Principes et réalisations

Excellence de candidatures

La mise en œuvre du programme doit être fondée sur les principes des besoins prioritaires de formation dans le cadre du renforcement institutionnel des pays participants et en fonction des critères d’admission des institutions hôtes. Les bourses sont destinées à des candidats particulièrement méritants et motivés qui occupent un poste clé dans leur institution et dont les compétences et l'expérience acquises auront des effets positifs durables sur les domaines d'activité dans lesquels ils travailleront après leur retour dans leur pays. Affaires mondiales Canada s'attend à ce que, au terme de leurs études, ce caractère d'excellence de succès académique soit reconnu par les pays bénéficiaires.

Durée des bourses

Dans le cadre du PCBF, les bourses d'études au Canada sont accordées pour une formation universitaire de 2ième cycle (Maîtrise) et de 3ième cycle (Doctorat) et pour une formation technique et professionnelle. Elles sont accordées pour une année académique, mais sont renouvelées annuellement pendant une période correspondant à la durée normale des études spécifiques à chaque bourse et si les résultats académiques sont satisfaisants. Elles sont de 2, 3 et 4 ans au niveau universitaire et de 2 ans au niveau technique et professionnel. Aussi, des bourses de stages à court terme sont accordées en fonction des critères et des normes spécifiques à chaque domaine d'expertise, pour une durée n'excédant pas 12 mois. Les bourses post-doc sont également admissibles et n’excéderont pas 12 mois.

Retour et réinsertion des boursiers dans leurs pays respectifs

Les conditions nécessaires pour assurer le succès du PCBF sont le retour et la réinsertion des boursiers dans leur domaine de compétences au pays d’origine. À cet effet, les boursiers doivent signer une entente de formation étudiante et stagiaire avec leur gouvernement et/ou employeur et Affaires mondiales Canada s’engageant à retourner dans leurs pays d'origine dès la fin de leur programme de formation ou de la fin de leur bourse du PCBF. Cet engagement inclura l'acceptation par les boursiers et les stagiaires des conditions régissant l'attribution d'un soutien financier à leur programme de bourse.

Développement Durable

Le PCBF vise à appuyer les efforts de développement durable et du renforcement des capacités institutionnelles de 37 pays membres de la Francophonie admissibles à l'aide publique au développement (APD). Il vise aussi à resserrer les liens de tous ordres avec ces pays en tenant compte : de leurs besoins prioritaires ; des priorités de développement du ministère Affaires mondiales Canada; de la contribution efficace des boursiers qui reçoivent une excellente formation au Canada et profitent des compétences des institutions canadiennes d’enseignement supérieur.

 

 

Réalisations

Situation actuelle du programme

Depuis 1987 jusqu’au 30 octobre 2016 le programme a octroyé 2408 bourses dont le tableau ci-dessous donne la répartition pour les 37 pays membres de la Francophonie admissibles à l'aide publique au développement du Canada.

 

Répartition géographique et sexo spécifique du pourcentage de bourses octroyées depuis 1987

 

Régions

Nombre total de boursiers

Nombre total de boursières

Pourcentage selon région

Afrique de l’Ouest

588 (59,88%)

394 (40,12%)

40,78%

Afrique Centrale

327(60,56%)

213(39,44%)

22,42%

Afrique du Nord et Moyen Orient

166(51,08%)

159(48,92%)

13,50%

Afrique de l’Est

105(53,3%)

92(46,7%)

8,18%

Asie Pacifique

94(48,96%)

98(51,04%)

7,98%

Amériques et Caraïbes

84(48,84%)

88(51,16%)

7,14%

Toutes régions

1364(56,65%)

1044(43,35%)

100%

                         

Moyenne annuelle quinquennale de bourses octroyées depuis 1987

 

2010/2011 à 2014/2015 97
2005/2006 à 2009/2010  63
2000/2001 à 2004/2005   79
1995/1996 à 1999/2000 84
1990/1991 à 1994/1995 72
1987/1988 à 1989/1990 102

 

© Tous droits réservés. Programme canadien de bourses de la Francophonie 2017
Réalisation de Distantia