinquants; d’élaborer et mettre en œuvre des plans d’intervention correctionnel.


Condition d'admission :

Type de clientèle :

Titulaire d’un baccalauréat (1er cycle universitaire) en psychologie ou dans un domaine connexe (par exemple, criminologie – profil clinique, travail social, conseling).

Les étudiants internationaux pourront, avec l’approbation des professeurs, choisir des sujets de recherche en rapport à des enjeux qui touchent leur pays d’origine et/ou leur domaine professionnel.


Site internet :

Contingentement :

Oui, 15 étudiants

Date limite d'admission :

Admission en ligne pour les étudiants internationaux : - trimestre d’automne : vers le mois de mars. Surveillez les dates limites d’admission pour chaque programme à cette adresse : www.uqo.ca/admission

Personne contact :

Geneviève Forest
responsable du programme



Domaine d'étude : Sciences sociales
Niveau de formation : DESS
Nombre d'années d'étude : 1
Établissement : Université de Montréal

Description du programme :

Le programme permet d'obtenir de bonnes connaissances de base et d'apprendre à utiliser les outils propres à la démographie. Par exemple, l'étudiant se familiarise avec plusieurs sources d'information comme les recensements, les registres paroissiaux, les fichiers de population, les grandes enquêtes, etc. Tout en s'initiant aux méthodes d'analyse, l'étudiant acquiert des connaissances sur la population canadienne ou du Tiers-monde.


Objectifs du programme :

Le programme permet d'obtenir de bonnes connaissances de base et d'apprendre à utiliser les outils propres à la démographie.

Par exemple, l'étudiant se familiarise avec plusieurs sources d'information comme les recensements, les registres paroissiaux, les fichiers de population, les grandes enquêtes, etc.

Tout en s'initiant aux méthodes d'analyse, l'étudiant acquiert des connaissances sur la population canadienne ou du Tiers-monde.

Des équipes multidisciplinaires composées de professeurs spécialisés en histoire, en sociologie, en économie, en mathématiques, en santé publique, en études régionales et en développement.

Des liens étroits avec le Centre interuniversitaire québécois en statistiques sociales, qui fournit un accès privilégié à des microdonnées confidentielles et des ateliers de formation en statistiques sociales.

Une ouverture sur le monde : le Département entretient des relations avec des chercheurs de grands centres et universités d'Europe (France, Belgique, Allemagne), des États-Unis, d'Afrique (Burkina Faso, Cameroun), d'Amérique latine et d'ailleurs. Des cotutelles de thèse avec des chercheurs et professeurs de renommée sont ainsi possibles.

Des collaborations exceptionnelles avec l'Unité de santé internationale (USI) de l'UdeM et l'Institut supérieur des sciences de la population de l'Université de Ouagadougou; en partenariat nous administrons un programme de formation et de recherche sur l'Afrique subsaharienne.


Condition d'admission :

Pour être admissible à titre d'étudiant régulier au programme de D.É.S.S. (démographie) ,le candidat doit :

  • satisfaire aux conditions générales d'admissibilité (section XI) du Règlement pédagogique de la Faculté des études supérieures et postdoctorales
  • être titulaire d'un baccalauréat spécialisé bidisciplinaire, où la démographie est l'une des deux disciplines, ou d'un baccalauréat avec mineure en démographie ou d'un diplôme préparant adéquatement aux études de démographie, ou bien attester d'une formation jugée équivalente (par exemple, être titulaire d'un baccalauréat d'une autre discipline et réussir les cours du programme préparatoire en démographie)
  • L'étudiant titulaire d'un baccalauréat dans une autre discipline peut être appelé à compléter une scolarité préparatoire d'un maximum de 15 crédits • avoir obtenu une moyenne de 3,0 sur 4,3 ou l'équivalent
  • faire preuve d'une bonne connaissance du français et de l'anglais. 

Transfert à la M. Sc. (démographie)

Un étudiant inscrit au programme de D.É.S.S. qui a maintenu une moyenne des notes d'au moins 3,0 peut demander un transfert au programme de maîtrise en démographie.

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er février

Personne contact :

Robert Bourbeau
Membres du Comité des études supérieures



Domaine d'étude : Sciences sociales
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2
Établissement : Université de Montréal

Description du programme :

Analysez en profondeur et expliquez divers phénomènes qui sont au c?ur de la vie des individus et des sociétés : fécondité, mortalité, migration, formation des couples, vieillissement, démographie historique, population et développement en Afrique, etc. Développez vos connaissances et habiletés en recherche démographique.


Objectifs du programme :

Le programme de maîtrise en démographie vise à initier les étudiants à la recherche et à former les démographes professionnels.

  • Pour les étudiants inscrits dans la modalité avec mémoire, le mémoire est l'occasion de se mesurer à l'ensemble des problèmes que pose la pratique de la recherche démographique.
  • Pour ceux qui s'inscrivent dans la modalité avec stage, l'initiation au travail de démographe professionnel et la rédaction d'un travail dirigé leur permettront de développer leurs capacités en démographie appliquée.

Forces

  • La possibilité de collaborer aux recherches des professeurs du Département.
  • Des équipes multidisciplinaires composées de professeurs spécialisés en histoire, en sociologie, en économie, en mathématiques, en santé publique, en études régionales et en développement.
  • Des liens étroits avec le Centre interuniversitaire québécois en statistiques sociales, qui fournit un accès privilégié à des microdonnées confidentielles et des ateliers de formation en statistiques sociales.
  • Une ouverture sur le monde : le Département entretient des relations avec des chercheurs de grands centres et universités d'Europe (France, Belgique, Allemagne), des États-Unis, d'Afrique (Burkina Faso, Cameroun), d'Amérique latine et d'ailleurs. Des cotutelles de thèse avec des chercheurs et des professeurs renommés sont ainsi possibles.
  • Des collaborations exceptionnelles avec l'Unité de santé internationale (USI) de l'UdeM et l'Institut supérieur des sciences de la population de l'Université de Ouagadougou; en partenariat, nous administrons un programme de formation et de recherche sur l'Afrique subsaharienne.

Condition d'admission :

Les études sont régies par le Règlement des études supérieures et postdoctorales et par les dispositions suivantes :

Pour être admissible à titre d'étudiant régulier à la M. Sc. (démographie), le candidat doit :

  • satisfaire aux conditions générales d'admissibilité (section XI du Règlement pédagogique) de la Faculté des études supérieures et postdoctorales
  • être titulaire d'un baccalauréat spécialisé bidisciplinaire où la démographie est l'une des deux disciplines, ou d'un baccalauréat avec mineure en démographie ou d'un diplôme préparant adéquatement aux études de démographie, ou bien attester d'une formation jugée équivalente. L'étudiant titulaire d'un baccalauréat dans une autre discipline peut être appelé à compléter une scolarité préparatoire d'un maximum de 15 crédits.
  • avoir obtenu au 1er cycle une moyenne d'au moins 3,0 sur 4,3 ou l'équivalent
  • faire preuve d'une bonne connaissance du français et de l'anglais.

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er février

Personne contact :

Robert Bourbeau
Membres du Comité des études supérieures



Domaine d'étude : Sciences sociales
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 2
Établissement : Institut national de recherche scientifique

Description du programme :

Maîtrise en démographie


Objectifs du programme :

Le programme de maîtrise en démographie vise à former des démographes professionnels et à initier les étudiants à la recherche. Le mémoire est l'occasion pour l'étudiant de se mesurer à l'ensemble des problèmes que pose la pratique de la recherche sur la population.


Condition d'admission :

Pour être admis au programme de maîtrise en démographie, le candidat doit être titulaire d'un diplôme de premier cycle pour lequel il a obtenu une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3. Le candidat qui a obtenu une moyenne inférieure à 3,2 sur 4,3 mais supérieure ou égale à 2,8 sur 4,3 peut être admis à titre exceptionnel.

Le candidat qui n'a pas les connaissances nécessaires en démographie et qui ne possède pas une connaissance suffisante des statistiques ou des sciences sociales se verra imposé des cours d'appoint.

Celui-ci suit les cours d'appoint qui sont déterminées par le Sous-comité d'admission et d'évaluation (SCAE) et au moins quatre des cours de Phénomènes démographiques ou de Méthodes avancées.

Le candidat qui n'a pas les connaissances suffisantes en statistiques ou en sciences sociales suit le cours ou l'activité d'appoint approprié déterminé par le SCAE.

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

30 mars

Personne contact :

Joanie Lavoie
Responsable des services aux étudiants



Domaine d'étude : Sciences sociales
Niveau de formation : Doctorat
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Institut national de recherche scientifique

Objectifs du programme :

Le programme vise à former des chercheurs capables de mener, de façon autonome, des travaux originaux de recherche. Pour cela, les étudiants doivent acquérir une bonne connaissance des phénomènes fondamentaux et des méthodes d’analyse propres à la démographie. Il est loisible à chaque étudiant de doctorat de concentrer ses efforts dans le domaine particulier qui correspond à ses goûts, ses aptitudes ou sa formation préalable


Condition d'admission :

Pour être admis au doctorat, le candidat doit détenir un diplôme de deuxième cycle en démographie ou l’équivalent. Le candidat qui détient un diplôme de deuxième cycle dans un autre champ d’études ou dans une autre discipline doit démontrer que celui-ci présente des affinités avec la démographie et qu’il a eu l'occasion, au cours de ses études ou de ses recherches antérieures, d'aborder les études de la population. Dans tous les cas, le candidat admis au doctorat devra avoir déjà acquis des connaissances équivalentes à la scolarité du programme de maîtrise en démographie. S’il le juge approprié, le SCAE peut imposer au candidat de suivre, sous forme de cours d’appoint, la partie de cette scolarité qui lui fait défaut au début de ses études de doctorat. S’il le juge approprié, le SCAE peut également recommander au candidat de suivre une partie plus importante de la scolarité du programme de maîtrise. Dans ce cas, l’étudiant est admis au programme de maîtrise et sa demande d’admission au programme de doctorat est automatiquement réexaminée par le SCAE dès qu’il a complété la partie de la scolarité qu’il doit suivre. La demande d’admission est alors évaluée comme si elle avait été faite sur la base du diplôme de deuxième cycle et des résultats obtenus au programme de maîtrise. Le candidat doit également avoir un excellent dossier universitaire et des aptitudes à la recherche. Il doit normalement avoir une bonne connaissance du français et de l’anglais. Le candidat doit connaître son directeur de recherche au moment où il dépose sa demande d’admission

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

Le 1er novembre pour le trimestre d’hiver, le 1er mars pour le trimestre d’été et le 30 mars pour le trimestre d’automne.

Personne contact :

Joanie Lavoie
Responsable des services aux étudiants



Domaine d'étude : Administration
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université Laval

Description du programme :

Vous serez en mesure d'intervenir efficacement dans les processus en place de votre organisation, de mobiliser vos équipes et de développer des stratégies d'intervention structurées. Enfin, vous réaliserez un projet concret dans votre organisation en lien avec la gestion de façon à mettre en pratique les notions acquises dans le programme.

Conçu pour vous permettre de concilier travail, vie personnelle et études, ce programme est offert à la fois à distance et en classe. La présence en classe n'est requise qu'un ou deux jours par mois. Vous effectuez vos apprentissages et vos travaux à distance avant et après les ateliers en classe, au moment et au lieu qui vous conviennent. Axée sur la pratique, votre formation vous permet d'appliquer vos apprentissages dans votre milieu de travail dès le début de votre formation pour maximiser votre apprentissage. De plus, les ateliers en classe vous permettent d'échanger avec des pairs, d'élargir votre réseau et de profiter des expériences concrètes de chaque membre du groupe.


Objectifs du programme :

Orientée vers le transfert des apprentissages en milieu de travail, la maîtrise en développement des organisations vise à habiliter le gestionnaire à cerner adéquatement son organisation ainsi qu’à comprendre et développer les compétences inhérentes au rôle qu’il doit y jouer. Le gestionnaire sera donc en mesure d’orienter ses interventions en tenant compte du cadre organisationnel, de comprendre et d’intervenir efficacement sur les processus en place de même que de mobiliser ses équipes de travail vers l’atteinte des objectifs.

Au terme de sa formation, le gestionnaire sera apte à :

  • comprendre et actualiser positivement les différentes facettes de son rôle en tenant compte des orientations stratégiques de son organisation;
  • intervenir sur les écarts en utilisant des outils diagnostiques efficaces;
  • communiquer efficacement et influencer pour susciter la mobilisation des équipes;
  • avoir un regard critique sur ses pratiques;
  • contribuer au développement de son organisation;
  • intervenir sur des problématiques complexes (changement, conflit) en s’appuyant sur le savoir, le savoir-faire et le savoir-être qu’il aura acquis et développés.

Condition d'admission :

Ce programme s'adresse à la personne en emploi qui occupe une fonction de gestion ou un poste de cadre.

Exigences d'admission

  • Être titulaire d'un baccalauréat ou d'un diplôme jugé équivalent et avoir obtenu une moyenne de cheminement ou de diplomation, le cas échéant, de 3,2 sur 4,33
  • Occuper, au moment de la demande d'admission, un poste de gestion ou être en situation de gestion
  • Avoir travaillé un minimum de deux ans dans un poste ou une fonction de gestion. Une exception à cette règle est possible pour les programmes dits «  corporatifs » ou « sur mesure » si :
    - le candidat a été identifié par son employeur comme faisant partie de la relève des gestionnaires de l'organisation;
    - l'employeur s'engage par écrit à fournir au candidat un terrain d'expérimentation au sein de l'organisation, lequel lui permettra de mettre en œuvre les pratiques de gestion faisant l'objet de la formation.

Le candidat possédant une combinaison de scolarité de premier cycle (minimum de 60 crédits) et d'expérience de travail est également admissible, dans la mesure où son expérience dépasse les exigences minimales de deux ans dans un poste ou une fonction de gestion.

Documents à transmettre

  • formulaire de demande d'admission et d'inscription;
  • copie lisible du certificat de naissance. Pour le candidat canadien né hors Canada, une copie recto verso de la carte de citoyenneté canadienne. Pour le candidat résident permanent au Canada, une copie recto verso de la carte de résident permanent et du certificat de sélection du Québec (CSQ), s'il y a lieu
  • copie des relevés de notes des études universitaires
  • curriculum vitæ détaillé
  • lettre de motivation d'environ deux pages décrivant les principales réalisations professionnelles dans des fonctions de gestion et les objectifs poursuivis relativement au projet d'études
  • formulaire Rôles et responsabilités - complément d'information (pour le candidat inscrit à un programme régulier offert aux individus)

Sélection

Le fait de satisfaire aux exigences d'admission au programme n'entraîne pas automatiquement l'admission d'un candidat. La direction de programme prend en considération dans son évaluation la préparation antérieure du candidat et l'ensemble de son dossier.

Exigences linguistiques

Outre la maîtrise du français, le programme exige du candidat qu'il puisse lire et comprendre l'anglais écrit. En effet, la majorité des publications scientifiques les plus récentes sont en anglais.

Habiletés avec les technologies de l'information

Au moment d'entreprendre le programme, le candidat doit être en mesure d'utiliser les outils informatiques de base (traitement de texte, tableurs, messagerie électronique, navigation sur le Web, etc.).


Site internet :




Domaine d'étude : Gestion
Niveau de formation : Maîtrise
Nombre d'années d'étude : Six trimestres
Établissement : Université du Québec à Montréal

Description du programme :

Pour comprendre le tourisme de façon novatrice, la maîtrise propose un angle d'approche globale en explorant ses impacts environnementaux, socioéconomiques, culturels et technologiques. Elle approfondit le phénomène touristique dans ses dimensions historiques, actuelles, locales et internationales et conçoit des stratégies de développement avec des experts en études urbaines.

Grâce à un encadrement étroit, les étudiants acquièrent les connaissances nécessaires à l'analyse et à la mise en œœuvre d'un plan de développement. Les diplômés implantent par la suite des plans d'expansion pour les sites touristiques, les bureaux de consultation, les agences de promotion ou l'un des nombreux organismes voués à la planification du tourisme.


Objectifs du programme :

Le programme de maîtrise en développement du tourisme vise à former les étudiants à la compréhension et à la planification de stratégies de développement dans le domaine du tourisme, ainsi qu'à l'analyse du phénomène touristique et de ses incidences. Les activités pédagogiques s'articulent autour de la caractérisation des ressources touristiques et de l'analyse des moyens de les exploiter de façon responsable, en tenant compte des contraintes et des possibilités des milieux d'accueil et des marchés. Elles abordent aussi l'étude du développement du tourisme en fonction de ses enjeux culturels, naturels, sociaux, technologiques et économiques.

Plus spécifiquement, le programme amène l'étudiant à :

  • maîtriser le phénomène touristique dans ses dimensions historiques et actuelles ;
  • cerner les enjeux de la planification stratégique du tourisme dans un environnement donné ;
  • développer et mettre en oeuvre un plan de développement touristique ;
  • maîtriser chacune des étapes de production d'une recherche théorique ou appliquée dans le domaine touristique, depuis l'énoncé d'une problématique originale et arrimée aux perspectives de développement du domaine ou de l'industrie jusqu'à l'application d'une méthodologie rigoureuse et conséquente ;
  • acquérir une autonomie professionnelle, du fait de la maîtrise des outils méthodologiques du travail de recherche (appliquée ou fondamentale) ou du travail de planification du tourisme et grâce à des connaissances et à des perspectives comparatistes, à l'échelle internationale, sur un domaine et sur une activité humaine en évolution constante.


Le profil avec stage vise plus particulièrement à former des professionnels qui travailleront à la planification stratégique, à la conception et à la mise en oeuvre de stratégies de développement dans les organisations reliées au tourisme. Le contexte du stage doit développer l'autonomie intellectuelle de l'étudiant en lui permettant de se sensibiliser in situ aux particularités du développement touristique et aux différents aspects du positionnement de ce développement sur la scène régionale, nationale ou internationale.

Le profil avec mémoire est, lui, destiné aux étudiants qui souhaitent analyser le tourisme de manière transdisciplinaire et acquérir des compétences en recherche. Le mémoire permet aux étudiants de concevoir des stratégies de développement ou de mener des analyses fondamentales ou prospectives sur la planification du tourisme et sur ses incidences. Il peut aussi amorcer une réflexion théorique sur l'exploitation touristique et les enjeux du développement du tourisme en vue, notamment, de poursuivre des études doctorales.


Condition d'admission :

La demande d'admission peut être déposée aux trimestres d'automne ou d'hiver, mais l'admission dans le programme ne peut se faire qu'au trimestre d'automne. L'admission à la propédeutique est possible autant au trimestre d'automne qu'au trimestre d'hiver.

 

 

 

 

 

 

 

Le candidat doit être titulaire d'un baccalauréat (ou l'équivalent) obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 (ou l'équivalent).

Les dossiers des candidats titulaires d'un baccalauréat (ou l'équivalent) obtenu avec une moyenne cumulative inférieure à 3,2 mais égale ou supérieure à 2,8 sur 4,3 (ou l'équivalent) sont étudiés par le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme et peuvent faire l'objet d'une recommandation d'admission. Les candidats pourraient se voir imposer des cours d'appoint ou une propédeutique.

Exceptionnellement, des candidats titulaires d'un diplôme de baccalauréat ou l'équivalent, obtenu avec une moyenne inférieure à 2,8 sur 4,3 mais égale ou supérieures à 2,5 sur 4,3 et qui ont une formation additionnelle et appropriée d'au moins 15 crédits universitaires (ou l'équivalent complétés avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 (ou l'équivalent) peuvent faire l'objet d'une recommandation d'admission.

Exceptionnellement, les candidats sans baccalauréat qui possèdent les connaissances requises, une formation autre et appropriée (certificat ou cours), ainsi que cinq années d'expérience professionnelle jugée pertinente pourront être admis s'ils démontrent leur motivation et leur capacité à suivre des cours de niveau maîtrise à la satisfaction du sous-comité d'admission et d'évaluation (par test ou lors d'une entrevue par exemple). Ils pourront également se voir imposer des cours d'appoint ou une propédeutique.

Connaissances linguistiques
Tous les étudiants doivent démontrer une très bonne maîtrise du français écrit et parlé. Ils doivent aussi avoir la capacité de lire couramment l'anglais et de suivre des exposés oraux en anglais. L'acquisition d'une autre langue pourrait être exigée si elle est pertinente pour le sujet de recherche proposé ou pour le milieu de stage envisagé.


Site internet :

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars



Domaine d'étude : Génie
Niveau de formation : DESS
Nombre d'années d'étude : 1
Établissement : Polytechnique Montréal

Description du programme :

DIPLÔME D'ÉTUDES SUPÉRIEURES SPÉCIALISÉES DESS) EN DÉVELOPPEMENT DURABLE Plusieurs options sont disponibles : • Option Énergie et développement durable • Option Procédés et environnement • Option Génie de l'environnement • Option Résilience organisationnelle • Option Conception et fabrication durables


Objectifs du programme :

Option Énergie et développement durable

Cette option du DESS en développement durable s'adresse aux candidats désirant parfaire leur formation en analyses, choix, dimensionnement, installation et maintenance de systèmes énergétiques dans un contexte de développement durable.

Le programme a pour objectif l'approfondissement des connaissances sur les caractéristiques des différentes sources d'énergie, le choix, le dimensionnement, l'analyse socio-économique et la maintenance des systèmes énergétiques selon le type d'installation.

Option Procédés et environnement.

Cette option du DESS en développement durable s'adresse aux bacheliers en ingénierie qui désirent acquérir des outils pour intégrer les notions de développement durable dans la conception des procédés. La formation est orientée de façon à couvrir à la fois les procédés d'assainissement et l'assainissement des procédés dans un contexte de développement durable.

Le programme a pour objectif de permettre, entre autres, la conception ou la reconfiguration ainsi que la mise en oeuvre des procédés industriels existants, afin de les rendre plus performants et efficaces en consommation d'énergie avec moins de rejets d'agents polluants. 

Option Génie de l'environnement

Cette option du DESS en développement durable s'adresse aux candidats possédant un diplôme de premier cycle de nature scientifique ou appliquée et désirant compléter leur formation à l'aide de cours de cycles supérieurs dans le domaine du génie de l'environnement. Le scientifique de l'environnement travaille, notamment, à décrire et à expliquer les modifications de l'environnement causées par les activités humaines, alors que l'ingénieur, après avoir compris les impacts en jeu, vise plutôt à minimiser l'effet négatif des activités responsables de ces modifications. Les étudiants scientifiques et ingénieurs inscrits à ce programme acquerront une formation complémentaire à leur formation initiale qui leur permettra d'être des acteurs et des interlocuteurs plus efficaces au sein d'équipes multidisciplinaires pour évaluer les problèmes environnementaux, trouver des solutions et considérer l'effet de ces solutions sur l'environnement. Les employeurs potentiels se trouvent dans le domaine public, dans les différents paliers de gouvernement (fédéral, provincial, municipal), l'industrie, les bureaux de consultants ainsi que les organisations non gouvernementales.

Option Résilience organisationnelle

Cette option du DESS en développement durable s'adresse aux candidats possédant un diplôme de premier cycle et désirant acquérir des connaissances en développement durable et de les appliquer à la résilience des organisations.

Ce programme vise donc à :

  • fournir aux candidats des outils d'intégration du développement durable dans leurs activités professionnelles;
  • permettre d'intégrer des principes de précaution dans la gestion des organisations;
  • développer de nouveaux savoir-faire pour renforcer les organisations face à des perturbations;
  • comprendre les principes de la résilience organisationnelle qui intègrent les notions de gestion de risques de continuité opérationnelle et de mesures d'urgence.

Option Conception et fabrication durables

Cette option du DESS en développement durable s'adresse aux candidats désirant parfaire leur formation dans les activités de conception et de fabrication de produits et de bâtiments qui intègrent les notions de développement durable. Il s'agit de savoir fabriquer des produits et construire des bâtiments en développant une approche systémique « cycle de vie » qui vise à réduire la pression des produits et des procédés utilisés sur les ressources et l'environnement tout au long de leur cycle de vie.


Condition d'admission :

Pour être admis à un programme de DESS, vous devez satisfaire aux exigences suivantes: 

  • être titulaire d'un diplôme de baccalauréat (Bac+5) en ingénierie ou d'un diplôme jugé équivalent; OU
  • être titulaire d'un diplôme universitaire de nature scientifique et avoir une formation jugée suffisante par Polytechnique Montréal; ET
  • posséder une moyenne cumulative d'au moins 2,5 sur 4,0 (ou l'équivalent agréé par Polytechnique Montréal). Un candidat peut demander de déroger à cette règle en présentant à l'appui de sa demande un dossier mettant en évidence ses aptitudes à la poursuite d'études au DESS (expérience professionnelle pertinente, études subséquentes à l'obtention d'un diplôme universitaire, etc.); 
  • avoir un directeur d'études. 

Le fait de satisfaire aux exigences générales d'admission n'entraîne pas automatiquement l'admission d'un candidat à un programme donné. En effet, la candidature doit également répondre aux conditions particulières spécifiées dans chaque programme. De plus, le responsable du programme peut, le cas échéant, préciser des exigences et des conditions particulières à l'admission d'un candidat.

Contingentement :

Non

Date limite d'admission :

1er mars