Programme sur mesure offert pour les besoins spécifiques des pays bénéficiaires du PCBF




Programmes




Domaine d'étude : Formation de formateurs-trices en administration publique
Niveau de formation : Formation qualifiante
Nombre d'années d'étude :
Établissement : École nationale d'administration publique

Description du programme :

Informations à venir




Domaine d'étude : Recherches en droit
Niveau de formation : Deuxième cycle
Nombre d'années d'étude : 10 mois
Établissement : Université de Sherbrooke

Description du programme :

Historique

En se basant sur les besoins d’un pays bénéficiaire cette année dont l’une des priorités de formation est le droit du commerce électronique, l’équipe de gestion du PCBF a développé avec la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke un séjour de recherche sur mesure.

Ce programme devrait recevoir un boursier à l’automne 2018. Le PCBF souhaite offrir ce programme à d’autres pays bénéficiaires pouvant être intéressés.

Contexte du séjour de recherche

La Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke, en collaboration avec le Programme canadien de bourses de la Francophonie (PCBF), offre un programme de séjour de recherche bâti sur mesure en fonction de la formation et des besoins du ou de la candidat(e), notamment dans les domaines suivants :

  • Prévention et règlement des différends ;
  • Droit et politiques de la santé ;
  • Droit international ;
  • Droit du commerce électronique ;
  • Méthodologie et théorie du droit ;
  • Autres : Droit civil - Droit des affaires et droit fiscal - Droit public et privé.

Objectifs du programme :

Objectifs et contenu du séjour de recherche

Le programme de séjour de recherche sur mesure offert par la Faculté de droit vise à parfaire les connaissances et la formation du-de la boursier-ière dans un domaine du droit en particulier (ci-dessus) et permettre à celui-ci ou celle-ci  d’intégrer ses nouvelles connaissances à son retour dans son institution.

En fonction des besoins du-de la boursier-ière, un programme de formation individuel sera conçu sur mesure.  Il-elle pourra intégrer des activités pédagogiques offertes dans les différents programmes d’études à la Faculté, sous réserve de l’offre de cours et des places disponibles.  Également, un encadrement sera dispensé par des rencontres personnalisées, au besoin, par un-e étudiant-e des cycles supérieurs et le ou la Professeur-e spécialisé-e dans le domaine du droit visé par le-la boursier-ière.  Des discussions concernant les résultats des recherches auront également lieu afin d’assurer l’avancement du programme et l’acquisition des connaissances.

Par ailleurs, le-la boursier-ière devra remettre deux rapports concernant l’avancement de ses travaux, soit un premier à la moitié du séjour et un rapport final.  Dans le cadre de son séjour, le-la boursier-ière aura accès aux ressources documentaires et aux banques de données de la bibliothèque de droit.


Condition d'admission :

Exigences d’admission 

Être titulaire de l’équivalent du baccalauréat nord-américain en droit, d’une maitrise en droit ou tout autre diplôme jugé équivalent.

Le-la boursier-ière au séjour de recherche doit avoir obtenu une moyenne de diplomation d’au moins 2,7 sur 4,3 ou l’équivalent.

Le-la boursier-ière doit présenter ses relevés de notes universitaires, son projet de recherche, une lettre de motivation, son curriculum vitae et une lettre d’appui à sa candidature.

Chaque dossier est évalué par le bureau du vice-décanat à la recherche et aux études supérieures en tenant compte de la qualité du dossier académique, de l’aptitude du-de la boursier-ière à la recherche, de sa motivation et des ressources de la Faculté de droit.

À la réception du dossier, un comité facultaire est formé afin d’étudier la demande.  Au besoin, le comité peut exiger la communication de documents supplémentaires dans le but de déterminer l’admissibilité du-de la boursier-ière.

Si le dossier est jugé admissible, le comité facultaire prend en charge les démarches afin de jumeler le-la boursier-ière avec un-e Professeur-e possédant l’expertise nécessaire et la disponibilité pour superviser le séjour de recherche.


Autres informations :

INFORMATIONS SUR LE PROGRAMME (Cliquer sur le lien)




Domaine d'étude : Genre médiation et règlements des conflits
Niveau de formation : DESS
Nombre d'années d'étude : 1 an
Établissement : Université Laval

Description du programme :

En se basant sur les besoins d’un pays bénéficiaire cette année dont l’une des priorités de formation est le genre dans la résolution de conflits internationaux, l’équipe de gestion du PCBF a développé avec l’institut Femmes, Sociétés, Égalité et Équité (IFSEE) de l’Université Laval une formation sur mesure. Ce programme devrait recevoir deux boursières/boursiers à l’automne 2017. Le PCBF souhaite offrir ce programme à d’autres pays bénéficiaires pouvant être intéressés.


Objectifs du programme :

Offrir une formation universitaire répondant aux enjeux de genre dans la résolution de conflits internationaux.


Condition d'admission :

Être titulaire d’un baccalauréat nord américain (ou l’équivalent) dans un domaine pertinent, avec une moyenne de diplomation de 3 sur 4,33 ou l’équivalent

ou une combinaison d’études et d'expérience jugées équivalentes.

Contingentement :

10 bourses annuelles

Date limite d'admission :

Mars 2018

Autres informations :




Domaine d'étude : Techno pédagogie
Niveau de formation : DESS-Maîtrise
Nombre d'années d'étude : 1 année
Établissement : Université Laval

Description du programme :

L’Université Laval en collaboration avec le Programme canadien de bourses de la Francophonie (PCBF) a mis sur pied un programme pilote de formation en pédagogie numérique pour les formateurs des universités de la Francophonie souhaitant développer des formations virtuelles dans leur institution.

Ce projet répond à un besoin exprimé par plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest particulièrement pour accompagner leur développement de formations en ligne mais est offert à tous les pays bénéficiaires du PCBF.

Ce programme de formation est géré à l’Université Laval par la Chaire de Leadership en pédagogie de l’enseignement supérieur de la Faculté des sciences de l’éducation.


Objectifs du programme :

universitaire pour favoriser l’innovation pédagogique au moyen des technologies de l’information et de la communication et appuyer le développement de l’offre de formation à distance dans les pays francophones émergents.

Le programme est conçu dans une complémentarité qui vise à terme l’obtention d’une maîtrise en quatre sessions tout en donnant la possibilité de diplômer au niveau du 2ième cycle avec Diplôme d’Études Supérieures Spécialisés (DESS) en trois sessions.

Pour ce faire, le design pédagogique donne la possibilité aux étudiants de :

  • s’engager d’abord dans une formation de 2e cycle de niveau DESS (comprenant des cours de maitrise), au terme de laquelle ils auront conçu des séquences pédagogiques et des curriculums ;
  • compléter leur DESS par une session complémentaire au cours de laquelle ils seront conduits à développer une démarche réflexive et l’analyse de la mise en œuvre des séquences pédagogiques conçues au terme des trois premières sessions. A l’issue de cette session et en fonction du résultat obtenu ils pourront valider celle-ci par l’obtention d’une maitrise.

 

 


Condition d'admission :

Respect des critères d'admissibilités de l'Université Laval.

Type de clientèle :

Ce programme s’adresse à des professeures/professeurs en poste qui souhaitent développer des connaissances et des compétences en pédagogie universitaire.

Contingentement :

10 boursières/boursiers annuellement

Autres informations :




Domaine d'étude : Stage post doctoral sur les sociétés africaines
Niveau de formation : Stage postdoctoral
Nombre d'années d'étude : 10 mois
Établissement : Université de Montréal

Description du programme :

Le Groupe interuniversitaire d’études et de recherches sur les sociétés africaines (GIERSA), en collaboration avec le Programme canadien de bourses de la Francophonie (PCBF), lance un programme pilote de bourses de stage postdoctoral sur les sociétés africaines.

LE GIERSA

Le Groupe interuniversitaire d’études et de recherches sur les sociétés africaines (GIERSA) est né à la suite d’une série de rencontres tenues en 2005-2007. Ces rencontres, particulièrement stimulantes, ont permis d’envisager l’émergence d’une équipe visant à consolider les synergies entre les chercheurs africanistes en sciences sociales et humaines du Québec. Composée pour l’instant d’un groupe de professeurs de deux universités québécoises, de leurs étudiant (e) s et de nombreux collaborateurs dans les universités africaines, les membres du GIERSA ont tous fait de l’Afrique leur terrain d’étude privilégié, comme l’illustrent leurs publications, leurs subventions et leurs réseaux de collaborateurs scientifiques. La mise en commun autour du GIERSA des ressources scientifiques québécoises dans le domaine des sciences humaines et sociales permet de mieux assurer la participation des universitaires africanistes du Québec aux débats internationaux concernant les enjeux de société en Afrique. Rattachés à des départements représentant plusieurs disciplines des sciences sociales, les professeurs de l’Université Laval et de l’Université de Montréal membres du GIERSA inscrivent résolument leurs lectures des sociétés africaines dans une démarche interdisciplinaire, axent leurs recherches sur des questions relatives aux mutations politiques, sociales et culturelles observables sur le continent africain et enfin, ont déjà consolidé des collaborations scientifiques entre eux et avec d’autres africanistes des universités québécoises et canadiennes de même qu’avec des chercheurs des milieux scientifiques en Afrique.

Les bourses offertes

Les bourses de stage postdoctoral d’une durée de dix (10) mois qui sont offertes permettront aux candidat(e)s retenu(e)s d’être accueilli(e)s dans l’un des départements d’attache de l’un ou l’autre des professeurs membres du GIERSA soit à :

  • l’Université Laval :
    • en information et communication,
    • ou en sociologie ;
  • l’Université de Montréal :
    • en anthropologie,
    • en science politique,
    • ou en sociologie. 

POUR PLUS D'INFORMATIONS SUR LE PROGRAMME (cliquer sur le lien)


Objectifs du programme :

Renforcer les compétences des corps professoraux universitaires et développer de nouvelles offres de cours dans les universités


Condition d'admission :

Les candidat(e) intéressé(e)s doivent répondre aux exigences suivantes :

-          Être enseignant(e)s chercheur(e)s en poste dans une institution publique d’un des pays bénéficiaires du PCBF et viser à renforcer leurs capacités d’enseignement et de recherche ;

-          Avoir obtenu un doctorat dans une discipline des sciences sociales et humaines d'une université reconnue, et ce, le 1er septembre 2012 ou après (date à laquelle toutes les exigences du programme ont été satisfaites) ou être au rang d’assistant(e)s depuis moins de trois ans ;

-          S’engager à poursuivre leurs recherches postdoctorales à plein temps dans l’université québécoise d’accueil pendant toute la durée de la bourse, et ce, sous la direction d’un des professeurs membres du GIERSA ;

  • Présenter un projet de recherche visant notamment la publication d’au moins deux articles et/ou de livre ;
  • S’engager à renouveler/mettre à jours les plans des cours enseignés à leur retour dans leur université. Dans cette perspective, le GIERSA fournira un appui au perfectionnement et à l’innovation pédagogique ; l’objectif étant de renforcer l’aptitude à faire réussir les étudiants et baisser le taux d’échecs dans leurs cours.

Les boursier(e)s seront associé(e)s à l'ensemble des activités du GIERSA et se verront confier éventuellement des responsabilités spécifiques dans le cadre de ces activités :

  • organisation de conférences et colloques,
  • intervention dans le cadre de cours, de l'école d'été et du colloque d’hiver,
  • coordination d'activités de publications, etc.

Dossier de candidature

En sus des documents requis pour la candidature à la bourse du PCBF, les boursier(e)s devront fournir :

  • Un résumé de la thèse (maximum de deux pages) ;
  • Un document de projet de recherche postdoctorale (maximum de trois pages) mentionnant les objectifs en termes de publication et d'innovation pédagogique ;
  • Une copie du rapport de soutenance ;
  • Les plans de cours que le candidat entend retravailler.

Type de clientèle :

Être enseignant(e)s chercheur(e)s en poste dans une institution publique d’un des pays bénéficiaires du PCBF et viser à renforcer leurs capacités d’enseignement et de recherche 

Contingentement :

10 boursier(e)s

Date limite d'admission :

Mars 2018

Autres informations :




Domaine d'étude : GOUVERNANCE UNIVERSITAIRE
Niveau de formation : STAGE DE RECHERCHE
Nombre d'années d'étude :
Établissement : Université d'Ottawa

Description du programme :

Former des hauts gestionnaires des universités des pays bénéficiaires à l’instauration d’une bonne pratique de la bonne gouvernance universitaire.

 

Lien vers le vidéo de présentation (cliquer sur l'image):

 


Objectifs du programme :

Le principal objectif du programme sera de permettre aux participant-e-s de prendre un temps de réflexion sur les pratiques de gouvernances universitaires et d’élaborer un plan d’action afin d’améliorer la gestion et la gouvernance de leurs propres institutions. C’est pourquoi chacun-e des participant-e-s devra avoir identifié une problématique particulière avant même d’entreprendre son stage.

Cette information sera transmise à l’avance au coordonnateur du programme à l’Université d’Ottawa (prof. Eric Champagne directeur du centre d'études en gouvernance de l’Université d’Ottawa) et ce dernier sera responsable de préparer un plan de travail individualisé pour chacun-e d’entre eux. Cela comprendra l’indentification d’un coach/superviseur qui sera responsable de leur encadrement pendant et après le stage ainsi que l’identification de personnes ressources à l’intérieur ou à l’extérieur de l’université qui seraient susceptibles de les renseigner ou de les inspirer dans leurs démarches.

Le professeur Champagne élaborera une méthodologie et un échéancier de travail afin d’encadrer les participant-e-s dans la production de leur plan d’action avant, pendant et après le stage.

Type de clientèle :

Les candidat-e-s doivent :

  • Occuper un poste décisionnel au sein des hautes instances universitaire;
  • Avoir l’appui des autorités universitaires et l’engagement de celle-ci dans la mise en place du plan d’action;
  • Avoir défini avec leur autorité universitaire une problématique particulière vécue par leur institution en termes de gouvernance.

Contingentement :

Minimum de sept (7) participant-e-s

Autres informations :

Description du programme (cliquer pour télecharger)

© Tous droits réservés. Programme canadien de bourses de la Francophonie 2018
Réalisation de Distantia